Restez connectés avec nous
Guy Roux "Di Maria ? L’entraîneur a pour rôle de réveiller un gars qui dort !"

Autour du PSG

Guy Roux « Di Maria ? L’entraîneur a pour rôle de réveiller un gars qui dort ! »

Angel Di Maria, ailier de 29 ans du Paris Saint-Grmain, a livré une interview au Canal Football Club dans laquelle il déclarait que les venues de Draxler et Guedes lui avait permis de se sortir de sa zone de confort. Selon Guy Roux, ancien entraîneur emblématique de l’AJ Auxerre qui s’est exprimé sur le plateau de L’Équipe du Soir, ces propos mettent en exergue le peu d’influence du coach parisien Unai Emery sur le joueur :

« Quand on parle du PSG, on ne devrait pas parler d’argent… Ils en ont, c’est un millionième de seconde de gaz sortant des tuyaux ! Vous comprenez ce que ça représente les 63M€ pour Di Maria ? Alors que pour les autres c’est beaucoup.. . L’art d’un entraîneur dans un club comme celui-là, c’est d’avoir des résultats et de valoriser les joueurs. C’est le capital du club.

Il semblerait que l’entraîneur ait une mauvaise note dans la valorisation de ce joueur là. Il l’a secoué un peu, puis il l’a laissé, il en a pris d’autres, il ne l’a donc pas valorisé. Il s’est dévalorisé. Après il explique que cela l’a réveillé la concurrence… Tant mieux ! Mais l’entraîneur a pour rôle de réveiller un gars qui dort ! »

La méforme de l’Argentin a coïncidé avec la période où le Paris Saint-Germain a semblé en deçà des attentes. Peut-être l’entraîneur aurait pu utiliser un peu plus son banc de manière à remettre en question El Fideo.

Il n’était pas si simple de mettre l’ailier argentin sur le banc.

Au lieu de ça il a fallu attendre l’arrivée de Julian Draxler, milieu offensif parisien, pour entretenir une réelle concurrence avec Lucas et Di Maria voire Ben Arfa qui est loin dans la hiérarchie établie par le Basque. Est-ce que Emery aurait dû prendre des décisions plus radicales à l’encontre de l’Argentin c’est possible.

Ses choix de l’époque ont sûrement été dictés par la pression du résultat et le besoin de s’appuyer sur certains automatismes.

Maintenant la différence entre les très grands joueurs comme Ronaldo ou Messi et des joueurs comme Di Maria, c’est cette volonté de faire mal à chaque match. Et si il y a un axe de progression sur lequel l’Argentin doit bosser c’est bien celui ci.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG