Restez connectés avec nous
Agrandissment du Parc des Princes : Le Parisien fait le point sur une entreprise très délicate

Autour du PSG

Le Parisien évoque les « relations intimes » entre Accor et le Qatar et l’avis que l’UEFA pourrait avoir

Jeudi matin, le Paris Saint-Germain a annoncé officiellement l’arrivée d’un nouveau « partenaire majeur » et sponsor maillot. Il s’agit du groupe Accor qui posera le logo de son programme ALL (Accor Live Limitless) sur les tenues parisiennes, en plus d’autres aspects de ce partenariat. Si les chiffres n’ont pas été officialisés, il est annoncé que cela devrait rapporter un peu plus de 50 millions d’euros par saison au PSG. Ce vendredi, Le Parisien revient sur un point intéressant, un lien important entre les dirigeants parisiens et le groupe hôtelier.

« Les passerelles entre AccorHotels et le Qatar se déclinent jusque dans la structure capitalistique du leader européen de l’hôtellerie. Depuis décembre 2015, Qatar Investment Authority (QIA) est devenu le deuxième actionnaire principal du groupe français en détenant 10,5 % du capital. La QIA est ce fonds souverain de l’émirat qui a investi au capital de plusieurs sociétés françaises comme Vinci, Total ou LVMH (propriétaire du Parisien – Aujourd’hui en France).

Normalement, le PSG devrait être tranquille.

Ces relations intimes pourraient-elles alerter le gendarme financier de l’UEFA qui enquête déjà sur les comptes du club français ? Pas sûr. Surtout si les experts estiment que la valorisation du contrat correspond aux prix du marché. Dans le cadre du fair-play financier l’instance européenne n’a rien trouvé à redire sur le sponsor maillot de Manchester City. Etihad, la compagnie aérienne émirati qui verse aux alentours de 52 M€ est pourtant la propriété de l’émirat actionnaire d’Abou Dhabi. Abou Dhabi dont le cheikh Mansour bin Zayed Al-Nahyan, membre de la famille royale, est aussi le propriétaire de Manchester City. Et dans ce cas aussi, la proximité entre le sponsor maillot et le détenteur du club est troublante. »

Ce n’est même pas très surprenant de voir qu’il y a un lien entre les deux groupes, cela a même sans doute aidé à trouver un accord. Les discussions ont pu être lancées et maintenues par des contacts communs. Il n’y a rien d’étrange ou de très surprenant. Dans tous les domaines, c’est un point qui aide à faire avancer des négociations et accords. Le PSG et City ne sont sans doute pas les seuls clubs dans ce cas. Et si le club anglais n’a pas eu de souci avec sa situation, il serait très injuste que l’UEFA sanctionne Paris. On se doute aussi que le club parisien n’a pas agi au hasard et est sûr de son coup. Même si on se méfie toujours un peu de l’instance européenne.

 

 

 

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG