Restez connectés avec nous
Ducrocq “Kimpembe ? Pour moi, après un match comme ça, tout le monde doit faire profil bas"

Autour du PSG

Ducrocq “Kimpembe ? Pour moi, après un match comme ça, tout le monde doit faire profil bas »

Ancien joueur du Paris Saint-Germain (1994-2002) aujourd’hui consultant sportif, Pierre Ducrocq est revenu au micro de RMC Sport sur la vidéo faite par le défenseur parisien Presnel Kimpembe (23 ans) suite à l’élimination en 8e de finale de la Ligue des Champions face à Manchester United.

“Pour moi, après un match comme ça, tout le monde doit faire profil bas et doit retourner mettre le bleu de chauffe à l’entraînement et basta ! Personne ne doit communiquer là-dessus. Ou alors, c’est parce que le club le décide et avec le service de communication du club. La vidéo de Presnel Kimpembe, j’ose espérer que lorsqu’il le fait, il le fait avec une bonne volonté. Une volonté d’assumer face aux supporters une part de responsabilité de la défaite.

« Tu dois te taire et retourner à l’entraînement. »

Sauf que derrière, t’as une boîte de production qui ne pense pas du tout aux conséquences que ça peut avoir pour le joueur ou le club. Ils s’en foutent, ils mettent en scène ces excuses et ce message de Kimpembe. Moi, si je suis le joueur, après une catastrophe comme ça, t’as juste à te taire et à retourner à l’entraînement, et nous le club, on va te dire ce que l’on fait et ce que tu fais (…)Il n’y a rien qui va là-dedans. Tu dois te taire et retourner à l’entraînement et puis le club doit te dicter ce que tu vas faire !”, a déclaré Ducrocq.

Le PSG a l’habitude de toujours tout mettre en scène, avant chaque match important il y a des tonnes de vidéos, des bandes d’annonces, des interviews..peut-être un peu trop. Surtout avec les échecs de ces dernières années, puisque Paris attire l’attention mais n’assume pas ensuite dans les actes. Il faut que le club de la capitale apprenne à faire dans la sobriété, l’efficacité, et ses joueurs aussi. Après un tel échec c’était forcément plus intéressant de faire profil bas et de répondre sur le terrain. Le Classico à domicile dimanche sera le meilleur moment. Il ne faudrait pas se rater. Sans oublier d’être performant ce soir à Dijon (match en retard de la 18e journée de Ligue 1) pour relever la tête.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG