Restez connectés avec nous
L'Équipe du Soir tient des propos inacceptables sur Marquinhos, le PSG et le joueur réagissent

Autour du PSG

L’Équipe du Soir tient des propos inacceptables sur Marquinhos, le PSG et le joueur réagissent

Nous n’avions pas spécialement envie de sortir du contexte footballistique, mais les propos irrespectueux entendus hier soir sur le plateau de L’Équipe du Soir nous obligent à réagir. Pour ceux qui n’auraient pas suivi la polémique, le présentateur et ses cinq chroniqueurs présents ont reproché au Paris Saint-Germain – une fois n’est pas coutume – d’avoir autorisé Marquinhos (défenseur central/milieu de 25 ans) à assister à la naissance de son fils et donc à louper le déplacement à Montpellier ce samedi (17e journée de Ligue 1).

Un “Paris est un grand club” teinté d’ironie

À commencer par le présentateur Olivier Ménard qui ironise ” Marquinhos, bientôt papa… Paris est un grand club ‘Va mon petit fêter la naissance!’ “.

Guy Roux tente ensuite un trait d’humour, qui a eu l’air de faire beaucoup rire ses collègues : “C’est les hommes qui accouchent. Il n’y a pas de médecins à Paris ? Il y a des millions de français, depuis les Gaulois et même avant, et des françaises qui ont accouché dans des huttes”. Bertrand Latour, doté d’un humour encore plus fin ajoute que c’est “Marquinhos qui va donner le sein” dans des éclats de rire dignes d’un spectacle hilarant.

Avec un ton méprisant, très — voire trop — récurrent chez L’Équipe lorsqu’il s’agit d’évoquer le PSG. Reprocher au club de laisser son joueur assister à la naissance de son enfant ? On aura tout vu. Même si rien ne nous étonne plus sur cette chaîne.

Voilà ce à quoi L’Équipe nous habitue depuis trop longtemps : Un niveau faible et la quête de buzz. Bravo à eux c’est réussi. Ils ont également réussi à mettre d’accord les supporters français (sauf quelques exceptions : défendre un joueur du PSG est au-dessus de leurs forces) pour qui la chaîne n’est plus que l’ombre d’elle-même. Pour rester correct.

Un contexte d’autant plus compliqué pour Marquinhos.

Pour revenir aux propos honteux de l’ancien entraîneur, il parle de Marquinhos comme s’il était le seul homme — footballeur ou non — à quitter son travail pour être aux côtés de sa femme pendant l’accouchement. Espérons que ce n’était que de l’humour de très mauvais goût et non sa réelle pensée. Sinon il serait temps de raccrocher les crampons des plateaux télévisions.

Apparemment Guy Roux ne vit pas en phase avec le monde d’aujourd’hui et n’a pas l’air de savoir que l’accouchement est un moment inoubliable. Comment le père d’un enfant et grand-père de trois petits-enfants peut-il tenir de tels propos ? Même sans l’avoir vécu, on sait ce que cela représente. Sans parler uniquement de Guy Roux, quand on se rend compte que tous les chroniqueurs ont l’âge d’être père, on a une pensée émue pour leurs femme et enfants qui ont dû apprécier.

Que ce soit pour un match de championnat en décembre, ou une finale de Ligue des Champions en mai. Il ne devrait même pas y avoir de débat. On n’apprend rien à personne, mais rien n’est au-dessus de la naissance de son enfant.

Concernant Marquinhos, les propos sont d’autant plus irrespectueux et choquants. En effet, il y a deux ans, Carol Cabrino, sa femme, avait débuté son accouchement alors que le joueur brésilien jouait encore le match de poules contre Anderlecht. S’en étaient suivis plusieurs jours très difficiles. Le couple n’avait pas pu voir leur fille, placée sous assistance respiratoire. Bref, une raison de plus —  s’il en fallait une — pour justifier l’absence de Marquinhos et répondre aux propos infâmes de ces chroniqueurs.

Une triste image de la France du football, avec en tête, l’unique journal sportif français.

Depuis hier soir, les réactions s’enchaînent sur les réseaux sociaux. Marquinhos a répondu, avant de supprimer son message : “Jugements et critiques déplacées, heureusement je ne regarde pas cette émission et je ne connais pas ces personnes là; mais merci, le bébé va bien!”. Son frère Luan a lui aussi fait part de sa tristesse : “Guy Roux, tu me fais de la peine !” et la femme de Marquinhos, Carol Cabrino a exprimé son dégoût sur Instagram : “Rien à dire. Honte de regarder cette vidéo !”.

Sur Twitter, certains ont jugé normal de minimiser les propos de Guy Roux. Par exemple : “Ceux qui ne comprennent pas qu’il s’agit d’un homme de 81 ans qui, fort logiquement, a vécu à une autre époque que nous, avec d’autres codes et coutumes“. Nous cherchons encore le rapport. L’âge excuserait donc tout propos immonde ?

Deux communiqués timides

Vers trois heures du matin, lorsque tout le monde dormait, le compte Twitter de L’Équipe du Soir s’est fendu d’un communiqué.

“L’Équipe du Soir, Olivier Ménard et ses chroniqueurs présentent leurs plus sincères excuses suite aux propos déplacés tenus sur le forfait de Marquinhos pour le match du PSG ce soir. La chaîne L’Équipe souhaite à Marquinhos, sa femme et toute leur famille beaucoup de bonheur.”

On sent toute la sincérité de ce communiqué… qui n’aurait jamais eu lieu si la vidéo n’avait pas été relayée.

En voyant que ce premier communiqué n’a pas réussi à éteindre le feu, L’Équipe du Soir a posté un nouveau tweet, cette fois-ci en vidéo. Olivier Ménard y présente son mea culpa envers Marquinhos et sa famille, et retient “l’essentiel : l’enfant de Marquinhos est bien né, le petit se porte bien et le papa est bien là avec la maman. Petit message personnel à la famille : bon vent à vous et bon week-end !”

Si on cherche la petite bête, on remarquera qu’aucune excuse n’est adressée au club, pourtant attaqué sur son institution par Olivier Ménard.

La réaction de Marquinhos et du PSG :

Marquinhos a répondu sur Twitter avant de supprimer :

“Jugements et critiques déplacées, heureusement je ne regarde pas cette émission et je ne connais pas ses personnes là; mais merci, le bébé il vas bien !”

Le club parisien a réagi aux propos en défendant Marquinhos.

“C’est avec consternation que nous avons entendu les propos immatures et blessants tenus hier dans l’Équipe du Soir. Venant de personnes qui nous donnent à longueur d’année des leçons sur les valeurs du sport et de la vie, nous nous étonnons de la médiocrité de ces propos.”

Désormais, on espère que le PSG va définitivement interdire d’accès la chaîne et le journal, une bonne fois pour toutes. Ils s’étonneront encore de l’acharnement parisien envers eux, mais ce n’est pas grave. Leur comportement n’a pas évolué. Il faut donc arrêter de jouer les gentils avec eux.

Enfin, nous invitons messieurs Roux, Ménard, Schneider, Latour, Favard et Castaldi à visionner la vidéo de Šarūnas Jasikevičius. La vidéo avait eu un énorme succès sur les réseaux sociaux. Cet entraîneur de basket avait recadré un journaliste, s’étonnant de l’absence d’un joueur nouveau papa, la veille d’une demi-finale. C’est la meilleure réponse possible.

Cet article est suffisamment long, nous leur avons donné assez d’importance. En espérant ne pas avoir à rédiger un nouvel article ‘coup de gueule’ dans les prochains mois.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG