Restez connectés avec nous
Liepzig/PSG - L'arbitre de la demi-finale a été désigné, peu de cartons et des mauvais souvenirs
©IconSport

Autour du PSG

Liepzig/PSG – L’arbitre de la demi-finale a été désigné, peu de cartons et des mauvais souvenirs

Ce mardi, dans le cadre des demi-finales de la Ligue des Champions 2019-2020, le Paris Saint-Germain affrontera le RB Leipzig à Lisbonne, avec un huis clos, à 21h (diffusion sur RMC Sport). L’arbitre de la rencontre a été choisi par l’UEFA, il s’agira de Björn Kuipers (Néerlandais).

Il sera assisté par ses compatriotes Sander Van Roekel et Erwin Zeinstra. Quant au rôle de 4e arbitre, il sera occupé par le Portugais Artur Dias. Pour rappel, l’UEFA a annoncé une utilisation de la VAR identique à celle en Ligue 1 et dans les autres championnats (retrouvez ici les détails). Ce sont Pol Van Boekel et Dennis Higler qui s’en occuperont.

Avec M. Kuipers au sifflet, on peut s’attendre à ce que les cartons jaunes sortent relativement peu. En effet, alors que la moyenne en France par rencontre est de 3,42 (écart type de 0.38), Anthony Taylor a donné 3,32 jaunes par match en moyenne dans toute sa carrière en Eredivisie et Ligue des Champions (chiffres de Transfermarkt). Une moyenne qui reste assez « normal » tout en étant plus basse que les habitudes.

Côté rouge, Björn Kuipers est aussi plus bas que la moyenne, et pas qu’un peu. En effet, l’arbitre de dimanche est à 0,09 exclusion par match dans sa carrière alors que la moyenne française par rencontre est de 0.17 (écart type de 0.05). Une clémence remarquable.

Déjà un 3e match ensemble cette saison !

Et M. Taylor n’est absolument pas particulièrement du genre à exclure un joueur après son premier carton jaune, puisqu’il a donné un second avertissement au même joueur que 0,08 fois par match en moyenne, alors que la moyenne française se situe à 0,09 (écart type de 0,04). Pour ce qui est des penaltys, l’homme au sifflet mardi est du genre à en accorder relativement peu avec 0,24 penalty sifflé par match en moyenne, alors qu’en Ligue 1 la moyenne est à 0,30 (écart type de 0,07).

Il est à noter que le PSG a déjà croisé Kuipers ces dernières années, avec notamment des décisions très litigieuses en 8e de finale retour contre Chelsea en 2015 (le 2-2) et en poules face à Naples la saison passée (1-1). Il y a aussi eu le pénible, mais plutôt à cause du résultant, quart de finale retour face au FC Barcelone en 2013 (1-1). Quant au RB Leipzig, il l’a croisé une fois et c’était déjà face à un club français pour la défaite 5-2 contre l’Olympique de Marseille il y a 2 ans.

Liepzig/PSG - L'arbitre de la demi-finale a été désigné, peu de cartons et des mauvais souvenirs

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG