Restez connectés avec nous
Florentino Pérez A ce moment-là, personne ne voulait hériter du PSG

Autour du PSG

Florentino Pérez « A ce moment-là, personne ne voulait hériter du PSG »

Opposé mercredi soir en demi-finale de Ligue des Champions au Bayern Munich, le Real Madrid, par l’intermédiaire de son président Florentino Pérez, a été invité à commenter son beau parcours dans la compétition alors que l’équipe semblait en difficulté. L’occasion de revenir sur l’élimination du Paris Saint-Germain en 8e de finale.

« Ceux qui disaient en janvier que le Real Madrid devait prendre congé se sont trompés. Tous nous ont demandé comment on allait faire pour changer de visage en deux mois, et je crois que nous l’avons fait à partir du tirage au sort des 8es de finale. À ce moment-là, personne ne voulait hériter du PSG, une équipe qu’on qualifiait de monstre et qui allait être championne d’Europe. Cela nous a affectés. Les joueurs ont alors redémarré dans leurs têtes. Ils se sont réveillés pour faire en sorte que nous soyons toujours là dans la compétition. », a-t-il affirmé en marge des 30 ans du groupe de supporters Peña Ramón Mendoza.

Paris a un peu relancé le Real et a vu ses défauts.

L’emblématique dirigeant du club madrilène estime donc que le réveil de ses joueurs est le fruit de la double confrontation face au Paris Saint-Germain. On se souvient pourtant de la domination des joueurs du PSG sur leur adversaire lors du match aller, multipliant les occasions et mettant vraiment à mal les joueurs de Zinedine Zidane. Sauf qu’ils n’ont pas eu l’efficacité pour reprendre l’avantage (après une égalisation madrilène entachée d’un hors-jeu) et ont fini par commettre 2 erreurs en défense. Ce qui a relancé le Real Madrid.

Et on a bien vu sur le retour que la confiance avait changé de camp. Il a manqué de la détermination aux Parisiens sur le match retour qui se déroulait en plus au Parc des Princes contre un Real Madrid qui était sûr de sa force européenne. On a vu ici les limites du club de la capitale à se sublimer dans les rendez-vous importants. C’est bien pour cela que le départ du coach Unai Emery, éliminé 2 fois de suite en 8e de finale, est maintenant une quasi-certitude et que la nomination de son remplaçant pour la saison prochaine est très attendue. C’est un des axes, mais pas le seul (effectif, gestion des dirigeants…), que le PSG peut utiliser pour progresser.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG