Restez connectés avec nous
Blanc : Van der Wiel "sanctionné financièrement par le club, pas sportivement"

Autour du PSG

L’agent d’image de Van der Wiel le défend et explique sa colère face aux « insultes » de la bande de jeunes

Alors que l’ «affaire Aurier » due à une vidéo compromettante pour le défenseur droit commence à prendre fin, une nouvelle vidéo compromettante pour le Paris Saint Germain crée la polémique.

Après Serge Aurier, c’est maintenant le cas de son remplaçant Gregory Van der Wiel d’être dans la tourmente suite à la diffusion d’une video compromettante. Sur la vidéo, on y voit le défenseur droit interpellé par une bande de jeunes dans la rue et s’empoté contre un des adolescents.

Toutefois, à l’inverse de l’ « affaire Aurier », tout de suite l’entourage du Néerlandais a pris sa défense (ce qui est plus simple quand le cas est défendable). En effet, l’agent d’image du joueur Quentin Pasdelou est revenu sur cette affaire « Van der Wiel » pour l’émission Touche Pas à Mon Sport sur la chaine D8 et a défendu son protégé.

L’agent qui s’occupe des affaires de Grégory Van der Wiel a expliqué longuement les circonstances de l’affaire : « Hier, Gregory se retrouvait dans son véhicule avec sa famille lorsqu‘une bande de jeunes l’a reconnu et s’est placée devant son véhicule en proliférant des insultes : « Paris, Paris, on t’e***** » et « Allez l’OM », à plusieurs reprises. Au bout d’un moment, Gregory a malheureusement perdu patience, est descendu de son véhicule et a voulu simplement faire peur au jeune qui lui barrait la route. À aucun moment il n’a été question d’un quelconque geste de violence ».

L’agent, qui connait bien son joueur décrit le défenseur remplaçant du Paris Saint-Germain comme quelqu’un de non violent: « Gregory est un garçon calme, travailleur, qui vit pour son métier. ».

Comme pour commencer à trouver des excuses pour son joueur, il explique que le fait de jouer au PSG est difficile et crée à la fois des obligations face au public mais aussi des rancoeurs de personnes haineuses du club PSG :

«  J’aimerais que chacun comprenne ce soir à quel point il est difficile de jouer pour un club comme le PSG. Vous êtes constamment exposé à une pression extérieure. Les gens vous demandent des photos, des autographes. À chaque fois que vous sortez dans la rue, on vous reconnaît. C’est comme pour tout. Soit on vous aime, soit on vous déteste ».

Espérons que cette vidéo n’illustre qu’un petit incident avec des supporteurs haineux et non pas une nouvelle affaire, une affaire «  VDW », qui constituerait le début d’une certaine malédiction des défenseurs droits parisiens.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG