Restez connectés avec nous
LDC - Une victoire pleine d'envie face au Barça (3-2)

Autour du PSG

LDC – Une victoire pleine d’envie face au Barça (3-2)

   Beaucoup étaient pessimistes avant le match de Ligues des Champions d’hier soir. C’était compréhensible, avec les absences de Z. Ibrahimovic, T. Silva et E. Lavezzi au moment de recevoir le FC Barcelone, qui n’avait pas encore encaissé de but cette saison.

    Il y a de nombreux mois, Leonardo avait affirmé, suite à une défaite contre Reims, que le PSG est bâtit pour l’Europe. Une remarque très critiquée, qui se confirme pourtant. Il ne faut pas comprendre que les parisiens ne veulent que jouer en Ligue des Champions, mais que c’est là qu’ils se subliment. Le PSG devait lancer sa saison hier, plus dans la manière que le résultat, finalement les parisiens ont liés les deux.

    Bien sûr, ce fut loin d’être facile face au FC Barcelone. Forcément, Paris n’a pas eu la maîtrise du ballon, mais a mis de l’intensité tout le long du match, très haut dans un premier temps, puis seulement dans son camp, notamment en seconde période et en fin de match. Pour cette rencontre, Laurent Blanc pouvait, pour la première fois de la saison, aligner le milieu de terrain Verratti-Motta-Matuidi, et enfin, on a pu retrouvé l’efficacité du PSG. Quelques possessions de balles risquées, quelques sorties rapides avec la percussion de Matuidi.

    Surtout, ce fut la soirée des premières fois. Déjà, le Barça a encaissé son premier but de la saison, sur la première réalisation de David Luiz au PSG dès la 10e minute. 15 minutes plus tard, M. Verratti s’offre certainement l’événement du soir, avec pour lui aussi son premier but PSG, sauf que l’italien d’1m65 se permet de l’inscrire de la tête, sur corner, une manière de prouver, une fois de plus, que ce joueur est spécial. Ensuite, on a assisté au premier grand match de Blaise Matuidi cette saison. Deux faits pour le résumer: Il a pris la balle à Messi et a marqué le 3e but. Aussi, on a vu le T. Motta au grand niveau pour la première fois cette saison, alternant très bonne récupération et relances précises. Surtout, le PSG a montré un état d’esprit, une solidarité irréprochable pour la première fois sur 2014-2015. Un match référence, dans un Parc des Princes assez bruyant, qui a poussé jusqu’au bout, qui devrait lancer la saison. Il faudra confirmer contre Monaco ce dimanche pour signer une très belle semaine qui éloignerait tous les doutes du début de saison.

Tops

Le collectif du PSG – Certes, pour la première fois depuis bien longtemps, le PSG n’a pas eu la possession de balle hier, et même assez largement, avec à peine 40% de possession. Mais c’est la première fois aussi, cette saison en tout cas, que Paris montre une telle force collective. Tout le monde fait les efforts pour les équipes, des tacles glissés pour rattraper les situations difficiles, de la combativité. De quoi contrer le Barça, comme personne ne l’avait fait cette saison. Tout le monde a joué avec tout ses forces et son envie, à l’image du tacle rageur de Marquinhos juste avant la fin du match qui permet de garder la victoire. Dans l’utilisation du ballon, tout ne fut pas parfait, mais les parisiens ont fait au mieux, avec quelques très belles actions, que ce soit Motta, Pastore ou Lucas.

Le but de Verratti – Tout le monde attendait le premier but du jeune prodige italien au PSG, et au Parc des Princes si possible. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le milieu du PSG sait choisir son moment et la manière. Ainsi, du haut de ses 167 centimètres (avec crampons), M. Verratti a enflammé le Parc des Princes en redonnant l’avantage à son équipe d’un but de la tête sur corner.

Le retour en forme des joueurs clés – Clairement, pour avoir une chance face au Barça, il fallait que tout le monde ait son vrai niveau. Si Cavani a un peu déçu, David Luiz, Motta, Matuidi, Lucas et Pastore ont pu faire taire les critiques. Les premier ont tout fait pour protéger S. Sirigu, très bon dans ses sorties d’ailleurs, et les autres ont porté le jeu offensif du PSG, composé de contres. En première période, c’est Lucas qui faisait remonter la balle, en seconde plutôt Pastore.

Flops – 

Edinson Cavani – Son match n’est pas véritablement mauvais. Il a fourni beaucoup d’efforts, récupéré quelques ballons, notamment repris le ballon a Iniesta dans la surface alors qu’il arrivait en position de marquer. Seulement, il n’a été décisif que dans la surface du PSG, et pas assez dans celle du Barça. En effet, il a eu 4/5 occasions de marquer, et ne l’a pas fait, et n’a même pas toujours été dangereux. Alors oui, il s’est forcément fatigué avec ses efforts défensifs mais on attend tout de même du buteur qu’il mette des buts. Ce que Cavani n’a pas fait, et pourtant cela aurait largement soulagé tous les parisiens.

Les buts pris sans toucher la balle – Sur presque tout le match, les parisiens ont été impressionnant, notamment défensivement. Et ce grâce à une solidarité à toutes épreuves, une détermination de guerrier, sauf à deux moments. L’ouverture du score et le 3e but ont créés une euphorie que ce soit dans le stade ou sur le terrain. Le seul problème, il y a un manquement de concentration, mêlé au talent des barcelonais, qui a causé au PSG de prendre de but sans toucher la balle après l’engagement de l’équipe adverse.

Un dernier constat qui fait un peu tâche. Mais n’allons pas nous alarmer, ni nous plaindre. Le PSG a réussi une performance exceptionnelle en arrivant à battre le Barça. « La plus belle victoire de ma vie » pour le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi. Espérons qu’il aura encore d’autres occasions de se réjouir. Pour le moment, il faut juste célébrer et profiter du moment, avant de se concentrer sur la suite de la saison.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG