Restez connectés avec nous
Jallet J’ai eu la chance de côtoyer de grands joueurs qui était également de très belles personnes

Autour du PSG

Jallet « J’ai eu la chance de côtoyer de grands joueurs qui était également de très belles personnes »

Ce samedi à 17h15 dans le cadre de la 8e journée de Ligue 1, l’OGC Nice reçoit le Paris Saint-Germain à l’Allianz Riviera (diffusion sur Canal+). Christophe Jallet, arrière droit niçois de 34 ans et ancien parisien (2009-2014) est pour l’occasion revenu sur ses années parisiennes auprès du journal Le Parisien.

« J’ai vécu des moments inoubliables, remporté des trophées. On était une vraie bande de potes. L’année du premier titre (2013), c’était exceptionnel. Ça me rappelait l’ambiance de Niort en National, sauf que c’était à Paris. Je respecterai ce club à vie.

‘Grand respect ! Les footballeurs sont aussi des gens normaux’

Carlo, c’était la classe. Il avait tout gagné… Il faisait surtout en sorte que ça se passe bien dans le vestiaire. Tu as rarement de bons résultats avec un groupe pourri. Il savait taper du poing sur la table mais aussi nous caresser dans le sens du poil. Il agissait comme un père avec ses enfants. C’était et c’est toujours un grand Monsieur.

J’ai eu la chance de côtoyer de grands joueurs qui était également de très belles personnes, à l’image de David Beckham. Lui, il est tout là-haut, au firmament. Quelle classe ! Quand on a fêté notre titre, il est resté jusqu’au bout, avec la bande des joyeux lurons. Il a fait la fermeture de la boîte avec l’écharpe du PSG autour de la tête. Grand respect ! On faisait des trucs à la bonne franquette. Les footballeurs sont aussi des gens normaux, même s’il y a la notoriété. Ce qu’on aime, c’est d’être entre potes autour d’un barbecue et d’un verre de vin. »

C’est toujours très plaisant de voir un ancien joueur parler ainsi du PSG. On peut assez facilement sentir qu’il y a passé de belles années au club et qu’il n’en garde que du positif. On se rend compte aussi que les stars qui passent dans la capitale n’empêchent pas d’avoir une belle vie de groupe sans trop de complication. Du moins, c’était le cas à l’époque puisque 4 années sont passées depuis le départ de Jallet.

Cependant, on a le sentiment que le groupe vit encore très bien de nos jours. Il n’y a pas de raison pour que tout ait changé depuis, même s’il y a forcément quelques différences. On attend maintenant de cette équipe de prouve qu’elle est soudée. Il le faut pour remplir ses objectifs en Ligue des Champions. Il faut trouver le bon équilibre entre le professionnalisme, le travail très dur et l’amusement en profitant de ce métier.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG