Restez connectés avec nous
Le père de Kalimuendo s'exprime sur la situation du Titi parisien, sa mentalité et ses objectifs

Autour du PSG

Le père de Kalimuendo s’exprime sur la situation du Titi parisien, sa mentalité et ses objectifs

Arnaud Kalimuendo, attaquant de 17 ans formé au Paris Saint-Germain qui a signé un premier contrat professionnel durant l’été 2019, prend l’habitude de s’entraîner avec l’équipe professionnelle. Il a même été dans le groupe pour des matchs en début de saison. Sans entrer en jeu finalement, mais c’était tout de même une étape notable. Depuis, il s’est distingué avec plusieurs buts avec l’Équipe de France au cours de la Coupe du Monde U17. Son père, Arthur, s’est confié auprès de Foot Mercato sur ces derniers mois, la situation de son fils et son ambition pour la suite.

“Thiago Motta mis en confiance et dans les meilleures conditions la saison passée. Je sais qu’il va réussir dans le football, je suis focus là-dedans. (…) Je lui ai toujours dit : ‘si tu as le talent, un jour, tu côtoieras les grands. Alors, tu dois être concentré. Tu ne peux pas être spectateur, sinon tu vas te bloquer, tu ne montreras pas ce dont tu es vraiment capable de faire’. Je lui ai appris à rester concentré. Ces stars-là ont été à sa place un jour, on commence tous quelque part. Arnaud essaie de faire son nom. Au contact de ces grands joueurs, il apprend, mais il garde sa ligne à lui, sa façon de jouer. (…) J’aimerais que Neymar, Mbappé, Icardi et tous les grands restent au PSG et qu’on donne sa chance à Arnaud. Que le petit Arnaud vienne et qu’on voit s’il peut faire sa place.

Kalimuendo “Le plus important reste à venir.”

Il n’est pas insensible à ce qui se passe autour de lui, mais j’essaie, avec lui, de faire la part des choses. ‘Tout ce qui t’arrive aujourd’hui, c’est bien, mais tu n’as rien fait encore’. C’est ce que je lui dis. Ça lui permet d’être fort dans la tête. (…) Il sait où il va. Il a des objectifs. Il sait où il veut aller. Le plus important reste à venir.

 Aujourd’hui, je suis fier d’avoir les bonnes personnes pour accompagner le projet d’Arnaud avec nous. Je sais que, sur le plan sportif, pour son projet, sa progression, le football, je peux parler avec lui, je sais comment lui parler. Pour d’autres choses en revanche, sur le côté contractuel, administratif, pour les contacts avec les clubs, je ne suis pas spécialement compétent. Je garde ma place. (…)

Kalimuendo “Il faut juste qu’il soit un peu libéré, et bientôt, on en parlera encore et encore.”

Il est dans l’âge où il doit évoluer. Il a certaines lacunes encore, mais les gens n’ont même pas encore vu le vrai Arnaud. Il n’a pas encore mis tous les ingrédients. Il est déjà prêt à jouer avec les grands, pas forcément titulaire, car il est encore dans l’apprentissage. Il a encore des choses qu’il va améliorer dans son football. Mais bientôt, vous verrez son vrai potentiel. (…) Il faut juste qu’il soit un peu libéré, et bientôt, on en parlera encore et encore.”

Il faut de l’ambition, de la patience, du travail et de l’écoute.

Ainsi, le père de Kalimuendo compte bien l’aider à réussir sa carrière en l’abordant de la meilleure manière possible. Le plus difficile pour le parent étant de savoir rester mesuré et objectif. Il ne faut pas chercher la précipitation ou penser que l’enfant doit forcément être considéré comme l’un des meilleurs. C’est toujours au joueur de gagner sa place avec le travail et les performances. Pour le moment, cela semble être bien compris et appliqué. Même si on peut sentir qu’Arthur Kalimuendo croit beaucoup en son fils et mise sur une très belle carrière. Ce que l’on ne peut que souhaiter au Titi parisien, surtout si c’est en arrivant à s’imposer au sein de l’équipe parisienne.

Il a au moins réussi à faire en sorte que le club croit en lui jusqu’à maintenant. Reste à être patient, travailleur et à l’écoute pour continuer d’avoir une vraie chance. Le talent est là, mais cela ne fait pas tout. Il y a une immense exigence dans un club qui veut aller loin en Ligue des Champions et s’installer parmi les meilleurs en Europe. C’est logique. Les joueurs doivent avoir le même objectif et savoir adopter le bon comportement. Il faut aussi que le club sache parler à ses jeunes joueurs pour leur présenter un vrai projet, car le temps de jeu peut se faire attendre un moment. Et l’attente sans indication peut être très agaçante.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG