Restez connectés avec nous
Guy Roux "c'est le président qui voulait Ben Arfa et pas l'entraineur"

Autour du PSG

Guy Roux « c’est le président qui voulait Ben Arfa et pas l’entraineur »

Depuis dimanche matin, la vidéo d’Hatem Ben Arfa fait causer. Plusieurs consultants ont donné leur avis sur le message diffusé sur les réseaux sciaux par le milieu offensif de 30 ans du Paris Saint-Germain. Alors que beaucoup ont fustigé le joueur, Guy Roux a plutôt montré de la sympathie pour le joueur qui semble ne pas rentrer dans le plan du coach Unai Emery. L’ancien entraîneur de l’AJ Auxerre s’explique sur le plateau de L’Équipe du Soir, émission diffusée sur L’Equipe 21.

« C’est un garçon meurtri. On aprend que c’est le président qui le voulait et pas l’entraineur. Evidemment c’était donc plus difficile pour lui de faire son chemin. L’entraineur avait pensé une bonne équipe sans lui. On a parlé de son poids,et d’autres arguments. Maintenant on approche de la fin de saison. Il dit: Ou vous me faites joueur ou vous me transférez! »

Depuis le début de la saison, Ben Arfa n’a pas eu beaucoup de temps de jeu pour s’imposer. Le problème étant que laprésence sur le terrain s’obtient avec ce qui est montré durant la semaine : sérieux dans le travail, envie, bonne entente dans le jeu et de la qualité. Mais il semble que le milieu offensif ait du mal à convaincre dans tous ces domaines. Une fois qu’il joue, il faut avouer qu’il a du mal à être performant durant tout le match ou d’une rencontre à l’autre. Il a d’ailleurs du mal à refaire ses accélérations fulgurantes qui ont fait sa réputation. Difficile de savoir pourquoi tant il a montré des fois qu’il a du talent et il a aujourd’hui une équipe qui permet normalement de s’exprimer.

Ben Arfa est le plus grand responsable de sa situation et de son avenir.

Quant à l’argument de Guy Roux d’un recrutement voulu par le président et non l’entraîneur, on peut se demander d’où il tient cette « information ». Il a été dit plusieurs fois qu’Emery a joué un rôle dans la venue de Ben Arfa. Mais il comptait certainement sur l’étincelant de la saison passée et non celui arrivé en sur-poids à la reprise. Une déception pour laquelle Ben Arfa est responsable.

Maintenant il veut de la confiance et une vraie chance, c’est à lui de l’obtenir. Et il faudra saisir la prochaine opportunité qu’il aura. Il ne faudrait pas oublier que le milieu offensif de 30 ans a eu des occasions de se montrer. Un rôle important dans un grand club se mérite et s’obtient, on ne peut pas le demander.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG