Autour du PSG

Lizarazu « Ce que Zlatan Ibrahimovic réalise cette saison, à 34 ans, est remarquable »

Lizarazu "Blanc a une responsabilitén mais pas la seule"
Publie le 29/02/2016 a 17:35



  • Interrogé par le quotidien sportif L’Équipe, Bixente Lizarazu, ancien international français, a fait l’éloge de Zlatan Ibrahimovic. Selon lui, le Suédois du Paris Saint-Germain évolue à un très haut niveau :

    « Ce que Zlatan Ibrahimovic réalise cette saison, à trente-quatre ans, est remarquable. Sa longévité au plus haut niveau est impressionnante. Un grand attaquant, ce n’est pas un joueur qui marque un but fantastique dans un match, c’est un joueur qui marque des buts tout le temps.

    Statistiquement, il réussit la meilleure saison de sa carrière alors que, il y a un an, beaucoup le voyaient fini. Moi, j’ai toujours cru en son rebond. Parce qu’à son âge, ce n’est pas la blessure en elle-même qui pose problème, c’est le fait de rester inactif.

    Quand tu vieillis, tu mets beaucoup plus de temps à retrouver toutes tes sensations physiques que quand tu as vingt-cinq ans. Donc, à trente-quatre ans, il ne faut pas que tu t’arrêtes »

    N’en déplaise à ses détracteurs, l’influence d’Ibra au sein du Paris Saint-Germain n’a jamais cessé et ce même si on le disait fini en début de saison. N’ayons pas la mémoire courte, même nous supporters avons douté de sa capacité à redevenir incontournable. Mais comme le dit le consultant de TF1, il est comme le bon vin, il se bonifie (son agent, Mino Raiola, aime aussi cette expression).

    Concernant son supposé manque de réussite en Ligue des Champions, l’ancien international ajoute :

    « Les statistiques montrent qu’il n’est pas décisif, à partir des quarts de finale de la C 1 ? Il faut voir au-delà des chiffres. Encore faut-il être dans le bon club au bon moment. À Paris, par exemple, il est arrivé dans une équipe en construction, c’est normal d’avoir besoin de temps pour aller loin en Ligue des champions.

    Et Ibra ne peut pas faire la différence tout seul. Les statistiques, elles disent aussi que, par sa régularité et ses buts, il est juste derrière Messi et Ronaldo. Tout est dit »

    Les matchs de Ligue des champions ne se gagnent pas tout seul même si c’est vrai que les deux extraterrestres qu’il cite en sont capables surtout la Pulga. Néanmoins pour briller sur la scène européenne il faut la conjonction de plusieurs facteurs et notamment la chance (au tirage ou dans le jeu), l’efficacité (devant le but) et une équipe de qualité y compris sur le banc. De plus avec les deux ogres que sont le FC Barcelone et le Bayern Munich les chances de remporter le trophée sont réduites.

    Ibra n’a pas eu la chance de bénéficier de tous ces paramètres en même temps, et si cette fois-ci c’était la bonne ?

    Publie le 29/02/2016 a 17:35

    Lizarazu « Ce que Zlatan Ibrahimovic réalise cette saison, à 34 ans, est remarquable »

    Interrogé par le quotidien sportif L’Équipe, Bixente Lizarazu, ancien international français, a fait l’éloge de Zlatan Ibrahimovic. Selon lui, le Suédois du Paris Saint-Germain évolue à un très haut niveau :

    « Ce que Zlatan Ibrahimovic réalise cette saison, à trente-quatre ans, est remarquable. Sa longévité au plus haut niveau est impressionnante. Un grand attaquant, ce n’est pas un joueur qui marque un but fantastique dans un match, c’est un joueur qui marque des buts tout le temps.

    Statistiquement, il réussit la meilleure saison de sa carrière alors que, il y a un an, beaucoup le voyaient fini. Moi, j’ai toujours cru en son rebond. Parce qu’à son âge, ce n’est pas la blessure en elle-même qui pose problème, c’est le fait de rester inactif.

    Quand tu vieillis, tu mets beaucoup plus de temps à retrouver toutes tes sensations physiques que quand tu as vingt-cinq ans. Donc, à trente-quatre ans, il ne faut pas que tu t’arrêtes »

    N’en déplaise à ses détracteurs, l’influence d’Ibra au sein du Paris Saint-Germain n’a jamais cessé et ce même si on le disait fini en début de saison. N’ayons pas la mémoire courte, même nous supporters avons douté de sa capacité à redevenir incontournable. Mais comme le dit le consultant de TF1, il est comme le bon vin, il se bonifie (son agent, Mino Raiola, aime aussi cette expression).

    Concernant son supposé manque de réussite en Ligue des Champions, l’ancien international ajoute :

    « Les statistiques montrent qu’il n’est pas décisif, à partir des quarts de finale de la C 1 ? Il faut voir au-delà des chiffres. Encore faut-il être dans le bon club au bon moment. À Paris, par exemple, il est arrivé dans une équipe en construction, c’est normal d’avoir besoin de temps pour aller loin en Ligue des champions.

    Et Ibra ne peut pas faire la différence tout seul. Les statistiques, elles disent aussi que, par sa régularité et ses buts, il est juste derrière Messi et Ronaldo. Tout est dit »

    Les matchs de Ligue des champions ne se gagnent pas tout seul même si c’est vrai que les deux extraterrestres qu’il cite en sont capables surtout la Pulga. Néanmoins pour briller sur la scène européenne il faut la conjonction de plusieurs facteurs et notamment la chance (au tirage ou dans le jeu), l’efficacité (devant le but) et une équipe de qualité y compris sur le banc. De plus avec les deux ogres que sont le FC Barcelone et le Bayern Munich les chances de remporter le trophée sont réduites.

    Ibra n’a pas eu la chance de bénéficier de tous ces paramètres en même temps, et si cette fois-ci c’était la bonne ?




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts

    Suivez-nous sur les reseaux



    Classement

    # Equipe MJ V N D Pts

    L'actualité européenne

    LDC - Pellegrini : "pas plus difficile" contre le Real Madrid que face au PSG

    LDC – Pellegrini : « pas plus difficile » contre le Real Madrid que face au PSG

    Adversaires

    Manchester City a su éliminer le Paris Saint-Germain, pourtant favori dans ce duel, en quart de ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Mao HASHIMOTOa publié un new post."Mercato – Handanovic encore annoncé dans le viseur du PSG"
    3 hours ago
    Emjeïsa publié un new post."Bernard Cazeneuve "La finale de samedi soir n'avait pas valeur de test pour l'Euro""
    4 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG "tient à remercier Jessica Houara-d’Hommeaux et Caroline Seger"

    Féminines – Le PSG « tient à remercier Jessica Houara-d’Hommeaux et Caroline Seger »

    Actu Féminin

    Alors que Jessica Houara-d’Hommeaux (défenseur, 28 ans) avait déjà annoncé son départ du Paris Saint-Germain, le ...

    Vidéos PSG

    Lizarazu « Ce que Zlatan Ibrahimovic réalise cette saison, à 34 ans, est remarquable »

    Lizarazu "Blanc a une responsabilitén mais pas la seule" <Autour du PSG

    Interrogé par le quotidien sportif L’Équipe, Bixente Lizarazu, ancien international français, a fait l’éloge de Zlatan Ibrahimovic. Selon lui, le Suédois du Paris Saint-Germain évolue à un très haut niveau :

    « Ce que Zlatan Ibrahimovic réalise cette saison, à trente-quatre ans, est remarquable. Sa longévité au plus haut niveau est impressionnante. Un grand attaquant, ce n’est pas un joueur qui marque un but fantastique dans un match, c’est un joueur qui marque des buts tout le temps.

    Statistiquement, il réussit la meilleure saison de sa carrière alors que, il y a un an, beaucoup le voyaient fini. Moi, j’ai toujours cru en son rebond. Parce qu’à son âge, ce n’est pas la blessure en elle-même qui pose problème, c’est le fait de rester inactif.

    Quand tu vieillis, tu mets beaucoup plus de temps à retrouver toutes tes sensations physiques que quand tu as vingt-cinq ans. Donc, à trente-quatre ans, il ne faut pas que tu t’arrêtes »

    N’en déplaise à ses détracteurs, l’influence d’Ibra au sein du Paris Saint-Germain n’a jamais cessé et ce même si on le disait fini en début de saison. N’ayons pas la mémoire courte, même nous supporters avons douté de sa capacité à redevenir incontournable. Mais comme le dit le consultant de TF1, il est comme le bon vin, il se bonifie (son agent, Mino Raiola, aime aussi cette expression).

    Concernant son supposé manque de réussite en Ligue des Champions, l’ancien international ajoute :

    « Les statistiques montrent qu’il n’est pas décisif, à partir des quarts de finale de la C 1 ? Il faut voir au-delà des chiffres. Encore faut-il être dans le bon club au bon moment. À Paris, par exemple, il est arrivé dans une équipe en construction, c’est normal d’avoir besoin de temps pour aller loin en Ligue des champions.

    Et Ibra ne peut pas faire la différence tout seul. Les statistiques, elles disent aussi que, par sa régularité et ses buts, il est juste derrière Messi et Ronaldo. Tout est dit »

    Les matchs de Ligue des champions ne se gagnent pas tout seul même si c’est vrai que les deux extraterrestres qu’il cite en sont capables surtout la Pulga. Néanmoins pour briller sur la scène européenne il faut la conjonction de plusieurs facteurs et notamment la chance (au tirage ou dans le jeu), l’efficacité (devant le but) et une équipe de qualité y compris sur le banc. De plus avec les deux ogres que sont le FC Barcelone et le Bayern Munich les chances de remporter le trophée sont réduites.

    Ibra n’a pas eu la chance de bénéficier de tous ces paramètres en même temps, et si cette fois-ci c’était la bonne ?

    By
    @
    OTER ?>