Restez connectés avec nous
La FIFA a ouvert "une enquête préliminaire" pour la célébration d'Aurier, une suspension possible

Autour du PSG

La FIFA a ouvert « une enquête préliminaire » pour la célébration d’Aurier, une suspension possible

Samedi dernier, lors de la victoire de la Côte d’Ivoire contre le Mali (3-1, éliminatoires de la Coupe du Monde), Serge Aurier a célébré un but (le second de son équipe) avec un Gorjaï, un geste mimant un égorgement. De quoi déclencher de vives réactions de « spécialistes » en France. Mais aussi, visiblement, de la FIFA. Comme l’a relayé L’Equipe, une enquête est en cours sur ce geste de l’arrière droit de 23 ans du Paris Saint-Germain.

« Serge Aurier risque une nouvelle sanction. Cette fois-ci, c’est le geste mimant un égorgement effectué par le défenseur ivoirien, lors de la victoire contre le Mai (3-1), qui est en cause. «Une enquête préliminaire est actuellement en cours», a indiqué la Fifa à l’AFP.
 
D’aucuns traduisent le geste du défenseur du PSG comme une posture de défi bien connue dans les quartiers d’Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire, qui intègre certaines chorégraphies.
 
Lors de cette rencontre, Serge Aurier s’était également signalé en évitant à son adversaire, Moussa Doumbia, d’avaler sa langue après un choc. »
Il serait triste qu’une célébration de but soit la cause d’une suspension. Cela a pu arriver, quand il y avait quelque chose de choquant. Là, personne autour du match ne s’est plaint. Même pas les adversaires. Et ce geste à un sens pour les Ivoiriens. Il ne fait plait pas forcément en Europe, mais au moment où Aurier se bat devant ses supporters pour qualifier son pays à la Coupe du Monde, il n’y pense certainement pas. Et c’est tout à fait compréhensible.
Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG