Restez connectés avec nous
Julien Stéphan dédramatise la faute sur Kehrer et le carton jaune de Niang

Adversaires

Julien Stéphan dédramatise la faute sur Kehrer et le carton jaune de Niang

Dimanche soir, le Paris Saint-Germain recevait le Stade Rennais pour le compte de la 22ème journée de Ligue 1. Plus que la victoire logique Parisiens, c’est la prestation de l’arbitre qui attire les réactions. Depuis le succès 4-1 du PSG, les émissions spécialisées et les supporters se sont déchaînés suite à l’énorme erreur commise par Karim Abed. 

Presnel Kimpembe (défenseur parisien de 23 ans) n’a pas hésité à dire que c’était « grave«  que l’arbitre ait pu maintenir son carton jaune pour M’Baye Niang (attaquant rennais) après avoir revu à la vidéo son tacle sur Thilo Kehrer (défenseur parisien de 22 ans). Invité de l’émission Breaking sport sur RMC Sport 1, l’entraîneur du Stade Rennais est revenu sur cet épisode. Julien Stéphan essaye plutôt de justifier la décision et de ressortir le positif.

« On perçoit du banc qu’il y a faute. On perçoit un geste maladroit d’un attaquant qui vient tacler dans un secteur de jeu où il n’a pas l’habitude d’évoluer. Je pense qu’il n’y a pas d’intention de nuire et de faire mal au départ. Simplement quand on revoit les images, c’est très clair que c’est dangereux. M’Baye s’en est rendu compte tout de suite, il s’est excusé.

« Kehrer a pu continuer, même si c’est vrai le geste était dangereux. »

Ce que je retiens c’est que Kehrer n’est pas blessé et ça, c’est la meilleure nouvelle qu’on puisse avoir. Après l’arbitre, après avoir revisionné, a pris sa décision. Mais encore une fois, Kehrer a pu continuer, même si c’est vrai le geste était dangereux. », a déclaré Stéphan.

Julien Stephan minimise donc l’intervention de son joueur et se réjouit, comme nous tous d’ailleurs, du fait que Kehrer ne soit pas sorti blessé. Ce qui est en effet positif. Et il semble clair que Niang ne voulait pas blesser l’Allemand. Cependant, les images montrent bien un geste extrêmement dangereux et l’arbitre aurait du exclure le joueur rennais. Karim Abed l’a lui-même avoué en s’excusant. Il n’y a pas à chercher des explications ensuite.

Par contre, il y a encore de quoi se demander pourquoi le Rennais n’a pas été justement sanctionné. Pour ne pas pénaliser Rennes face à l’ogre parisien ? Ce sentiment devient en tout cas agaçant pour le PSG, qui prend de nombreux coups et voit rarement des cartons être donnés à ses adversaires. Combien de blessés faudra-t-il pour qu’il y ait une prise de conscience ?

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires