Restez connectés avec nous
Jean-Michel Aulas On avait tout fait pour Ben Arfa...aujourd'hui c'est difficile

Adversaires

Jean-Michel Aulas « On avait tout fait pour Ben Arfa…aujourd’hui c’est difficile »

Avant qu’Hatem Ben Arfa ne signe au Paris Saint-Germain en 2016, le FC Séville et l’Olympique Lyonnais étaient aussi très intéressés. Le président lyonnais Jean-Michel Aulas espérait faire revenir un joueur qui s’est fait remarquer dans son club (où il a terminé sa formation) de 2004 à 2008. Invité hier de RMC Sport, il a évoqué le cas du milieu offensif de 30 ans. Et la porte ne semble plus être autant ouverte qu’il y a un an et demi.

« On avait tout fait pour Hatem Ben Arfa revienne à Lyon l’année dernière. Tout était prêt, on avait pratiquement un accord et puis il y a eu cette surenchère du PSG au dernier moment avec des montants que l’on ne peut pas refuser. Hatem est parti dans une direction et aujourd’hui il est en difficulté.

Le recruter maintenant ? C’est difficile, car l’équipe tourne formidablement bien, faire plaisir et permettre à Hatem de se relancer va peut-être mettre en difficulté des jeunes qui ont été formés chez nous qui aujourd’hui tourne parfaitement bien. Je pense qu’il faut toujours réfléchir aux choses, mais il faut le faire dans un espace de temps qui permet d’apporter une solution qui convienne à tout le monde » a-t-il déclaré au micro de SFR Sport.

Aulas n’a plus l’air de vouloir faire le maximum pour faire revenir Ben Arfa.

On note tout de même que Ben Arfa a plusieurs fois expliqué qu’il était tout proche du FC Séville avant de signer au PSG, sans mentionner l’OL. Soit il l’a oublié, soit Aulas exagère un peu le presque accord. En tout cas, l’ancien niçois est aujourd’hui en très mauvaise position et va avoir besoin d’une porte de sortie pour rejouer.

Il peut y avoir un espoir de rejoindre Claude Puel à Leicester City, mais son ancien entraîneur à Nice est loin d’assurer que ce sera faisable. Quant à l’OL, Aulas n’est pas aussi accueillant que dans le passé. Il faut dire qu’en effet l’équipe lyonnaise est intéressante offensivement. Il y a un bel apport de la formation. Le fait de recruter un joueur prend forcément de la place pour un joueur formé à Lyon. Alors il vaut mieux qu’il soit très performant. Ce qui est loin d’être sûr avec Ben Arfa. Ce dernier n’est pas un exemple de régularité et n’a plus joué depuis le 5 avril dernier. Un manque de certitude qui risque de gêner sa recherche de club. C’est un risque qu’il a pris en refusant de partir l’été dernier.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires