Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Javier Tebas explique que la réforme de la Ligue des Champions est dangereuse pour tous les clubs

Javier Tebas explique que la réforme de la Ligue des Champions est dangereuse pour tous les clubs

Le 7 mai dernier était organisé à Madrid un grand sommet pour que les clubs discutent du projet de réforme de la Ligue des Champions à partir de 2024. Un grand plan qui est loin de convaincre tout le monde. Notamment par inquiétude d’une chute de l’intérêt des championnats nationaux. Javier Tebas, président de la Liga qui d’habitude critique le Paris Saint-Germain, a indiqué au Monde ce qui doit inquiéter tous les clubs avec ce projet. Y compris ce qui seraient régulièrement en Ligue des Champions.

« Tout le monde devrait être très inquiet pour l’avenir du football européen. En réalité, l’ECA ne représente que les intérêts des plus grands clubs et tente de transformer la Ligue des champions en une ‘Super Ligue’ européenne fermée. (…)

Les propositions que nous avons entendues impliquent que les compétitions européennes soient élargies avec davantage de matchs, y compris les week-ends. Parallèlement, les ligues nationales seraient obligées de réduire leur nombre de clubs de 20 à 18 en première division. Cela va gravement endommager, voire détruire, le football français, le football espagnol, le football anglais et d’autres ligues nationales à travers le continent. Les clubs perdront une valeur économique importante alors que les revenus de la vente de billets, des droits de diffusion et du sponsoring s’effondreront. (…)

Tebas « La Ligue des champions est une friandise délicieuse, pas le plat principal. »

En réalité, les grands clubs de cette nouvelle ligue seront aussi perdants à long terme, car leurs supporteurs se sentiront mis à l’écart. (…) La Ligue des champions est une friandise délicieuse, pas le plat principal. Les fans ne voudront pas voir des matchs internationaux réguliers lors desquels leurs équipes disputeront les 7e ou 10e places dans cette nouvelle Ligue des champions sans aucune chance de la gagner. », a déclaré Tebas.

Des vrais points négatifs à craindre.

Le président de la Liga nous a agacé à plusieurs reprises. Mais cette fois son discours mérite sans doute de l’attention. Il n’est pas à taper sur un club par habitude d’une forme de « croisade ». L’Espagnol s’inquiète de l’avenir du football, pas seulement dans son championnat. Et il est loin d’être le seul. Certes, les clubs qualifiés en Ligue des Champions et les vainqueurs ne changent pas souvent. Mais on voit tout de même quelques « petits clubs » s’offrir des aventures exceptionnelles. Rien qu’aller en phase de poules est un moment immense pour certains. C’est beau d’y accéder après une superbe saison sur le plan national. C’est le genre d’année qui marque l’histoire d’un club. Ce serait dommage de ne plus pouvoir avoir cela dans certains championnats.

On peut aussi penser au dernier argument avancer par Tebas. Si la Ligue des Champions attire tant les supporters (et donc les revenus), qu’elle déchaîne les passions, c’est parce qu’elle est plutôt rare. Avec des matchs très régulièrement, elle risque de perdre de sa saveur. Il peut devenir simplement « normal », et donc moins palpitant, de jouer contre d’autres très bons clubs européens. Ce serait très tris aussi d’en arriver à cela. Il peut être bon de changer la Ligue des Champions, de revoir la façon dont le tout est organisé. Mais il faut tout de même faire attention et ne pas mettre la passion de côté pour l’argent.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG