Restez connectés avec nous
Ferré Neymar renvoie l’image d’un capricieux nombriliste...Il n'a pas encore totalement convaincu

Autour du PSG

Ferré « Neymar renvoie l’image d’un capricieux nombriliste…Il n’a pas encore totalement convaincu »

Il y a une semaine se jouait le match aller des 8e de finale entre le Real Madrid et le Paris Saint-Germain. Depuis le revers du club parisien à Madrid (3-1), les critiques ne cessent de pleuvoir sur Unai Emery (46 ans et entraineur du PSG) et ses joueurs. Pour France Football, Neymar (attaquant de 26 ans) est tout aussi responsable que le technicien espagnol dans cette défaite.

Très attendu à l’occasion de ce choc face à son ancien rival le Real Madrid, Neymar n’a pas permis au PSG de prendre le dessus. C’est le reproche qui lui est adressé par Pascal Ferré, rédacteur en chef de France Football. Ce dernier a pointé du doigt l’incapacité de l’ancien barcelonais à porter son équipe lors des grands matchs. Alors que c’est justement ce pour quoi il a été recruté.

« En se prenant pour ce qu’il n’est pas encore, Neymar renvoie, au-delà des tribunes du Parc des Princes, l’image d’un capricieux nombriliste qui ne se gêne pas pour, parfois, prendre en otage coéquipiers, coach et supporters quand ça l’arrange.

Venu à Paris pour jouer les grands et ne plus se cacher derrière la Puce (Lionel Messi, ndlr), l’ancien Barcelonais n’a pas encore totalement convaincu sur sa capacité à transcender une équipe. »

Neymar doit encore affirmer son empreinte et aider Paris à avancer.

Lors de cette première confrontation face au club madrilène, le Brésilien n’a pas réussi à briller et aider son équipe à passer un nouveau cap. Quelques loupés de précises et des mauvais choix de sa part ont gâché les occasions qu’il avait lui-même créées. Sans oublier les erreurs de ses coéquipiers parfois aussi (comme Mbappé qui n’a pas été en réussite dans ses tirs).

Au match retour (6 mars), Neymar aura l’occasion sur son terrain de jeu, le Parc des Princes, de permettre au club francilien d’éliminer le Real Madrid, 12 fois vainqueur de la compétition, et de marquer un peu plus l’histoire du PSG. Pour Pascal Ferré, Neymar doit ainsi affirmer son empreinte et marquer le club autrement que par de fantasques gestes techniques, parce que ça, de nombreux joueurs peuvent le faire. « Ney », lui, doit aider le club à franchir un pallier, et cela passe par des gestes décisifs dans un grand match et un exploit le 6 mars prochain à Paris.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG