Restez connectés avec nous
OM / PSG - Le tops / flops de la première mi-temps (1-1)

Autour du PSG

Laurent Blanc : « Si vous ne voulez pas de choix à faire, vous ne devenez pas entraîneur »

Laurent Blanc et Marco Verratti se sont exprimés devant les médias lors de la conférence de presse d’avant-match de Nantes-Paris Saint-Germain, samedi à 17h30. Extraits.

Laurent Blanc s’est exprimé sur le cas Javier Pastore. Ce dernier auteur d’une grande prestation mardi soir face à Guingamp n’est pas (encore ?) dans la peau d’un titulaire indiscutable dans le schéma tactique du coach parisien. En effet, les 3 places de devant semblent réservées au trio Cavani – Ibrahimović – Di Maria tandis qu’au milieu de terrain la complémentarité de la triplette Motta – Verratti – Matuidi a les faveurs de Blanc. Quid d’El Flaco ? Donne-t-il la migraine à son entraîneur ?

« J’ai vu ça dans les journaux oui. Oui il y a des choix à faire, c’est le cas tout le long de la saison. Tous les entraîneurs font des choix. On a des effectifs de 22-24 joueurs. Certains choix sont plus difficiles à faire. Mais il faut les faire. Je suis coach, je les ai fait, je les fais et je continuerai à les faire. J’essaye de faire au mieux pour le collectif et l’équipe, et les résultats diront si j’ai raison. » a répondu Blanc avant d’ajouter « Si vous ne voulez pas de choix à faire, vous ne devenez pas entraîneur« .

C’est ensuite Marco Verratti qui s’est présenté devant les journalistes qui l’ont questionné sur le cas de son partenaire en Squadra Azzura, Salvatore Sirigu, qui n’a toujours pas disputé la moindre minute avec le PSG en ce début de saison.

« Ce n’est pas facile pour lui de ne pas jouer. Mais il sait qu’il est un grand gardien et s’entraîne au maximum pour mettre en difficulté le coach. Après, c’est le coach qui fait son choix » a déclaré Petit Hibou.

Les cas Pastore et Sirigu (sans oublier Marquinhos !) ne font que mettre en lumière la qualité exceptionnelle de l’effectif parisien qui possède dans ses rangs des joueurs de classe mondiale contraints de s’asseoir sur le banc des remplaçants. C’est le lot des très grandes équipes européennes, statut que Paris a objectivement atteint.

Mais nul doute que chacun d’entre eux aura du temps de jeu conséquent et ce d’autant plus si le PSG veut jouer sur les quatre tableaux où il est engagé. Ce sera alors à eux d’être performants afin de bousculer la hiérarchie.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG