Restez connectés avec nous
Grenier Le PSG, on les sentait un peu plus inquiets, plus fébriles.

Adversaires

Grenier « Le PSG, on les sentait un peu plus inquiets, plus fébriles. »

Clément Grenier, milieu de 28 ans du Stade Rennais, est revenu sur la saison particulière du club breton auprès du Parisien. Forcément, il est revenu sur la victoire en finale de Coupe de France contre le Paris Saint-Germain (2-2, puis 6-5 aux tirs au but).

« Paris rafle tous les titres depuis de nombreuses années. La fierté est multipliée. Avec un tel scénario, menés 2-0, soit tu t’écroules, soit tu joues avec ton cœur. On a tous relevé la tête. À la mi-temps, après avoir réduit le score, on s’est dit que le match était en train de basculer. On les sentait un peu plus inquiets, plus fébriles. Peut-être que, mentalement, ils étaient moins forts que nous à ce moment-là. », a déclaré Grenier.

Une fragilité qui a aidé Grenier et ses coéquipiers.

On peut en effet applaudir les Rennais, qui ont su ne pas lâcher alors que le début de match était terrible pour eux. Paris semblait en forme et a inscrit 2 superbes buts. Il y avait de quoi penser que le PSG était lancé vers le titre. Il a d’ailleurs eu l’occasion du 0-3. Mais après l’avoir manqué, les Parisiens se sont relâchés et ont donné de l’espoir à des Rennais qui n’avaient pas abdiqué. Les hommes de Thomas Tuchel ont commis des erreurs qui ont relancé l’adversaire. Des passes ratées, moins d’intensité et le but contre-son-camp de Presnel Kimpembe (défenseur central de 23 ans).

Il a fallu du temps ensuite pour que Paris remette la machine en marche. Un peu trop, puisqu’il y avait déjà 2-2. Un second but encaissé dans une période où les Parisiens semblaient avoir peur. Ils ont su se réveiller ensuite, mais il a manqué de l’efficacité pour éviter la séance de tirs au but. Clairement, le PSG n’a pas été assez grand sur tout le match. On ne peut pas dire que Rennais ait été impressionnant. Mais comme d’autres fois ces derniers temps, les Parisiens ont aidé leur adversaire à s’en sortir. Un point à absolument corriger pour avancer en Ligue des Champions.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires