Restez connectés avec nous
Gerard Piqué Neymar, ça a fait vraiment du mal au Barça quand il est parti

Adversaires

Gerard Piqué « Neymar, ça a fait vraiment du mal au Barça quand il est parti »

Gerard Piqué, défenseur central de 30 ans du FC Barcelone, a répondu aux questions avec The Telegraph. L’Espagnol a notamment été invité à revenir sur le départ l’été de son ami Neymar, attaquant de 25 ans qui a signé au Paris Saint-Germain. Il concède que ce transfert a fait mal au Barça, et qu’il comprend les raisons du Brésilien.

« Vous essayez de faire de votre mieux pour votre club et vous créez aussi des relations et des amitiés – avec Neymar ma relation est vraiment forte, même si ça a vraiment fait du mal au club quand il est parti. En tant que fan de Barcelone, ça fait mal et je comprends que, peut-être, certains fans de Barcelone soient déçus de la façon dont il est parti.

‘Neymar voulait le Ballon d’Or’

Il est très difficile de trouver un joueur qui reste dans le même club pendant toute sa carrière. Ils ont besoin de plus de motivation, ils veulent se battre pour de nouvelles choses. Je sais que Neymar voulait le Ballon d’Or alors je pense qu’il est juste qu’il soit parti pour Paris où il sera la star principale. S’il fait du bon boulot en Ligue des Champions et en France, il a des chances de gagner le Ballon d’Or. »

Piqué revient donc sur cet épisode douloureux avec beaucoup de sincérité. Il avait essayé de convaincre Neymar de rester, mais l’attaquant avait besoin d’un nouveau projet. Notamment parce que l’ombre de Messi, qui récupère les mérites des succès de Barcelone, risquait de l’empêcher longtemps d’obtenir le Ballon d’Or. Il a de meilleures chances de briller au PSG, tant que le club parisien obtient de très bons résultats.

Neymar est là pour aider l’équipe parisienne à avancer, reste à faire le maximum pour remplir sa mission. Bien sûr, il faut aussi que le staff et les joueurs fassent de bonnes choses. On compte sur eux pour cela.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires