Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Gaël Kakuta rappelle qu’il n’a pas apprécié travaillé avec Unai Emery

Depuis l’élimination du Paris Saint Germain en 8e de finale de la ligue des champions contre le Real de Madrid, le 6 mars dernier, Unai Emery reçoit régulièrement des critiques. Si ce n’est pas lié à cette élimination, l’entraîneur parisien a d’ailleurs un détracteur qui se répète presque : Gaël Kakuta, milieu offensif de 26 ans d’Amiens qui. Le joueur est passé par le Séville FC durant la saison 2015-2016, année durant laquelle il n’a que très peu joué (seulement 2 matchs de Liga et 3 matchs en coupe national, pour 1 but marqué). S’est confié ce samedi dans L’Equipe comme il y a peu dans le et a taclé rapidement l’Espagnol, Canal Football Club.

« La saison d’avant (2014-2015, ndlr), soit je restais en réserve avec Chelsea et je prenais mon argent. Soit je faisais des efforts et j’allais au Rayo Vallecano. Ce que j’ai fait, en baissant mon salaire de 70% car j’étais déterminé, je savais que j’allais réussir. Séville m’a alors acheté mais cela s’est mal passé, on me faisait jouer numéro 6 : Rami et Gameiro m’appelaient Makelele. (Rire). Unai Emery voulait me faire évoluer latéral gauche !

Si on t’empêche de gagner des trophées, alors autant gagner de l’argent’

Mon départ en Chine ?

Je n’avais plus envie de jouer après tous les efforts faits et je me suis dit que j’allais récupérer mon argent en allant en Chine la saison suivante. On joue au foot pour gagner des trophées et de l’argent. Si on t’empêche de gagner des trophées, alors autant gagner de l’argent. »

Il semblerait donc que l’actuel coach du Paris Saint Germain n’ait pas su réellement mettre en valeur l’actuel joueur d’Amiens, selon. Cependant, on a le sentiment qu’il a surtout de la rancœur face à une carrière qui est loin de celle qu’il espérait. Celui qui a commencé à Chelsea n’avait sans doute pas envie de passer par Bolton ou le Rayo Vallecano. Quand on voit la mentalité qu’il affiche ici, on comprend assez facilement pourquoi il n’est pas resté au sommet du niveau européen.

Malheureusement, Kakuta est loin d’être le seul à critiquer Emery et s’est douté loin de s’arrêter. Au moins, il y a souvent un peu plus d’arguments, que l’on soit d’accord avec ces derniers ou non.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG