Restez connectés avec nous
Le président du Collectif Ultras Paris revient sur PSG/OM "On a envoyé un message, maintenant il faut passer à autre chose"

Autour du PSG

Le président du Collectif Ultras Paris revient sur PSG/OM « On a envoyé un message, maintenant il faut passer à autre chose »

Dimanche soir en clôture de la 29e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain s’est imposé 3-1 au Parc des Princes face à son rival, l’Olympique de Marseille. Une rencontre durant laquelle le Collectif Ultras Paris a fait part de son mécontentement après l’élimination en 8e de finale de la Ligue des Champions. Cela avec quelques banderoles et une grève de tribunes sur les 15 premières minutes. Sans oublier de bien chanter ensuite. Romain Mabille, président du groupe de supporters parisiens, est revenu sur ce moment auprès du Parisien.

« Je pense que le message est passé. On avait à cœur de montrer à tout le monde qu’on n’était pas content de l’attitude des joueurs, mais que ce n’était pas pour ça qu’on allait lâcher le club et ne pas le soutenir. On est des ultras, on chante dans le malheur ou dans la gloire.

(…)

On a deux titres nationaux à aller chercher, nous on ne crache pas dessus. La Ligue des champions, on sait que c’est dur, on espère qu’ils ont compris le message et qu’il y aura une autre attitude, mais quoi qu’il arrive on reste soudé derrière le club. (…) Sur un match comme ça, on est capable de mettre nos rancœurs de côté. C’est ce qu’on va faire jusqu’à la fin de la saison. (…)

« Il y a une espèce de sentiment de peur qui se transmet. Il faut qu’on arrive à balayer ça. »

On n’oublie pas, on vit avec. Quoi qu’il arrive, on reste les premiers supporters du club. On l’aura toujours en tête, mais ce n’est pas pour ça qu’il faut se désunir et cracher sur ce qu’ils font non plus. On a envoyé un message, maintenant il faut passer à autre chose.

(…) On voudrait être plus sûr de nous, que le PSG ait la mentalité de tout arracher. Il y a une espèce de sentiment de peur qui se transmet. (…) Il faut qu’on arrive à balayer ça. On va y arriver quoi qu’il arrive un jour, de toute façon. »

Un message global qui est très rassurant de la part du président du Collectif Ultras Paris. Lequel avait des choses à faire passer et comprendre, mais il n’est pas question de rester dans la colère. L’essentiel reste en tête : soutenir le PSG et ses joueurs. Il faudra que les Parisiens avancent tous ensemble pour que le club grandisse vraiment en Ligue des Champions.

Comme le souligne Romain Mabille, il faut que tout le club parvienne à effacer cette peur pour progresser. Ce qui sera peut-être compliqué. Le staff, les dirigeants et les joueurs doivent bien réfléchir, peut-être avec des remises en question, pour trouver les solutions. Quant aux supporters, ils ne peuvent que pousser l’équipe au maximum et tenter de transmettre passion et force. Reste à bien finir la saison, avec notamment la Coupe de France, avant de passer la suite avec l’espoir d’une meilleure campagne européenne.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG