Restez connectés avec nous
Heidel Kehrer Nous ne voulions pas d’une indemnité correspondant à sa valeur du moment mais à celle qu’il allait atteindre

Autour du PSG

Heidel « Kehrer ? Nous ne voulions pas d’une indemnité correspondant à sa valeur du moment mais à celle qu’il allait atteindre »

L’été dernier, le transfert de Thilo Kehrer de Schalke 04 au Paris Saint-Germain a été une surprise. Pendant plusieurs semaines, d’autres noms étaient évoqués pour renforcer la défense parisienne et ce dossier est apparu soudainement. Certains « spécialistes » et supporters ont critiqué cette décision car le défenseur central de 22 ans était peu connu et avait coûté 37 millions d’euros à 1 an de la fin de son contrat. Le directeur sportif du club allemand Christian Heidel est revenu dans L’Equipe sur sa négociation avec le PSG.

“J’ai toujours dit au PSG : les bases de la négociation ne portent pas sur son contrat d’un an, juste sur les qualités du joueur. Nous ne voulions pas d’une indemnité correspondant à sa valeur du moment mais à celle qu’il allait atteindre. Et Paris a aussi pensé que Thilo vaudrait 50, 60, 70 M€ dans quelques années.. Je crois que c’était simplement le prix du marché. Les négociations ont duré quatre semaines. Je comprenais quand Antero Henrique me disait non, mais je disais : ‘Alors, il reste chez nous.’

« Il a le matériel pour devenir l’un des meilleurs défenseurs du monde. »

Jusqu’où je le vois aller ?

Je pense qu’il a des choses qui ne s’apprennent pas : le tempo, la stature, le physique… Et il est encore si jeune. L’année dernière, il faisait régulièrement une petite erreur, même minuscule, cela fait partie de choses qu’il doit corriger. Mais il a le matériel pour devenir l’un des meilleurs défenseurs du monde.”

Comme souvent, les observateurs ont jugé bien trop vite un joueur et son transfert. On avait déjà eu ce souci avec Marco Verratti (milieu de 26 ans) ou Marquinhos (défenseur central de 24 ans). Si le joueur n’est pas très connu en France, il est vite décidé qu’il n’est pas si bon que cela et dépensé un montant à deux chiffres est une erreur. Kehrer était une surprise, certes, mais il fallait lui donner une chance.

Après des débuts compliqués, logique avec le besoin de s’adapter, il va vite su s’imposer dans cette équipe. Le coach Thomas Tuchel faisait d’ailleurs l’éloge hier de sa polyvalence et de son agressivité. Titulaire sur la droite de la défense contre Liverpool mercredi dernier, il a en effet bien montré ses qualités. Qui ne se limitent pas à ses éléments. Souvent vainqueur dans ses duels, Kehrer est aussi plutôt propre techniquement. Même s’il doit encore progresser dans les automatismes avec ses coéquipiers. Il est trop tôt pour dire qu’il va forcément s’imposer parmi les meilleurs, mais l’international allemand en a bien le potentiel.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG