Restez connectés avec nous
L'Equipe évoque les chantiers pour Tuchel au sein du vestiaire du PSG

Autour du PSG

L’Equipe évoque les chantiers pour Tuchel au sein du vestiaire du PSG

Ces derniers temps, le mercato et le cas de Neymar (attaquant de 27 ans) ont beaucoup attiré l’attention autour du Paris Saint-Germain. Mais le coach Thomas Tuchel est déjà bien lancé dans son travail pour faire la meilleure saison possible. La préparation est entamée depuis lundi au Camp des Loges. L’Allemand va devoir encore faire grandir son équipe mentalement et tactiquement, en plus du travail physique. Il faut pour cela avoir un bon lien avec le groupe et y installer une belle coéquipier. Une mission dont L’Equipe fait le tour ce jeudi.

« C’est sans aucun doute la tâche la plus importante de Thomas Tuchel. Renouer le fil avec ses joueurs français ou francophones. Au sortir de la saison, l’Allemand,  lucide sur l’analyse de son bilan, expliquait ne pas toujours comprendre la mentalité française. Notamment chez les jeunes issus du centre de formation, mais pas seulement. (…) Qu’il juge indolents et parfois suffisants.

L’incompréhension fut mutuelle puisque ce camp des ‘Français’ a perçu dans un certain nombre de ses décisions au quotidien, en séances, comme lors des matches, un degré d’exigence différent en fonction des nationalités. (…)

« Tuchel et le PSG comptent beaucoup sur le nouveau venu Ander Herrera. »

Les départs conjugués des vétérans Daniel Alves et Gianluigi Buffon vont de fait reconfigurer les équilibres au sein du vestiaire. Quand ils ont recruté le Brésilien et l’Italien, les dirigeants du PSG les percevaient comme de futurs tauliers en capacité de remplacer dans ce rôle le très influent Thiago Motta. (…) Sur le papier, cette équipe, qui peut s’appuyer sur différents capitaines de route, souffre clairement de leaders vocaux. Tuchel en est conscient. L’Allemand et le PSG comptent beaucoup sur le nouveau venu Ander Herrera. Au sein du vestiaire de Manchester United, l’Espagnol était perçu comme absolument exemplaire en termes de professionnalisme.

(…) L’éventuel départ de Neymar bouleverserait le leadership. Avec, de fait, un rapport de force qui évoluerait naturellement et rapidement en faveur de Kylian Mbappé. »

En effet, Tuchel doit bien reconstruire son groupe afin d’avoir l’état d’esprit qu’il attend. En fin de saison passée, il y a eu des tensions. Mais c’est assez logique après une défaite très douloureuse. C’est dur de s’en remettre, il y a énormément de déception et certaines choses ressortent. Il ne faut cependant pas y voir de cassure ou de souci particulier. Par contre, l’entraîneur peut hausser sa demande et le niveau d’exigence. C’est bien ce que l’on attend de Tuchel.

Cette saison, il aura enfin le club à ses côtés pour l’épauler. Notamment avec le directeur sportif Leonardo, dont le discours laisse espérer que les joueurs seront poussés à être pleinement impliqués dans le projet. De quoi logiquement aider Tuchel à avoir des joueurs qui sont prêts à se donner à fond et ainsi former une équipe forte.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG