Autour du PSG

Le PSG est «trop prévisible» pour Larqué

Larqué "Emery, un terrible coup de pied aux fesses pour Laurent Blanc"
Publie le 02/12/2011 a 19:23



  • Jean-Michel Larqué, ancien footballeur désormais chroniqueur pour RMC, estime que le jeu parisien produit en ce début de saison devient de plus en plus prévisible pour les adversaires.

    « Aujourd’hui le Paris Saint-Germain a un gros problème : au coup d’envoi, l’adversaire sait comment il va s’y prendre pour l’empêcher de développer son jeu. Didier Deschamps et Guy Stephan avaient du bien regarder ce que le Nancy de Jean Fernandez avait réussi à faire au Parc des Princes car lors de ces deux défaites, les Parisiens ont été confrontés aux mêmes difficultés. Ça avait d’ailleurs été déjà le cas auparavant (contre Brest, Valenciennes, Nice) et la sortie de route aurait pu avoir lieu plus tôt mais avec les résultats – des victoires – on n’allait quand même faire la fine bouche. Je serais Auxerrois et Laurent Fournier, je saurais donc comment m’y prendre ce week-end : ne pas se lancer à l’abordage ; à la perte du ballon, ne pas chercher à les presser trop haut mais les attendre à la hauteur de la ligne médiane avec une dernière ligne défensive à une vingtaine de mètres de son but. On a vu comment l’équipe-type a explosé dans tous les compartiments -l’ampleur de défaite est sans nul doute le plus étonnant (0-3) – avec deux milieux Matuidi et Sissoko ayant un hectare à parcourir et reconvertis en marathoniens. Ce ne sont plus de crampons dont ils ont besoin mais de pointes. Marseille a pris Paris à son propre jeu, en contre. Et Auxerre sait aussi aller vite dans ce domaine. On va voir désormais l’intelligence collective et individuelle. Aux Parisiens de réfléchir pour trouver des solutions. Parce qu’on ne risque pas de gagner un match quand on ne cadre pas le moindre tir », a déclaré l’ancien commentateur de TF1 sur France Football.

    Publie le 02/12/2011 a 19:23

    Le PSG est «trop prévisible» pour Larqué

    Jean-Michel Larqué, ancien footballeur désormais chroniqueur pour RMC, estime que le jeu parisien produit en ce début de saison devient de plus en plus prévisible pour les adversaires.

    « Aujourd’hui le Paris Saint-Germain a un gros problème : au coup d’envoi, l’adversaire sait comment il va s’y prendre pour l’empêcher de développer son jeu. Didier Deschamps et Guy Stephan avaient du bien regarder ce que le Nancy de Jean Fernandez avait réussi à faire au Parc des Princes car lors de ces deux défaites, les Parisiens ont été confrontés aux mêmes difficultés. Ça avait d’ailleurs été déjà le cas auparavant (contre Brest, Valenciennes, Nice) et la sortie de route aurait pu avoir lieu plus tôt mais avec les résultats – des victoires – on n’allait quand même faire la fine bouche. Je serais Auxerrois et Laurent Fournier, je saurais donc comment m’y prendre ce week-end : ne pas se lancer à l’abordage ; à la perte du ballon, ne pas chercher à les presser trop haut mais les attendre à la hauteur de la ligne médiane avec une dernière ligne défensive à une vingtaine de mètres de son but. On a vu comment l’équipe-type a explosé dans tous les compartiments -l’ampleur de défaite est sans nul doute le plus étonnant (0-3) – avec deux milieux Matuidi et Sissoko ayant un hectare à parcourir et reconvertis en marathoniens. Ce ne sont plus de crampons dont ils ont besoin mais de pointes. Marseille a pris Paris à son propre jeu, en contre. Et Auxerre sait aussi aller vite dans ce domaine. On va voir désormais l’intelligence collective et individuelle. Aux Parisiens de réfléchir pour trouver des solutions. Parce qu’on ne risque pas de gagner un match quand on ne cadre pas le moindre tir », a déclaré l’ancien commentateur de TF1 sur France Football.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Rudy-112

      Je suis daccord avec lui notre jeu est trop previsible. Aucune motivation. On a la meilleur equipe de la ligue 1. (sur le papier) est on trouve le moyen de perdre des matchs quon ne devrai jamais perdre. Dans ce cas a quoi sa sert dacheter des joueur a 42M comme pastore si il narrive meme pas a faire une passe corect mtn alors quan debut de saison ceté un phenomene. Il y a vraiment un probleme.

    • TIgrisMystic

      2 problèmes majeurs qu’on a, et qui ne devraient pas arriver dans une équipe pro,

      1) Bon, la motivation des joueurs et la cohésion. Mais dans une équipe ou chaque joueur a un rôle et un placement bien précis et qu’ils les respectent, yen a de la cohésion, et peu importe s’ils s’apprécient entre eux ou pas, ça joue c’est tout. On le faisait ya 1 mois, pourquoi ne le fait-on plus?

      2) Tout simplement parce qu’à mon avis, Kombouaré a réduit la tactique au grand minimum, et le sentimental au maximum: on joue sur les ailes et on montre notre talent individuel. Quand ça marche pas, il pousse une gueulante à la mi-temps et tout le monde se bouge pour pas se faire taper sur les doigts

      Résultat : Strictement personne dans l’axe (sauf Gameiro qui s’essouffle tout seul) , et aucune cohésion !
      Suffit de défendre en bloc dans l’axe, et ya rien qui passe.
      Perso j’ai jamais vu ça dans aucune équipe, que ce soit le milieu ou l’attaque, ils sont partout sauf dans l’axe, ils jouent pas trop en triangle, ils centrent n’importe comment
      4-4-2 avec Erding? Peut-être, mais Rappelez moi c’est bien un droitier non ? Alors Pourquoi il se met (ou reçoit la balle)  toujours sur son pied gauche? Le type doit faire 80% de ses frappes avec son mauvais pied, ya que moi qui trouve ça aberrant?

      Je pense qu’il faut imputer à à AK. Des joueurs bien coachés, mis au pas, avec des consigne claires, ça fait le boulot. Ok il les protège, mais je dirai que le problème, c’est qu’il les chouchoute, et ils deviennent paresseux.

    • ben1847

      Changer de schéma tactique AK ne sait pas le faire .. Par contre changer la charnière centrale ça il connait.. AK est vraiment trop mauvais tacticien le pire ça a été a marseille …

    • Chronik59

      Surtout en 4.2.3.1 :-(  Avec 1 attaquant c’est sur que sa va pas arranger les choses !

    • Yop92

      Il a raison malheureusement…

    • tony

      les équipes savent comment nous prendre, marseille et salzbourg ce sont simplement inspiré de ce que l’atletic bilbao a fait au match allée de EL, pressing et agressivité  sur notre millieu et on craque direct, si AK garde le même chéma de jeux ces même pas la peine,  Auxerre va nous battre.

    • Christelle

      Le veritable gros problème de l’équipe c’est que « chacun fait un peu ce qu’il a envie de faire. » En gros on 4 défenseurs qui défendent 2 milieux plutot défensif qui font que défendre et 4 attaquants qui suivent que trop rarement leurs défenseurs adverses quand ils montent (surtout Menez et Pastore !) Ce qui donne une équipe sans cohésion, puisque peronne « ne joue » pour l’autre….

    • AymPsg

      Même l’année derniere on joué mieux qu’aujourd’hui.. On était l’équipe qui se crée plus d’occasion en Ligue 1 mais les attaquants n’avait pas le réalisme.. Le plus beau jeu après Lille.. Certain avait peur de joué au Parc même si on était pas premier.. Alors que maintenant un équipe comme Nancy (joue le maintient) se permet d’aller au Parc avec l’idée de gagné alors qu’on est 1er.. C’est juste parce que notre jeu ne fait peur a personne et on a aucun systeme de jeu.. Y’a sur les individualité qu’on réussir quéqu’ chose mais depuis 4 matchs y a plus rien.. J’espère voir un meilleur PSG a la reprise en 2012 avec du nouveau.. Pour l’instant j’y comprend(croit) plus grand chose..

    • Jeffrey

       » Aujourd’hui
      le Paris Saint-Germain a un gros problème : au coup d’envoi,
      l’adversaire sait comment il va s’y prendre pour l’empêcher de
      développer son jeu.   »

      Kombouaré’s touch !

      • Susu

        c’est vrai que kombouare n’est pas un grand tacticien et sa seul force c’était que les joueurs l’écoutaient et se donnaient à fond alors que maintenant ce n’est plus le cas apparament (enfin c’est ce que je pense) 

    • Mouai, ça fait mal de lui donner raison

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Handball - Thierry Omeyer prolonge son contrat au PSG jusqu'en 2018"
    7 hours ago
    Sylvain La publié un new post."Ligue 1 - Génésio "À mon avis Paris va montrer qu’il a du ressort" face à Nice"
    7 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Le PSG est «trop prévisible» pour Larqué

    Larqué "Emery, un terrible coup de pied aux fesses pour Laurent Blanc" <Autour du PSG , Interviews

    Jean-Michel Larqué, ancien footballeur désormais chroniqueur pour RMC, estime que le jeu parisien produit en ce début de saison devient de plus en plus prévisible pour les adversaires.

    « Aujourd’hui le Paris Saint-Germain a un gros problème : au coup d’envoi, l’adversaire sait comment il va s’y prendre pour l’empêcher de développer son jeu. Didier Deschamps et Guy Stephan avaient du bien regarder ce que le Nancy de Jean Fernandez avait réussi à faire au Parc des Princes car lors de ces deux défaites, les Parisiens ont été confrontés aux mêmes difficultés. Ça avait d’ailleurs été déjà le cas auparavant (contre Brest, Valenciennes, Nice) et la sortie de route aurait pu avoir lieu plus tôt mais avec les résultats – des victoires – on n’allait quand même faire la fine bouche. Je serais Auxerrois et Laurent Fournier, je saurais donc comment m’y prendre ce week-end : ne pas se lancer à l’abordage ; à la perte du ballon, ne pas chercher à les presser trop haut mais les attendre à la hauteur de la ligne médiane avec une dernière ligne défensive à une vingtaine de mètres de son but. On a vu comment l’équipe-type a explosé dans tous les compartiments -l’ampleur de défaite est sans nul doute le plus étonnant (0-3) – avec deux milieux Matuidi et Sissoko ayant un hectare à parcourir et reconvertis en marathoniens. Ce ne sont plus de crampons dont ils ont besoin mais de pointes. Marseille a pris Paris à son propre jeu, en contre. Et Auxerre sait aussi aller vite dans ce domaine. On va voir désormais l’intelligence collective et individuelle. Aux Parisiens de réfléchir pour trouver des solutions. Parce qu’on ne risque pas de gagner un match quand on ne cadre pas le moindre tir », a déclaré l’ancien commentateur de TF1 sur France Football.

    By
    @
    OTER ?>