Autour du PSG

Giuly: « J’allais devoir cravacher »

Publie le 28/05/2011 a 18:01



  • «  Au départ, elle devait être la dernière. »

    C’était censé être sa dernière, et sauf rebondissement, le lutin du Parc continuera de nous faire frémir par ses pointes d’accélérations sur le coté droit de l’attaque du Paris Saint-Germain. Giuly a débuté la saison en tant que remplaçant derrière Stéphane Sessegnon. Une place de titulaire qu’il n’a pas mit longtemps à gagner en travaillant dur à l’entrainement, et Kombouaré qui ne croyait pas en lui l’été dernier a ensuite du revoir son jugement.

    « Je partais derrière Stéphane (Sessègnon) et je savais que j’allais devoir cravacher pour avoir du temps de jeu. Comme j’aime les défis, j’ai mis tout ce que j’avais pour gagner ma place. C’est aussi de cette façon que je prends un maximum de plaisir. Tout ça dans un bon esprit, puisqu’on s’entendait super bien avec « Steph » »

    S’il reste au club la saison prochaine, le milieu de terrain devrait cette fois jouer le jeu de la concurrence avec le stéphanois Dimitri Payet, qui reste une des priorités du mercato du PSG. Un challenge qui plait à l’ancien monégasque qui veut le meilleur pour le club de la capitale.

    «  Au passage , si Dimitri Payet nous rejoint cet été, il sera le bienvenu et je jouerai le jeu sans problème. On aura besoin d’un effectif encore plus fort, ou la concurrence devra tirer tout le monde vers le haut. »

    Publie le 28/05/2011 a 18:01

    Giuly: « J’allais devoir cravacher »

    «  Au départ, elle devait être la dernière. »

    C’était censé être sa dernière, et sauf rebondissement, le lutin du Parc continuera de nous faire frémir par ses pointes d’accélérations sur le coté droit de l’attaque du Paris Saint-Germain. Giuly a débuté la saison en tant que remplaçant derrière Stéphane Sessegnon. Une place de titulaire qu’il n’a pas mit longtemps à gagner en travaillant dur à l’entrainement, et Kombouaré qui ne croyait pas en lui l’été dernier a ensuite du revoir son jugement.

    « Je partais derrière Stéphane (Sessègnon) et je savais que j’allais devoir cravacher pour avoir du temps de jeu. Comme j’aime les défis, j’ai mis tout ce que j’avais pour gagner ma place. C’est aussi de cette façon que je prends un maximum de plaisir. Tout ça dans un bon esprit, puisqu’on s’entendait super bien avec « Steph » »

    S’il reste au club la saison prochaine, le milieu de terrain devrait cette fois jouer le jeu de la concurrence avec le stéphanois Dimitri Payet, qui reste une des priorités du mercato du PSG. Un challenge qui plait à l’ancien monégasque qui veut le meilleur pour le club de la capitale.

    «  Au passage , si Dimitri Payet nous rejoint cet été, il sera le bienvenu et je jouerai le jeu sans problème. On aura besoin d’un effectif encore plus fort, ou la concurrence devra tirer tout le monde vers le haut. »




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Jeux

    La remontada subie par le Paris Saint-Germain au Camp Nou en mars dernier est utilisée aujourd’hui ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Zlatan Ibrahimovic pourrait finalement quitter Manchester United"
    14 days ago
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Hatem Ben Arfa priorité de Galatasaray"
    15 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l'Euro 2017, Paredes si.jpg

    Féminines – Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l’Euro 2017, Paredes si

    Actu Féminin

    Ce mardi a été présentée la liste de l’équipe féminine d’Espagne pour l’Euro 2017. Veronica Boquete, ...

    Vidéos PSG

    Giuly: « J’allais devoir cravacher »

    <Autour du PSG

    «  Au départ, elle devait être la dernière. »

    C’était censé être sa dernière, et sauf rebondissement, le lutin du Parc continuera de nous faire frémir par ses pointes d’accélérations sur le coté droit de l’attaque du Paris Saint-Germain. Giuly a débuté la saison en tant que remplaçant derrière Stéphane Sessegnon. Une place de titulaire qu’il n’a pas mit longtemps à gagner en travaillant dur à l’entrainement, et Kombouaré qui ne croyait pas en lui l’été dernier a ensuite du revoir son jugement.

    « Je partais derrière Stéphane (Sessègnon) et je savais que j’allais devoir cravacher pour avoir du temps de jeu. Comme j’aime les défis, j’ai mis tout ce que j’avais pour gagner ma place. C’est aussi de cette façon que je prends un maximum de plaisir. Tout ça dans un bon esprit, puisqu’on s’entendait super bien avec « Steph » »

    S’il reste au club la saison prochaine, le milieu de terrain devrait cette fois jouer le jeu de la concurrence avec le stéphanois Dimitri Payet, qui reste une des priorités du mercato du PSG. Un challenge qui plait à l’ancien monégasque qui veut le meilleur pour le club de la capitale.

    «  Au passage , si Dimitri Payet nous rejoint cet été, il sera le bienvenu et je jouerai le jeu sans problème. On aura besoin d’un effectif encore plus fort, ou la concurrence devra tirer tout le monde vers le haut. »

    By
    @
    OTER ?>