Restez connectés avec nous
Habib Beye loue les performances du PSG sur le plan national

Autour du PSG

Habib Beye loue les performances du PSG sur le plan national

Ce mardi 8 mai 2018, le Paris Saint-Germain a remporté son 4e titre de coupe de France d’affilé. En réalisant son troisième triplé national en 4 ans, le club de la capitale domine sans partage le football français. Habib Beye, consultant de Canal+, est revenu au micro de la station de radio RFI, sur les performances parisiennes au sein de l’hexagone. 

 « J’ai trouvé le PSG investi et appliqué par rapport notamment aux comportements d’un Edinson Cavani qui lorsqu’il n’obtenait pas une faute il était derrière l’arbitre. Je n’ai pas vu d’attitude d’irrespect des joueurs. Ce sont des signes qui sont importants pour moi. Après on attendait que le PSG gagne 6,7,8-0 au vu de l’écart entre les deux équipes mais c’est aussi cela la beauté de la Coupe de la France. Il faut remettre le football dans son contexte, c’est un match à 11 contre 11 avec des différences de qualités mais le PSG a fait le métier. Paris gagne encore un trophée et il ne faut pas le banaliser ! Moi j’ai eu la chance de jouer des finales et j’en ai perdu aussi contre des équipes qui étaient considérées comme des équipes plus faible que la mienne.

Quand tu es joueur de football tu ne peux pas banaliser un titre national !’

Si le PSG gagne tous les trophées nationaux, c’est aussi que c’est une grande équipe sur le plan national . Certes ils ont échoué en Ligue des champions, mais peut-être contre le futur vainqueur de la compétition. On leur a aussi demandé de gagner tous les titres sur le plan national, et c’est ce que les hommes d’Unai Emery ont fait, constate Beye. Après, c’est vrai que l’on sera toujours en attente avec cette équipe car elle a dépensé 400 M€ et qu’elle a des joueurs exceptionnels, mais si on regarde dans les différents championnat européens, ce n’est pas tout le monde qui réalise cette performance et gagne les trophées nationaux. A partir de là, c’est quand même une grande performance de la part du PSG.

Quand tu es joueur de football tu ne peux pas banaliser un titre national ! Que Paris soit champion, c’est peut-être logique. Ce que je trouve toujours de dommage c’est de juger toujours le PSG, même au vu des investissements et des ambitions des Qataris, sur cette Ligue des Champions. C’est le baromètre de ce club, je suis d’accord, mais il faut que cela change. La priorité doit être de gagner les titres nationaux et ensuite on verra pour la Ligue des ChampionsSi Paris avait battu le Real Madrid mais s’était fait sortir en quart de finale sans remporter l’une des deux coupes nationales aujourd’hui on serait très très dur avec le PSG.

On ne peut pas dire aujourd’hui qu’Emery va quitter le club en disant qu’il a raté sa campagne’

Ils l’ont fait alors cela reste pour moi une saison de qualité car quand vous êtes entraîneur et que vous gagnez les trois titres nationaux, on ne peut pas le banaliser. On ne peut pas dire aujourd’hui qu’Emery va quitter le club en disant qu’il a raté sa campagne de deux ans au sein du PSG. Il y a eu des échecs majeurs c’es vrai mais un coach qui gagne 7 titres cela reste quelque chose de gratifiant. »

Le Paris Saint-Germain va donc réaliser cette saison encore un nouveau triplé national (quadruplé si l’on compte aussi le trophée des champions gagné face à l’AS Monaco en août dernier). Cette performance ne fut jamais réalisée auparavant par aucune équipe de ligue 1. Il est donc incontestable que ce Paris Saint-Germain là a fortement marqué l’histoire de son championnat.

Cependant, cette saison, après l’échec en Champions League face au Real de Madrid, de nombreux journalistes, spécialistes et consultants sportifs ont voulu insister sur le fait, que pour le PSG faire ce qui avait été fait restait le « minimum syndical ». Il y a eu dans le paysage médiatique footballistique, une véritable campagne pour rabaisser les trophées gagnés par le PSG cette saison. Cependant, tous les supporters du Paris Saint-Germain sont habitués à cette attitude qui ne vise qu’à dénigrer les performances du club, que ce soit via les médias ou encore sur les réseaux sociaux. De plus, à en croire certains médias, l’Olympique de Marseille aurait fait une meilleure saison puisqu’ils sont en final d’une coupe d’Europe pourtant inférieure, tout en ayant eut un parcours tout à fait à leur portée.

Habib Beye apparaît donc comme un médiateur dans ce torrent médiatique de critiques à l’encontre du PSG. Mais avant de critiquer le PSG, il serait de se poser cette question : Est-ce la faute du PSG si aucun club de ligue 1 n’est pas parvenu àatteindre la finale de la coupe de France ? Etait-il normal de voir 2 clubs de national en demi-finale de cette même compétition ? … surement une histoire de budget encore.

C’est donc encore une fois Habib Beye qui semble livrer un discours tout à fait mesuré sur la saison du PSG. Cette saison n’est pas extraordinaire, certes, mais le club de la capitale gagne encore et toujours des titres, et la vitrine du PSG ne cesse de se garnir d’année en année. Il serait grand temps d’arrêter de considérer la Ligue des Champions la seule chose positive, car il est évident que chaque année nombreuses sont les grandes équipes ne la gagne pas, et la presse ne parle pas pour autant de saison ratée pour eux. Gagner tous les trophées sur le plan national reste encore et toujours quelque chose de grand, n’en déplaise aux détracteurs du Paris Saint-Germain.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG