Restez connectés avec nous
Dugary Wenger au PSG Il faudra alors que le président Nasser Al-Khelaïfi le laisse travailler

Autour du PSG

Dugary « Wenger au PSG ? Il faudra alors que le président Nasser Al-Khelaïfi le laisse travailler »

Ces derniers jours, la rumeur de l’arrivée de l’entraîneur Thomas Tuchel semble être mise en pause. Les médias ont plutôt la tête à l’avenir d’Arsène Wenger, qui annoncé son départ d’Arsenal après 22 ans sur le banc du club londonien. Tout le monde veut savoir ce qu’il fera ensuite et un poste dirigeant au Paris Saint-Germain est évoqué. L’ancien international français devenu consultant Christophe Dugarry a donné son avis sur RMC.

« Cela dépend ce que tu attends d’un directeur sportif. On veut qu’il ait ses entrées dans les clubs c’est le cas de Wenger qui peut appeler n’importe quel président au monde. Il faut le respect des autres entraîneurs, je pense que là c’est assez unanime hormi un ou deux entraîneurs qui ne l’aime pas comme José Mourinho. Il doit avoir une très grande connaissance du football. C’est un Monsieur qui présente bien et qui a de l’allure. Un Monsieur intelligent également.

‘Il faudrait que Wenger ait le pouvoir total’

Par contre, si les dirigeants parisiens décide de prendre Wenger c’est pour lui donner les pouvoirs sportifs. Il faudra alors que le président Nasser Al-Khelaïfi le laisse travailler et ne soit pas derrière lui pour avoir des rapports particuliers avec les joueurs. Il faudrait que Wenger ait le pouvoir total. Apparemment, c’est Tuchel qui serait le nouvel entraîneur, cela devrait bien se passer aussi avec Wenger car les deux hommes s’apprécient donc ils devraient travailler en osmose. C’est important dans le football moderne d’avoir de bonne relations entre ton directeur sportif et ton entraîneur. »

Wenger peut en effet apporter toute son expérience et une certaine image au PSG. Son bilan sportif ces dernières années avec Arsenal est moins convaincant, mais ce qu’il a construit est tout de même grand. Il est quelqu’un de très respecté en Europe et dispose sans doute de contacts qui peuvent être utiles. Même auprès de l’UEFA, où Wenger est aussi bien vu alors que le PSG doit encore convaincre.

Quant à son apport plus concret dans le sportif, Wenger a faire grandir de jeunes talents qu’il avait trouvé. Et Arsenal a été une équipe dominante en Europe. Une supériorité perdue aujourd’hui, mais il ne serait pas l’entraîneur. Pour le moment, on s’attend à ce que ce soit Thomas Tuchel, avec qui il s’entendrait bien. Cela peut aider pour que le PSG progresse. Il faut que tout le club aille dans le même sens, avec une vraie autorité. D’ailleurs, c’est le cas que ce soit Tuchel qui vienne sur le banc du PSG ou un autre, que Wenger vienne ou choisisse un autre avenir. Au club de montrer qu’il a appris de ses échecs ces dernières années.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG