Restez connectés avec nous
Le Graët explique que c'est à cause de la mère de Rabiot s'il n'a pas pu discuter avec lui

Autour du PSG

Le Graët explique que c’est à cause de la mère de Rabiot s’il n’a pas pu discuter avec lui

Ce jeudi, Noël Le Graët, le président de la Fédération Français de Football (FFF), s’est confié dans L’Equipe. L’occasion d’évoquer le cas d’Adrien Rabiot, milieu de 23 ans du Paris Saint-Germain qu’il devait rencontrer pour discuter de sa situation avec l’Equipe de France. Sauf qu’à cause de sa mère et agent Véronique Rabiot, le dirigeant n’a pas encore pu rencontrer celui qui a refusé d’être parmi les suppléants des Bleus pour la Coupe du Monde 2018.

« Je ne l’ai pas suspendu. Si le sélectionneur veut le prendre, il peut tout à fait le faire. Mais ce jour est encore loin. J’ai sollicité Adrien Rabiot pour qu’il vienne s’expliquer dans mon bureau. Et c’est Madame Rabiot qui a répondu en disant qu’elle voulait venir d’abord elle toute seule au rendez-vous. Je lui ai dit qu’il n’en était pas question, même en rêve. C’était après qu’il ait renoncé à être réserviste pour le Mondial.

« Je voulais lui dire qu’il était trop jeune pour se fâcher avec l’équipe de France. »

Il y a eu ensuite un deuxième contact, où elle nous a indiqué, cette fois-ci, qu’elle viendrait avec son fils. Ce n’était pas ce que je souhaitais, donc il n’y a pas eu de rendez-vous. Je voulais lui dire qu’il était trop jeune pour se fâcher avec l’Equipe de France. Mais cela n’a pas pu se faire et c’est dommage. », a expliqué Le Graët.

Il n’est pas impossible que Le Graët exagère un petit peu l’exigence de Véronique Rabiot, mais on ne voit pas pourquoi il mentirait. Et on voit bien cet agent poser ce genre de problème, c’est tout à fait son style. Comme quand elle a bloqué un transfert à l’AS Rome avec son comportement. De quoi se dire qu’il est temps pour Rabiot d’avoir quelqu’un d’autre pour gérer sa carrière. Il est difficile de voir le positif que sa mère amène. Par contre, les soucis créés s’accumulent assez clairement.

Comme le dit Le Graët, le milieu de 23 ans est trop jeune pour rester brouillé avec l’Equipe de France. Mais la situation n’est pas prête de s’améliorer. Avec le PSG, on est même déjà sûr que cela va très mal finir.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG