Restez connectés avec nous
LDC – Luis Fernandez ne croit plus en une qualification du PSG en demi-finale

Autour du PSG

Fernandez met en cause le mental

Luis Fernandez, ancien entraineur/joueur du Paris Saint-Germain, estime que la différence entre l’OM et le PSG dimanche soir se jouait principalement sur le mental.

« Ce qui a fait la différence ce soir, c’est le mental. Sur le plan mental, Marseille a été présent, dans l’agressivité également. Ils étaient certainement moins doués et moins forts que Paris mais ils ont compensé grâce à leur pressing, ils ont été solides, sérieux et n’ont pas concédé de véritables occasions lors de la première mi-temps. Quelque part, Paris a failli dans l’ambition. Les Marseillais ont su bien défendre, ils ont maitrisé le jeu parisien sans mettre de coups et sans qu’il y ait une agressivité démesurée. Ils ont amplement mérité leur victoire parce que Paris n’a pas su élever son niveau, ni trouver de solutions, ni mettre plus d’intensité dans la récupération. »

Hors sujet sur la pelouse du Vélodrome, Javier Pastore inquiète. Ses prestations du début de saison ont laissé apercevoir tout son talent, mais depuis, le milieu de terrain argentin peine à réitérer ces performances. Pour l’actuel chroniqueur de RMC, l’ancien joueur de Palerme est tout simplement perdu et fatigué. « Javier Pastore est en train de passer un mauvais moment. Je le sens un peu perdu. Il est en train de plonger physiquement, c’est tout. On dit toujours que c’est le contre-coup propre à un joueur qui est arrivé sur une envie et qui, au début, nous a montré pas mal de bonnes choses. Et là sur le terrain, il est aux abonnés absents parce qu’il n’a pas le physique. Et si tu n’as pas le physique dans un match comme celui-là, tu ne peux pas jouer. C’est un jeune qui a du talent. Mais sur ce que l’on a vu face à l’OM, il est loin d’être le seul à être passé à côté… »

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG