Restez connectés avec nous
L'Equipe fait l'éloge des méthodes de Thomas Tuchel au PSG

Autour du PSG

L’Equipe fait l’éloge des méthodes de Thomas Tuchel au PSG

Hier en conférence de presse, Thomas Tuchel a expliqué qu’un premier cycle était terminé avec la préparation physique et le début de la mise en place de ses idées au Paris Saint-Germain. Maintenant, il va « améliorer les détails du jeu »Une annonce qui a été l’occasion pour L’Equipe de faire un premier bilan du coach à Paris.

“Décontraction, fermeté, gestes tactiles et mise en avant des jeunes. Le premier trimestre de l’entraîneur du PSG fut celui de l’adoption de sa méthode. Il y a du Ancelotti chez lui, sinon dans la conception du football, au moins dans le management des hommes. Samedi dernier, il a par exemple passé près d’une demi-heure sur la pelouse en tête à tête avec Cavani pour l’écouter, le rassurer, le relancer. L’effet n’a pas été immédiat mais Tuchel mise aussi sur le long terme. Dans cette optique, le recours aux jeunes joueurs n’est pas une carte qu’il brandit seulement pour se donner bonne conscience ou satisfaire une partie de l’opinion. 

Quand les entraînements commencent, Tuchel observe tout. Ses séances sont variées, les temps morts très courts, et il exige que tout soit exécuté à très haute intensité. Les mises au vert de veille de match de L1 à domicile ont été supprimées. En revanche, pour des matches à 21h, comme ce soir, il planifie parfois une petite séance le matin même. Il vaut mieux alors que tous s’y présentent bien réveillés. »

De bons débuts, même si la suite est essentielle pour que l’Allemand réussisse son passage à Paris.

C’est assez rare pour être souligné, L’Equipe souligne donc ici plutôt du positif au sein du club parisien. Et c’est à raison en plus. On a pu voir très vite que Tuchel créé un vrai lien avec ses joueurs. La célébration du Trophée des Champions en conférence de presse en a été un premier exemple. Et il semble bien que tous sont prêts à suivre ses idées, sa philosophie. Le tout est d’avoir le temps de tout intégrer et mettre en place en oubliant les mauvaises habitudes.

Pour le moment, le jeu parisien est loin d’être parfait. Logique, puisque Tuchel n’a pas eu beaucoup de temps (préparation retardée par la Coupe du Monde, blessures, trêve internationale). Alors il faut être patient et on accepte de voir des mi-temps très moyennes. Mais il faudra tout de même une montée en puissance au fil de la saison. Et il serait bien qu’elle commence à être bien visible prochainement car il faut réussir à passer un groupe difficile en Ligue des Champions. Sinon, toute cette affection et ce travail intense auront beaucoup moins d’éloges. Nous en sommes encore loin, bien sûr. Pour le moment, il y a bien de quoi croire à la réussite de Tuchel au PSG.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG