Autour du PSG

Gautreau « Cavani a encore raté trop de choses » pour être titulaire contre Chelsea

Gautreau "Cavani a encore raté trop de choses" pour être titulaire contre Chelsea
Publie le 11/02/2016 a 11:23



  • Présent dans L’After de RMC hier soir après le 8e de finale de Coupe de France entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais (3-0), Florent Gautreau a notamment annoncé qui serait, selon lui, le titulaire entre Lucas et Edinson Cavani face à Chelsea la semaine prochaine.

    « Sur le duel Lucas/Cavani, puisque l’on se demande qui va jouer contre Chelsea, ce ne sera malheureusement pas Cavani, il a encore raté trop de choses. Ce sera plus Lucas, qui a marqué des points. il porte un peu moins le ballon que d’habitude, fait des bonnes passes. »

    Si Lucas a eu du mal à rentrer dans son match, il a pris le rythme petit à petit. Sans être parfait, il a permis au PSG de sortir de son côté et se créer ses premières occasions, notamment avec quelques coups francs obtenus.

    Aussi, il a amené l’ouverture du score avec son dribble sur Jallet et centre de l’extérieur du pied droit pour Ibrahimovic. Son concurrent, Cavani (Di Maria et Ibrahimovic seront titulaires), a moins brillé. Tout en étant mieux qu’en début de 2016, il n’a pas été décisif. Il est aussi moins intéressant dans le jeu que Lucas, puisqu’il n’est pas du genre à dribbler, et perd même la balle quand il a été en difficulté en première période.

    A moins d’une blessure ou d’un coup de Laurent Blanc, qui mettrait Di Maria au milieu contre Chelsea et donc Lucas, Ibrahimovic et Cavani en attaque, l’Uruguayen sera sur le banc. Ce qui est le plus probable aujourd’hui.

     

    Publie le 11/02/2016 a 11:23

    Gautreau « Cavani a encore raté trop de choses » pour être titulaire contre Chelsea

    Présent dans L’After de RMC hier soir après le 8e de finale de Coupe de France entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais (3-0), Florent Gautreau a notamment annoncé qui serait, selon lui, le titulaire entre Lucas et Edinson Cavani face à Chelsea la semaine prochaine.

    « Sur le duel Lucas/Cavani, puisque l’on se demande qui va jouer contre Chelsea, ce ne sera malheureusement pas Cavani, il a encore raté trop de choses. Ce sera plus Lucas, qui a marqué des points. il porte un peu moins le ballon que d’habitude, fait des bonnes passes. »

    Si Lucas a eu du mal à rentrer dans son match, il a pris le rythme petit à petit. Sans être parfait, il a permis au PSG de sortir de son côté et se créer ses premières occasions, notamment avec quelques coups francs obtenus.

    Aussi, il a amené l’ouverture du score avec son dribble sur Jallet et centre de l’extérieur du pied droit pour Ibrahimovic. Son concurrent, Cavani (Di Maria et Ibrahimovic seront titulaires), a moins brillé. Tout en étant mieux qu’en début de 2016, il n’a pas été décisif. Il est aussi moins intéressant dans le jeu que Lucas, puisqu’il n’est pas du genre à dribbler, et perd même la balle quand il a été en difficulté en première période.

    A moins d’une blessure ou d’un coup de Laurent Blanc, qui mettrait Di Maria au milieu contre Chelsea et donc Lucas, Ibrahimovic et Cavani en attaque, l’Uruguayen sera sur le banc. Ce qui est le plus probable aujourd’hui.

     




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      Nouvel article^^^

      • panamemonamour

        trop fort
        bien vu l’emir

    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة
    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      En trois saisons, Blanc est devenu le numéro 1 avec et grâce au PSG
      Loïc Tanzi
      11:07

      Tancé à son arrivée à Paris comme étant un deuxième couteau, Laurent Blanc a prouvé en trois saisons qu’il avait les épaules pour réussir une carrière d’entraîneur de haut niveau.

      SI aujourd’hui la prolongation de contrat de Laurent Blanc satisfait l’opinion publique, c’est que le Cévenol a tracé son chemin. C’est peu s’avancer que d’écrire que le remplacement de Carlo Ancelotti par l’entraîneur français en 2013 avait fait jaser. Pour beaucoup, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France n’était alors qu’un deuxième choix, à qui le PSG avait offert un an de contrat en attendant de trouver mieux. Un pas en arrière après un gros travail effectué par l’Italien, passé non loin d’éliminer le FC Barcelone en quart de finale de la Ligue des champions cette année là.

      Après un peu moins de trois saisons passées à Paris, Blanc s’est déjà vu offrir deux prolongations de contrat pour étendre un contrat qui court depuis mercredi jusqu’en 2018. Le technicien possède surtout un bilan plus qu’honorable. En 152 matchs sur le banc parisien toutes compétitions confondues, son équipe a rémporté 112 victoires, pour 27 nuls 13 défaites. Soit 73,68% de succès. Personne n’a fait mieux dans l’histoire du PSG.

      A LIRE AUSSI – OFFICIEL – Laurent Blanc prolonge jusqu’en 2018

      Avec huit titres au compteur – deux Ligue 1 (2014, 2015), une Coupe de France (2015), deux Coupes de la Ligue (2014, 2015) et trois Trophées des champions (2013, 2014, 2015) – Laurent Blanc s’est fait une place dans l’histoire du club, lui, l’ancien marseillais, né à Alès (Gard) et dorénavant sifflé au Vélodrome comme dimanche dernier lors de l’annonce de son nom. Tout un symbole pour un homme de conviction qui aura réussi à imposer son jeu basé sur la possesion du ballon. Un style que le Français a toujours annoncé vouloir « imposer à ses adversaires ».

      C’est l’une des raisons qui ont poussé ses dirigeants à continuer à lui faire confiance. Même si ces derniers ont toujours gardé un oeil attentif sur le marché des entraîneurs, la prolongation de Laurent Blanc pour deux saisons supplémentaires est un signe important envoyé alors que le PSG va connaitre la fin de son premier cycle cette saison. Comme si cela ne faisait aucun doute, l’entraîneur français discute d’ailleurs depuis plusieurs semaines avec Nasser Al-Khelaïfi, son président et Olivier Létang, son directeur sportif, de la direction à donner au mercato estival du club de la capitale. Les dossiers dont l’issue est incertaine sont nombreux et au moment de négocier son nouveau bail, Laurent Blanc a longuement évoqué cette situation avec sa hiérarchie.
      http://91.68.209.9/bmi/static.goal.com/di/95110AE67F434DCD91E5C6D319E426F8.png
      * Bilan de Laurent Blanc en Ligue 1

      La confiance des joueurs

      Depuis son arrivé en 2013, Laurent Blanc a surtout su s’imposer dans son vestiaire. Grâce à un management qui repose sur la confiance et la discussion, le Français a réussi à faire adhérer les plus gros égos de son groupe. Les deux exemples les plus marquants restent ceux de Thiago Silva et Zlatan Ibrahimovic. « Si vous n’appréciez pas vos joueurs, vous ne pouvez pas progresser avec eux, expliquait le technicien récemment. Il faut beaucoup échanger avec eux et ne pas toujours penser que votre solution est la meilleure. »

      Après une Coupe du monde 2014 catastrophique sur le plan mental pour le défenseur brésilien, Laurent Blanc a pris le temps de travailler à la reconstruction de son joueur. Pour en refaire aujourd’hui l’un des meilleurs défenseurs du monde. « Il a progressé, surtout dans le travail tactique, avec la vidéo les veilles de match », avouait l’ancien milanais dans les colonnes du Parisien en fin de saison dernière.

      Bis repetita avec Zlatan Ibrahimovic en début de saison. En méforme physique en raison d’une blessure en pleine préparation l’été dernier, le Suédois a mis du temps à rentrer dans sa saison. Mais malgré les critiques, son entraîneur n’a cessé d’expliquer que son attaquant reviendrait à son meilleur une fois ses qualités physiques retrouvées. Avec 27 buts en 32 rencontres toutes compétitions confondues, Zlatan Ibrahimovic est loin d’avoir donné tort à Laurent Blanc.

      « L’aventure que je vis est très belle »

      En trois saisons, Laurent Blanc a effectué de gros progrès personels. « J’ai le sentiment d’avoir progressé dans tous les domaines, expliquait-il après la victoire face à Lorient mercredi dernier. Je pense que le PSG m’aide beaucoup pour cela. »

      A LIRE AUSSI : La gestion de l’effectif, véritable progrès de Laurent Blanc

      Le Français a su tirer les leçons de ses erreurs passées. Notamment dans la gestion humaine de son effectif. « La gestion du groupe est quelque chose de très important et pas si évidente que ça. Je suis confronté à des situations que je n’avais jamais connues avant, mais avec du recul, tu apprends de ces situations et tu sais ensuite les gérer. »

      Avec Laurent Blanc, le PSG a en fin de compte trouvé un entraîneur qui prend de l’ampleur au fur et à mesure que le projet avance. « Je lis beaucoup, je m’intéresse à beaucoup de choses et je regarde beaucoup d’autres. Les situations difficiles, cela ne me dérange pas, tout le monde en connait. »Pragmatique, le Français n’utilise la langue de bois que très rarement. À 50 ans, l’entraîneur ne souhaite plus « rentrer dans ce jeu » même s’il avoue le faire de temps en temps par obligation. Il ne manquera alors que la Ligue des champions pour le faire rentrer parmi les plus grands techniciens de sa génération.

      S’il reste jusqu’à la fin de son contrat, Laurent Blanc deviendra en tout cas, l’entraîneur avec la plus grande longévité sur le banc du PSG. Peu de monde l’aurait parié en 2013.

    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      Histoire du #PSG
      Le parcage parisien à Metz le 11/02/1995 (2-0). #PSG pic.twitter.com/SgltdEYt6r

    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      OptaJean
      11 – Seuls Paris (11/11) & la Juve (9/9) affichent 100% de succès toutes compétitions confondues dans le Top 5 européen en 2016 . Machines.

    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      11 victoires en 2016, c’est énorme mais 11 matches en 39 jours, c’est aussi assez monstrueux comme rythme

      • PSG13100

        Quel tocard ce LB!!! He he…

    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      PSG Club Montréal
      . @LucasMoura7 élu homme du match ! 🔵🔴 pic.twitter.com/r5Wmv2aLll

    • PSG13100

      Et au milieu il voit « Rabiot FG »? Oulalalalalaalalala he he…

    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      { #Decla } Sirigu : »C’est compliqué d’aller à Saint-Étienne, mais on va là-bas pour la qualification. »
      #TeamPSG pic.twitter.com/7VjXhr5JnD

    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      Ils ont marqué pour le #PSG un 11 février. pic.twitter.com/cSDQ7I8JAh

      • Non_ fa_una_grinza

        Putain je l’avais zappé l’Italien Armando Bianchi….

    • Non_ fa_una_grinza

      C’est louche…Aulas est passé où ? ….

    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      Après sa victoire face à Lyon hier soir au Parc en Coupe de France, on a encore eu la confirmation que cette saison, le PSG ne lâchera rien. A part ça, Nantes a gagné un match de dingues à Bordeaux et Monaco s’est fait sortir sans gloire.
      Paris veut son triplé

      Niché au milieu d’une série de trois matchs de championnat en deux semaines, ce tour de Coupe de France est passé quasiment inaperçu. Il faut dire qu’il n’y a pas eu grand chose – excepté un haletant Bordeaux-Nantes – pour le sortir de cet anonymat. Ces huitièmes de finale ont commencé mardi par l’élimination assez invraisemblable de Monaco à Sochaux, 19e de Ligue 2. Ils sont bien gentils les Monégasques, à nous expliquer que le but du jeu c’est de finir deuxième en Ligue 1. Comme s’ils n’avaient pas les moyens de faire entre un et trois matchs de plus d’ici la fin de la saison.

      C’est vrai qu’il y avait pas mal d’absents, de blessés, de rotations, mais il me semble quand même que l’équipe alignée à Bonal était encore nettement supérieure à Sochaux. Seulement, quand l’envie n’est pas là… On en reparlera un peu plus loin dans ce post, mais quand on voit comment les stars du PSG ne lâchent aucun match, on est en droit d’attendre que les autres en fassent de même. Surtout quand l’écart avec leur adversaire est du même acabit.

      Le match le plus sympa a eu lieu au Matmut-Atlantique où Nantes s’est imposé 4-3. Alors c’est vrai que pour voir beaucoup de buts, un mauvais gardien, ça peut aider. Depuis la blessure de Carrasso, entre Prior qui en a pris neuf en trois matchs et Bernardoni sept en deux matchs, les Girondins ont donc encaissé la bagatelle de 16 buts. Je vous laisse faire la moyenne. Evidemment, les deux gardiens girondins ne sont pas responsables à 100% vu qu’ils sont souvent livrés à eux-mêmes par une défense totalement aux abois. Mais bon…

      Et puis cette saison, dans ses rencontres hexagonales, il semble que le PSG soit abonné aux matchs en rafale. Ils auront donc joué quatre fois Lyon cette saison et joueront également quatre fois Sainté puisque les Parisiens se sont qualifiés hier soir face un OL qui a pas mal joué au ballon mais qui s’est montré bien trop inoffensif, à l’image d’un Lacazette totalement perdu dans un dispositif où il se retrouve franchement esseulé. Il faut dire aussi que, si le PSG est moins dominateur au milieu quand il est privé de deux titulaires sur trois, sur le plan défensif il reste d’une intransigeance totale.

      Milliardaires ou pas…

      Après, tous ces matchs se ressemblent un peu : on attend le moment où l’adversaire va baisser un tant soit peu de rythme, ce qui équivaut à parler du moment où Ibra va marquer. C’est encore arrivé hier, sur une remarquable action menée côté gauche par Lucas. Après un match très décevant dimanche à Marseille, le Brésilien a été le meilleur Parisien hier soir. Il a régalé le Parc de ses dribbles, il a joué juste, il délivre une passe décisive sur le premier but, il décale parfaitement Aurier sur le second, il frappe sur le poteau en fin de match… Vu la nouvelle prestation fantomatique – le terme le plus poli qui me vienne à l’esprit – de Cavani, il n’a pas grand chose à craindre pour sa place la semaine prochaine contre Chelsea.

      Alors oui, le second but de Zlatan est peut-être hors-jeu d’une cuisse mais là, très honnêtement et quelle que soit l’équipe impliquée, c’est impossible à voir à vitesse réelle. En revanche, ce n’est pas le cas sur le troisième, où Cavani et Rabiot sont tous deux largement hors-jeu. Le plus terrible, c’est qu’on ne peut pas en vouloir à monsieur Turpin, qui semble avoir un gros doute mais doit se fier à son assesseur, qui lui confirme qu’il est sûr de lui. Une énième preuve que cet arbitrage à cinq est une fumisterie absolue et qu’il faut d’urgence trouver autre chose.

      En quart de finale, le PSG affrontera donc Saint-Etienne, soit le tirage le plus compliqué en attendant la qualification probable de l’OM, aujourd’hui à Trélissac. Un match à Geoffroy-Guichard qui s’annonce difficile, notamment sur le plan physique, une semaine avant le match retour à Chelsea. Mais c’est aussi le choix du club parisien de ne rien brader, de ne galvauder aucune compétition. De gagner tous les matchs, tout le temps. Je l’ai déjà dit mais je vais me répéter : à ce niveau-là, leur professionnalisme est à louer. Parce que, milliardaires ou pas, ils ont deux bras et deux jambes comme les autres et la lassitude physique pourrait les gagner aussi.

      Pierrot la catin^^

    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      PSG : Del Piero, Zidane… L’incroyable hommage de Trézeguet à Ibrahimovic

      À l’occasion de la sortie de sa biographie, David Trézeguet s’est confié sur son ancien coéquipier : Zlatan Ibrahimovic.

      Exceptionnel cette saison, Zlatan Ibrahimovic enchaîne les buts, comme en témoigne son nouveau doublé contre l’OL (3-0) en Coupe de France. Le Suédois réalise probablement l’une de ses meilleures saisons avec le club de la capitale. Une réussite qui ne surprend pas David Trézeguet, coéquipiers d’Ibrahimovic à la Juventus de 2004 à 2006. L’ancien international français n’hésite pas d’ailleurs à le comparer à d’autres légendes de la Vieille Dame.
      « Impressionnant techniquement »

      « Ibrahimovic ? Il fait partie des joueurs avec Zidane ou Del Piero qui m’ont impressionné techniquement. Surtout quand on considère que c’est une montagne physique. À l’époque, il évoluait d’ailleurs comme un attaquant de soutien, ce n’est qu’après qu’il a développé cette capacité à marquer. Mais il aimait déjà provoquer et prendre des coups, cela le rendait plus fort », lâche-t-il dans une interview accordée au Parisien.
      « Ibrahimovic est tout simplement parfait »

      « Quand le PSG n’avait pas la possession du ballon, il décrochait pour remettre de l’ordre. Il a perdu quelques ballons, mais, dans l’esprit, il est collectif. Il ne faut pas minimiser ses performances individuelles, mais il est parfait dans le collectif. Il sait faire les choses pour ses partenaires. Depuis qu’Angel Di Maria est arrivé, il a su modifier son jeu. Il le fait plutôt bien. Quand c’était pour Cavani, il faisait aussi les efforts. Dans son esprit collectif, il grandit, évolue et cherche à rendre ses partenaires meilleurs. En plus, il ne râle plus. Je trouve qu’il est tout simplement parfait », confiait de son côté Christophe Dugarry.

    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      B.Matuidi se verrait bien terminer sa carrière au #PSG, mais un départ pour l’Angleterre n’est pas à exclure. Chelsea le suit. (L’Équipe)

      • john-psg-for-life

        Non tout sauf chelsea le 2 club marseillais !!!!

    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      Ben oui…
      Ibrahimovic : « On a accéléré, ça a payé »
      Ibrahimovic : « On a accéléré, ça a payé »

      Signant un doublé face à Lyon hier en huitième de finale de la Coupe de France face à Lyon (3-0), Zlatan Ibrahimovic savoure cette victoire et la réaction de son équipe face aux difficultés…

      « Nous sommes dans une période où nous enchaînons les matches tous les trois jours. A ce rythme, être toujours au top est difficile. Ce soir, nous avons commencé doucement, mais nous avons accéléré en deuxième période. Cela a tout de suite payé. Aujourd’hui, le plus important est de poursuivre l’aventure en Coupe de France. » a-t-il confié au micro de PSG TV à l’issue de la rencontre.

      • Non_ fa_una_grinza

        Pourquoi il répète toujours deux fois sa première phrase ?

    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      Pocho départ cette après-midi 😢😢😢😢😢😢

      • Non_ fa_una_grinza

        Pot de départ ?

        • john-psg-for-life

          Sava va être une beuverie mdr

          • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

            De la tournante en veux tu en voila.des chattes a l’air.un carnage^^^^^

            • panamemonamour

              z’on invité zahia ????

            • john-psg-for-life

              Des trou du culs qui baillent !!!!

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    Classement

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    LDC - Jackpot de 50 millions d'euros pour le Paris Saint-Germain

    LDC – Jackpot de 50 millions d’euros pour le Paris Saint-Germain

    LDC

    Malgré une nouvelle élimination décevante en quart de finale (contre City cette fois-ci), le Paris Saint-Germain ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Emjeïsa mis à jour un post"Riolo : c'est faux de penser que Emery "fait le mercato du PSG", "il donne des profils""
    12 minutes ago
    NicolasBa mis à jour un post"Ben Arfa arrive au PSG, Le Parisien et L'Equipe en sont sûrs, une signature "ce week-end au plus tard""
    13 minutes ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Marie-Laure Delie prolonge avec le PSG : le discours de Parice Lair "m'a beaucoup plu"

    Féminines – Marie-Laure Delie prolonge avec le PSG : le discours de Parice Lair « m’a beaucoup plu »

    Actu Féminin

    Bonne nouvelle pour la section féminine du Paris Saint-Germain, l’une de ses cadres Marie-Laure Delie (28 ans) ...

    Vidéos PSG

    Gautreau « Cavani a encore raté trop de choses » pour être titulaire contre Chelsea

    Gautreau "Cavani a encore raté trop de choses" pour être titulaire contre Chelsea <Autour du PSG

    Présent dans L’After de RMC hier soir après le 8e de finale de Coupe de France entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais (3-0), Florent Gautreau a notamment annoncé qui serait, selon lui, le titulaire entre Lucas et Edinson Cavani face à Chelsea la semaine prochaine.

    « Sur le duel Lucas/Cavani, puisque l’on se demande qui va jouer contre Chelsea, ce ne sera malheureusement pas Cavani, il a encore raté trop de choses. Ce sera plus Lucas, qui a marqué des points. il porte un peu moins le ballon que d’habitude, fait des bonnes passes. »

    Si Lucas a eu du mal à rentrer dans son match, il a pris le rythme petit à petit. Sans être parfait, il a permis au PSG de sortir de son côté et se créer ses premières occasions, notamment avec quelques coups francs obtenus.

    Aussi, il a amené l’ouverture du score avec son dribble sur Jallet et centre de l’extérieur du pied droit pour Ibrahimovic. Son concurrent, Cavani (Di Maria et Ibrahimovic seront titulaires), a moins brillé. Tout en étant mieux qu’en début de 2016, il n’a pas été décisif. Il est aussi moins intéressant dans le jeu que Lucas, puisqu’il n’est pas du genre à dribbler, et perd même la balle quand il a été en difficulté en première période.

    A moins d’une blessure ou d’un coup de Laurent Blanc, qui mettrait Di Maria au milieu contre Chelsea et donc Lucas, Ibrahimovic et Cavani en attaque, l’Uruguayen sera sur le banc. Ce qui est le plus probable aujourd’hui.

     

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>