Autour du PSG

Giovani Lo Celso, 6 de pique du PSG

Publie le 21/01/2018 a 17:00



  • Depuis le début de saison, tout le monde soulignait le besoin urgent pour le Paris Saint-Germain de recruter une sentinelle pour pallier au déclin de Thiago Motta, milieu de 35 ans. Et si le le club de la capitale avait trouvé la solution sans débourser un centime ?

    Ce sujet a fait la Une des journaux pendant de longs jours : Qui jouerait en sentinelle en l’absence de Motta? A en croire les journaux, Rabiot ne voulait pas, Verratti ne savait pas et Lo Celso ne pouvait pas. Apres avoir expérimenté un milieu tournant avec Draxler, il semble que le PSG tienne sa solution, véritable innovation en Europe; et si le PSG jouait avec 3 joueurs qui tournent au milieu au cours du match ?

    Et force est de constater que le résultat est stupéfiant : Cela donne au PSG 3 milieux capables de récupérer le ballon devant leur surface, et qui ont aussi la capacité de le remonter jusqu’à faire la dernière passe, voire le but.

    Aux qualités box to box de Rabiot se combinent les passes laser de Verratti et… la vision du jeu de Lo Celso (les 3 ayant la capacité de dribbler, tirer et servir). Car la révolution vient de lui, arrive sur la pointe des pieds de Rosario la saison passée, et qui a su profiter du temps de jeu limite dont il disposait pour se mettre en évidence, tout en restant sobre et discret en dehors des terrains. Lui que l’on n’a jamais vu dans la rubrique fait divers ou potins se fait remarquer par son travail, son altruisme et sa technique. Un sud-Americain classique? Non. Culturellement, les argentins se distinguent en 2 catégories: les artistes (Messi, Dybala, Di Maria, Pastore…) ou les « rugueux » (Gago, Cambiasso, Mascherano…). Lo Celso, lui, combine une grinta digne d’un gaucho à une technique de satin. Un peu comme….Motta avant lui!

    Un profil à part. 

    Dès lors, faut-il le designer successeur de l’Italien ? Non, puisque ce serait réducteur pour lui. Alors qu’il n’est qu’auOLPSG - L'équipe parisienne d'après les médias le milieu Rabiot, Verratti et Lo Celso annoncé début de sa carrière, il dispose déjà de la vision de jeu d’un taulier. L’homme est également diffèrent de son prédécesseur, toujours prompt à aller provoquer l’arbitre ou l’adversaire. Solide dans les duels, il se mue ensuite en soliste pour transmettre le ballon et monter aux avants postes. Aucun 6 n’avait jamais proposé autant de variété dans le jeu avant lui (Car Andrea Pirlo n’a jamais été une sentinelle, mais un meneur reculé). A tout cela, il faut préciser que Lo Celso est aussi à l’aise du pied droit que du pied gauche… Des caractéristiques qui donnent le vertige, tant son jeu est encore perfectible par l’enchainement des matchs.

    C’est ainsi qu’est née l’idée du milieu tournant. En « fixant » Lo Celso en sentinelle sur la feuille de match, c’est en réalité 3 sentinelles possibles qui se présentent. Quand l’argentin monte, ce sont ses compères du trident du milieu qui restent en retrait pour couvrir, à tour de rôle. Ce qui permet à Lo Celso de monter avec ou sans ballon, mais en prenant quoi qu’il arrive la vitesse dont il a besoin dans les 35 derniers mètres. A la perte du ballon, c’est l’effet inverse qui se produit: le milieu reste défendre monte presser, face au ballon, tandis que les 2 autres se replient à toute vitesse.

    L’ensemble donne un milieu très mobile, qui donne l’impression de mouvement perpétuel, contribuant à étouffer l’adversaire et à récupérer le ballon plus vite que lors de la saison précédente.

    Une inspiration intéressante qui doit faire ses preuves dans les plus grands matchs.

    L’idée de jeu du club de la capitale s’inspirait il y a quelques années de la philosophie développée par les grands clubs, le FC Barcelone en tête. Or, copier un style de jeu a ses limites, notamment en Ligue des Champions ou Paris a souvent rencontré….Barcelone ! En proposant à présent son propre style de jeu, et un milieu inédit, les parisiens cultivent un jeu qui leur ressemble, et présentent aux adversaires une équation qu’ils n’ont jamais eu à résoudre auparavant.

    Tous ces éléments poussent à croire que ce milieu mériterait un test à son échelle, et justement voilà la confrontation face au Real Madrid qui approche avec avant cela le déplacement à Lyon ce soir. Voilà une très belle opportunité.

    Publie le 21/01/2018 a 17:00

    Giovani Lo Celso, 6 de pique du PSG

    Depuis le début de saison, tout le monde soulignait le besoin urgent pour le Paris Saint-Germain de recruter une sentinelle pour pallier au déclin de Thiago Motta, milieu de 35 ans. Et si le le club de la capitale avait trouvé la solution sans débourser un centime ?

    Ce sujet a fait la Une des journaux pendant de longs jours : Qui jouerait en sentinelle en l’absence de Motta? A en croire les journaux, Rabiot ne voulait pas, Verratti ne savait pas et Lo Celso ne pouvait pas. Apres avoir expérimenté un milieu tournant avec Draxler, il semble que le PSG tienne sa solution, véritable innovation en Europe; et si le PSG jouait avec 3 joueurs qui tournent au milieu au cours du match ?

    Et force est de constater que le résultat est stupéfiant : Cela donne au PSG 3 milieux capables de récupérer le ballon devant leur surface, et qui ont aussi la capacité de le remonter jusqu’à faire la dernière passe, voire le but.

    Aux qualités box to box de Rabiot se combinent les passes laser de Verratti et… la vision du jeu de Lo Celso (les 3 ayant la capacité de dribbler, tirer et servir). Car la révolution vient de lui, arrive sur la pointe des pieds de Rosario la saison passée, et qui a su profiter du temps de jeu limite dont il disposait pour se mettre en évidence, tout en restant sobre et discret en dehors des terrains. Lui que l’on n’a jamais vu dans la rubrique fait divers ou potins se fait remarquer par son travail, son altruisme et sa technique. Un sud-Americain classique? Non. Culturellement, les argentins se distinguent en 2 catégories: les artistes (Messi, Dybala, Di Maria, Pastore…) ou les « rugueux » (Gago, Cambiasso, Mascherano…). Lo Celso, lui, combine une grinta digne d’un gaucho à une technique de satin. Un peu comme….Motta avant lui!

    Un profil à part. 

    Dès lors, faut-il le designer successeur de l’Italien ? Non, puisque ce serait réducteur pour lui. Alors qu’il n’est qu’auOLPSG - L'équipe parisienne d'après les médias le milieu Rabiot, Verratti et Lo Celso annoncé début de sa carrière, il dispose déjà de la vision de jeu d’un taulier. L’homme est également diffèrent de son prédécesseur, toujours prompt à aller provoquer l’arbitre ou l’adversaire. Solide dans les duels, il se mue ensuite en soliste pour transmettre le ballon et monter aux avants postes. Aucun 6 n’avait jamais proposé autant de variété dans le jeu avant lui (Car Andrea Pirlo n’a jamais été une sentinelle, mais un meneur reculé). A tout cela, il faut préciser que Lo Celso est aussi à l’aise du pied droit que du pied gauche… Des caractéristiques qui donnent le vertige, tant son jeu est encore perfectible par l’enchainement des matchs.

    C’est ainsi qu’est née l’idée du milieu tournant. En « fixant » Lo Celso en sentinelle sur la feuille de match, c’est en réalité 3 sentinelles possibles qui se présentent. Quand l’argentin monte, ce sont ses compères du trident du milieu qui restent en retrait pour couvrir, à tour de rôle. Ce qui permet à Lo Celso de monter avec ou sans ballon, mais en prenant quoi qu’il arrive la vitesse dont il a besoin dans les 35 derniers mètres. A la perte du ballon, c’est l’effet inverse qui se produit: le milieu reste défendre monte presser, face au ballon, tandis que les 2 autres se replient à toute vitesse.

    L’ensemble donne un milieu très mobile, qui donne l’impression de mouvement perpétuel, contribuant à étouffer l’adversaire et à récupérer le ballon plus vite que lors de la saison précédente.

    Une inspiration intéressante qui doit faire ses preuves dans les plus grands matchs.

    L’idée de jeu du club de la capitale s’inspirait il y a quelques années de la philosophie développée par les grands clubs, le FC Barcelone en tête. Or, copier un style de jeu a ses limites, notamment en Ligue des Champions ou Paris a souvent rencontré….Barcelone ! En proposant à présent son propre style de jeu, et un milieu inédit, les parisiens cultivent un jeu qui leur ressemble, et présentent aux adversaires une équation qu’ils n’ont jamais eu à résoudre auparavant.

    Tous ces éléments poussent à croire que ce milieu mériterait un test à son échelle, et justement voilà la confrontation face au Real Madrid qui approche avec avant cela le déplacement à Lyon ce soir. Voilà une très belle opportunité.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Pixie21 on 21 janvier 2018 at 18:07 said:

      Excellentes recrues de l’an passé : Lo Celso, Meunier et Guedes plus récemment. Bon sur ses rares minutes de jeu l’an passé, il joue de plus en plus, prend en expérience, en assurance. Il même devenu international argentin!

      • Verratti10 on 21 janvier 2018 at 18:50 said:

        Il faut les faire progresser et les mettre titulaires ensuite, ils ont l’humilité le panache et puent le foot, sans les problèmes d’égo qui vont avec

    2. Verratti10 on 21 janvier 2018 at 17:19 said:

      numero 8

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Thierry Marchand Je me demande comment Mbappé peut lancer un appel...Les Parisiens ont la trouille

    Thierry Marchand « Je me demande comment Mbappé peut lancer un appel…Les Parisiens ont la trouille »

    Autour du PSG

    A l’heure de la mobilisation générale pour les joueurs du Paris Saint-Germain, notamment de Kylian Mbappé ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Giovani Lo Celso, 6 de pique du PSG

    <Autour du PSG , Une

    Depuis le début de saison, tout le monde soulignait le besoin urgent pour le Paris Saint-Germain de recruter une sentinelle pour pallier au déclin de Thiago Motta, milieu de 35 ans. Et si le le club de la capitale avait trouvé la solution sans débourser un centime ?

    Ce sujet a fait la Une des journaux pendant de longs jours : Qui jouerait en sentinelle en l’absence de Motta? A en croire les journaux, Rabiot ne voulait pas, Verratti ne savait pas et Lo Celso ne pouvait pas. Apres avoir expérimenté un milieu tournant avec Draxler, il semble que le PSG tienne sa solution, véritable innovation en Europe; et si le PSG jouait avec 3 joueurs qui tournent au milieu au cours du match ?

    Et force est de constater que le résultat est stupéfiant : Cela donne au PSG 3 milieux capables de récupérer le ballon devant leur surface, et qui ont aussi la capacité de le remonter jusqu’à faire la dernière passe, voire le but.

    Aux qualités box to box de Rabiot se combinent les passes laser de Verratti et… la vision du jeu de Lo Celso (les 3 ayant la capacité de dribbler, tirer et servir). Car la révolution vient de lui, arrive sur la pointe des pieds de Rosario la saison passée, et qui a su profiter du temps de jeu limite dont il disposait pour se mettre en évidence, tout en restant sobre et discret en dehors des terrains. Lui que l’on n’a jamais vu dans la rubrique fait divers ou potins se fait remarquer par son travail, son altruisme et sa technique. Un sud-Americain classique? Non. Culturellement, les argentins se distinguent en 2 catégories: les artistes (Messi, Dybala, Di Maria, Pastore…) ou les « rugueux » (Gago, Cambiasso, Mascherano…). Lo Celso, lui, combine une grinta digne d’un gaucho à une technique de satin. Un peu comme….Motta avant lui!

    Un profil à part. 

    Dès lors, faut-il le designer successeur de l’Italien ? Non, puisque ce serait réducteur pour lui. Alors qu’il n’est qu’auOLPSG - L'équipe parisienne d'après les médias le milieu Rabiot, Verratti et Lo Celso annoncé début de sa carrière, il dispose déjà de la vision de jeu d’un taulier. L’homme est également diffèrent de son prédécesseur, toujours prompt à aller provoquer l’arbitre ou l’adversaire. Solide dans les duels, il se mue ensuite en soliste pour transmettre le ballon et monter aux avants postes. Aucun 6 n’avait jamais proposé autant de variété dans le jeu avant lui (Car Andrea Pirlo n’a jamais été une sentinelle, mais un meneur reculé). A tout cela, il faut préciser que Lo Celso est aussi à l’aise du pied droit que du pied gauche… Des caractéristiques qui donnent le vertige, tant son jeu est encore perfectible par l’enchainement des matchs.

    C’est ainsi qu’est née l’idée du milieu tournant. En « fixant » Lo Celso en sentinelle sur la feuille de match, c’est en réalité 3 sentinelles possibles qui se présentent. Quand l’argentin monte, ce sont ses compères du trident du milieu qui restent en retrait pour couvrir, à tour de rôle. Ce qui permet à Lo Celso de monter avec ou sans ballon, mais en prenant quoi qu’il arrive la vitesse dont il a besoin dans les 35 derniers mètres. A la perte du ballon, c’est l’effet inverse qui se produit: le milieu reste défendre monte presser, face au ballon, tandis que les 2 autres se replient à toute vitesse.

    L’ensemble donne un milieu très mobile, qui donne l’impression de mouvement perpétuel, contribuant à étouffer l’adversaire et à récupérer le ballon plus vite que lors de la saison précédente.

    Une inspiration intéressante qui doit faire ses preuves dans les plus grands matchs.

    L’idée de jeu du club de la capitale s’inspirait il y a quelques années de la philosophie développée par les grands clubs, le FC Barcelone en tête. Or, copier un style de jeu a ses limites, notamment en Ligue des Champions ou Paris a souvent rencontré….Barcelone ! En proposant à présent son propre style de jeu, et un milieu inédit, les parisiens cultivent un jeu qui leur ressemble, et présentent aux adversaires une équation qu’ils n’ont jamais eu à résoudre auparavant.

    Tous ces éléments poussent à croire que ce milieu mériterait un test à son échelle, et justement voilà la confrontation face au Real Madrid qui approche avec avant cela le déplacement à Lyon ce soir. Voilà une très belle opportunité.

    By
    @
    OTER ?>