Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Le Parisien détaille le protocole sanitaire imposé par l’UEFA pour le Final 8 de la LDC

Très attendue depuis des mois, la fin de la Ligue des Champions 2019-2020 arrive enfin avec le Final 8 du 12 au 23 août durant lequel vont se jouer en matchs secs les quarts et demi-finales, puis la finale le dernier jour. Le tout à Lisbonne. Un format exceptionnel causé par la crise liée à l’épidémie du coronavirus. Ce qui implique d’autres changements, notamment avec un protocole sanitaire strict. Au moment d’évoquer le programme du Paris Saint-Germain jusqu’à son quart de finale le 12 août face à l’Atalanta Bergame, le journal Le Parisien a donné des détails des règles mises en place par l’UEFA en plus des 3 consignes principales « gestes barrière, isolement du groupe et tests. »

« Si le club prenait en main les tests naso-pharyngés (PCR) et sérologiques depuis la reprise de l’entraînement, le 22 juin, c’est au tour de l’UEFA, organisatrice de la Ligue des champions, de prendre le relais.

Pour assurer ces tests, l’instance européenne a choisi une entreprise allemande, le groupe Synlab. Le laboratoire a pris rendez-vous avec les clubs. Le but : rendre des tests négatifs, à 24 heures des matchs.

Pour le PSG, deux journées de tests sont prévues. La première aura lieu dimanche, après la session d’entraînement matinale. Joueurs et membres du staff subiront un nouveau test PCR. La deuxième se déroulera mardi, à un peu plus de 24 heures du quart de finale.

« les clubs sont responsables si un cas est positif. »

‘Les membres des équipes doivent présenter un justificatif qui atteste d’un résultat négatif’ à leur arrivée au stade, le jour du match, précise l’UEFA. Si un joueur est déclaré positif, le protocole sanitaire de l’UEFA lui impose de ‘se conformer’ aux règles édictées par les autorités sanitaires locales. Au Portugal, un isolement de 7 jours est demandé avant qu’un nouveau test soit effectué.

« Les équipes doivent veiller à ce qu’aucune personne positive ne se rende au site du match », informe le protocole. L’UEFA prévient donc les clubs : ils sont responsables si un cas est positif. Et le seront s’ils ne parviennent pas à réunir les 13 joueurs nécessaires à la tenue d’une rencontre. »

Ce sont bien sûr des contraintes en plus, mais il n’y a pas d’autre chose que de s’adapter à une situation exceptionnelle. Il y a bien sûr l’envie de jouer au football et d’aller au bout de cette prestigieuse compétition, mais cela ne peut pas faire oublier la prudence nécessaire en ce moment. On espère évidemment que le PSG n’aura pas une mauvaise surprise. Le forfait de Marco Verratti (milieu de 27 ans) sur blessure suffit déjà. Reste à faire au mieux pour arriver dans les meilleures conditions possibles au match.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG