Restez connectés avec nous
Gomez « Le Qatar pouvait associer indirectement son nom à la ville de Paris »

Autour du PSG

Gomez « Le Qatar pouvait associer indirectement son nom à la ville de Paris »

Cela fait maintenant 5 ans que le Paris Saint-Germain a vu arriver Qatar Tourism Authority qui lui permet de bénéficier d’environ 200M€ par an. Ce rachat a permis au PSG de s’imposer parmi les plus grands d’Europe et d’ambitionner de remporter la Ligue des Champions. Le site Ecofoot a rencontré Carole Gomez, chercheur à l’IRIS, qui a expliqué pourquoi les qataris avaient choisi le club parisien.

«Globalement, les investissements opérés par les Qataris au cours des dernières années ne se sont pas limités au sport. Ils ont également réalisé des opérations financières dans l’immobilier – principalement des hôtels – ainsi que dans des entreprises de luxe. Au final, l’image renvoyée par Paris était très cohérente avec la stratégie de diversification d’activités entreprise par le Qatar. Le PSG est le club d’une grande capitale avec un palmarès assez fourni. Le Qatar pouvait associer indirectement son nom à la ville de Paris.»

La question qui revient régulièrement, est de savoir combien de temps l’investissement qatari durera. Selon Carole Gomez l’investissement devrait encore se poursuivre, ceci est aussi lié à la Coupe du Monde 2022 qui sera organisée au Qatar.

«L’organisation du Mondial 2022 constituera indéniablement un temps fort de la politique mise en place par le Qatar. Toute la stratégie sportive du pays tourne autour de cet événement. Cependant, on peut raisonnablement estimer que QSI soutiendra le PSG à long terme. QSI voudra pérenniser les bienfaits des importants investissements réalisés au sein du PSG. Le Qatar a entrepris de profondes réformes dans son pays ce qui implique une stratégie de long terme menée par le pays dans le secteur sportif. Il y a une réelle volonté du Qatar de placer le sport au cœur des préoccupations nationales, notamment pour des raisons de santé publique.»

La richesse du Qatar vient notamment des revenus issus du pétrole, mais l’épuisement de ces matières premières ne devrait pas impacter sur l’investissement réalisé au PSG.

«La chute des cours de certaines matières premières et notamment du pétrole a eu des conséquences importantes en termes de diplomatie sportive. […] Cependant, le cas du Qatar est différent. Les investissements opérés dans le sport sont également réalisés dans l’optique de diversifier ses activités, et justement, de ne plus être aussi dépendant des cours des matières premières. Si la baisse du cours des matières premières aura inévitablement des effets sur la vie économique du pays, le Qatar ne devrait pas baisser ses investissements dans le secteur sportif, même s’il sera peut-être amené à réaliser quelques arbitrages.»

L’investissement de QSI devrait donc durer encore un moment, il faut dire que les résultats du club sont là, et surtout celui-ci parvient à s’épandre et se populariser à travers le monde. Sur le plan sportif il est important que le PSG s’impose parmi les plus grands, remporter la Ligue des Champions hisserait le PSG comme meilleur club d’europe, ce qui serait forcément une formidable carte de visite pour ses investisseurs.

Le club parisien arrive aussi aujourd’hui à créer ses propres revenus et ne dépend pas seulement de QSI. Le futur centre d’entraînement, des rumeurs/projets de nouveau stade ou l’agrandissement du Parc des Princes, permettront aussi de faire encore plus grandir le PSG. Cela permettra donc au club de la capitale de rester au très haut niveau avec d’importants revenus, même lorsque le Qatar ne sera plus à sa tête ou décidera de moins investir.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG