Restez connectés avec nous
Kimpembe et l'argument de la suffisance, Benarbia s'énerve et corrige le défenseur

Autour du PSG

Kimpembe et l’argument de la suffisance, Benarbia s’énerve et corrige le défenseur

Suite à la soirée cauchemardesque vécue les joueurs du Paris Saint-Germain et leurs supporters, Presnel Kimpembe, défenseur de 23 ans parisien, avait pris la parole afin de mettre des mots sur ce désastre et cette défaite lunaire face à Manchester United ‘3-1). Invité à livrer son ressenti sur cette sortie médiatique du Titi parisien, Ali Benarbia n’a pas caché son incompréhension face à l’argument de la « suffisance« . Un non sens total à ses yeux au vu de ce qu’on prouvé, ou n’ont pas prouvé, les joueurs du PSG dans cette compétition. 

“Tu ne t’en rends pas compte sur le terrain, tu le réalises après, quand ça s’est mal passé… Le problème, c’est que Kimpembe c’est un jeune joueur… Comment tu peux jouer avec suffisance quand tu as la chance d’être dans ce PSG là avec des grands joueurs ? Et que tu joues des matches de Champions League… »

« Tu dois être un rouleau compresseur. »

« Tu deviens suffisant quand tu joues souvent des demi-finales de C1, pas quand tu as gagné 2-0 à Manchester un match aller ! En Ligue 1, ces deux dernières saisons, le seul vrai test, c’est Lyon au Groupama Stadium, et ces matches tu les as perdus. Tu ne peux pas être suffisant en Champions League alors que tu n’arrives pas en quarts. Au retour, contre Manchester United tu dois être un rouleau compresseur. Écrase l’adversaire même physiquement, même dans les duels”, a lancé Benarbia sur les ondes de RMC.

Comment ne pas abonder dans le sens de Benarbia sur ce coup-ci ? Même si c’est honorable de sa part de prendre ainsi la parole, force est de constater que les mots de Kimpembe son plutôt maladroits et renvoient une image terrible des joueurs du Paris Saint-Germain. Avouer la suffisance dans une rencontre comme ceci est étrange. Ce serait une grande faute parisien. On peut plutôt penser à la « peur » évoquée par le journaliste Daniel Riolo en commentant les propos du défenseur.

Le PSG n’a donc encore rien vraiment prouvé en Ligue des Champions et va devoir travailler pour enfin vraiment progresser. Dans cette compétition, mais avant tout en tant que club et équipe. Des points essentiel pour vraiment devenir grand. Ce qui va passer par le travail de chacun et de bonnes décisions dans les prochains mois.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG