Restez connectés avec nous
Aulas : Lacazette aurait sa place au PSG, mais le club n'est plus assez riche à cause de la baisse du prix du pétrole

Autour du PSG

Le PSG n’est pas un modèle pour Aulas

Même s’il jalouse un peu le PSG, pour preuve sa recherche intensive d’investisseurs dans les Emirats, Jean Michel-Aulas assure ne pas vouloir prendre exemple sur le modèle économique du PSG. Le président de l’OL estime qu’il est plus judicieux de se concentrer sur les recettes du club, en étant par exemple propriétaire d’un stade, plutôt que de se doter d’une puissance financière extérieure.

« Le PSG, un modèle économique ? Non, ne serait-ce que parce que perdre de l’argent pour perdre de l’argent, à partir de 2013-14, ce ne sera plus possible. Il faut des comptes d’exploitation équilibrés, indépendamment d’abandon de comptes courants d’actionnaires, comme le font Paris avec les Qataris, Manchester City avec les Emirats, ou Chelsea avec Abramovitch. C’est le PSG qui va faire évoluer son modèle, vers celui qu’on est en train de développer. Il va sans doute racheter le Parc des Princes ou le Stade de France pour se mettre en conformité avec le fair-play financier. L’alternative se situe dans les grands stades pour générer les ressources, selon le modèle du Bayern, d’Arsenal ou de l’OL. Vous savez, un investisseur qui investit longtemps et à perte, ça n’existe pas. Si on ne fait pas un stade, on disparaît de l’élite européenne. Il nous permettra de générer d’autres revenus et j’espère que nous serons revenus à équilibre en 2014 ou 2015 », a déclaré l’homme d’affaires lyonnais, qui a enregistré un déficit record lors du dernier exercice, en grande partie à cause de la construction du nouveau stade de l’OL.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG