Restez connectés avec nous
L'Equipe commente l'autre face de Neymar découverte face à la Suisse et la revanche de Thiago Silva

Autour du PSG

L’Equipe commente « l’autre face » de Neymar découverte face à la Suisse et la « revanche » de Thiago Silva

Ce vendredi à 14h, le Brésil cherchera à s’imposer face au Costa Rica lors de la 2e journée de la phase de poules de Coupe du Monde (groupe E). Il le faut après le nul 1-1 contre la Suisse. Pour rencontre, 2 joueurs du Paris Saint-Germain seront titulaires, Thiago Silva (défenseur central de 33 ans) et Neymar (attaquant de 26 ans, et Marquinhos (défenseur central de 24 ans) sera sur le banc. Avant la rencontre contre le Costa Rica, L’Equipe sur la performance décevant de Neymar dimanche dernier.

« Face à la Suisse, Neymar a un peu cherché les dix fautes qui se sont abattues sur lui. Manque de simplicité dans le jeu, nombreuses touches de balle, amplification du moindre contact : le monde a découvert l’autre face du n°10 brésilien. »

Il est difficile de nier que Neymar n’a pas fait un grand match face à la Suisse. Et comme souvent, il a en effet cherché quelques fautes. Il faut tout de même rester juste et rappeler que les Suisses ont aussi parfois fait exprès de couper son action pour éviter de le voir accélérer vers le but. Même si Neymar en a aussi rajouté par moment, que ce soit dans ses tentatives ou ses chutes. Cependant, il serait surprenant que le monde ait « découvert » quelque chose. Si on regarde souvent l’attaquant jouer, on sait que cela fait partie de lui, quand il n’est pas au mieux. On note qu’il est normal après une longue blessure que le Brésil ne soit pas tout de suite à 100%. Maintenant, on espère le voir plus proche de son meilleur niveau aujourd’hui.

« Un symbole »

L’Equipe revient ensuite sur le cas de Thiago Silva, qui sera le capitaine de la Seleçao pour cette rencontre.

« Le brassard migre de Marcelo vers Thiago Silva, avant de s’installer sur un autre biceps lors de la 3e rencontre. Cela reste un symbole. Le défenseur du PSG avait incarné jusqu’à l’excès l’autodestruction de la Seleçao lors de sa Coupe du monde. Suspendu, il n’avait pas joué la fameuse demi-finale contre l’Allemagne (1-7), mais les trois quarts de la planète sont persuadés du contraire. Entrer en premier sur la pelouse du stade Krestovski, cet après-midi, constituera une formidable revanche personnelle. »

Même si Tite change de capitaine d’un match à l’autre (un choix surprenant, mais qui est peut-être bénéfique), Thiago Silva peut en effet être très heureux. Désigné coupable par de nombreux Brésiliens de l’échec en 2014, écarté de la sélection par Dunga, le Monstro revient en force avec Tite. Et jusque-là, que ce soit en préparation ou face à la Suisse, il lui donne raison. On espère voir le défenseur parisien continuer à briller. Marquer un but serait la récompense (et revanche) parfaite.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG