Autour du PSG

L’OM dans la tourmente avant le Clasico

Publie le 22/02/2013 a 09:10



  • A deux jours du Clasico, c’est sur un autre terrain que celui du Parc des Princes que l’OM va devoir se battre, suite aux nouvelles révélations sur les liens entre le club phocéen et le grand banditisme.

    En effet, selon RMC, « la police soupçonne la pègre d’avoir touché de l’argent sur des commissions versées par le club phocéen lors de transferts de joueurs ». Une affaire de bandistime corso-marseillais qui avait forcé la police à mettre sur écoute José Anigo, le directeur sportif de l’OM, durant tout l’été 2011, après l’ouverture d’une enquête pour « extorsion en bandes organisées et associations de malfaiteurs ». Des perquisitions ont été effectuées le mois dernier au centre d’entraînement de l’OM afin de confirmer les liens entre José Anigo et Richard Deruda, truand marseillais et fiché au grand banditisme.

    En clair, certains joueurs comme Youssef El-Arabi n’ont pas pu rejoindre l’OM car ces derniers n’auraient pas accepté d’être sous la tutelle d’agents imposés par l’OM. De son côté, José Anigo subit la pression de Richard Deruda pour qu’il trouve un club à son fils, Thomas Deruda, passé par l’OM. Une pression telle que le directeur sportif phocéen est à deux doigts de démissionner.

    De plus, le grand banditisme marseillo-corse aurait reçu de l’argent provenant des transferts de certains joueurs à l’OM, comme celui d’André-Pierre Gignac en provenance de Toulouse, sous la forme de rétro-commissions. Les agents de l’international français à l’époque se nommaient Christophe D’Amico et Jean-Christophe Cano, agents de joueurs liés de près ou de loin avec le grand banditisme. José Anigo aurait également surévalué la valeur de Nicolas Nkoulou auprès de ses dirigeants, afin que les rétro-commissions soient les plus élevées possibles.

    Enfin, Pape Diouf serait également pointé du doigt concernant le transfert de Samir Nasri à Arsenal. « Sur les transferts qu’il faisait, il était rémunéré parce qu’il y avait les primes, indique José Anigo dans une conversation téléphonique enregistrée en mars 2012. C’est-à-dire que quand il a acheté par exemple un mec à 1 million, s’il le vendait 3 millions, il avait un pourcentage sur la plus-value (…) Quand on vend Nasri 16 millions, je ne m’explique pas tellement comment il reste 10 millions dans les caisses du club (…) Comment ils ont fait M. Fournier (Julien Fournier, ex-secrétaire général de l’OM, ndlr) et M. Diouf pour donner une prime au père de Nasri qui n’est pas agent et au joueur, alors qu’il quitte club (…) Il va se passer que peut-être la justice va tout simplement regarder le transfert de Nasri et où ils sont passés ces 6 millions. Peut-être que Pape Diouf il les a pas mis dans sa poche, mais on peut considérer que le père de Nasri, qui n’est pas agent, il n’a pas le droit d’en toucher une partie (…) On peut considérer que Bernès (Jean-Pierre Bernès, agent de Nasri) en a mis une partie. On peut considérer que peut-être quelqu’un en a rétrocédé à un autre. »

    Des révélations troublantes qui pourraient faire énormément de mal à l’OM dans les prochaines semaines ou les prochains moins, au point de forcer Margarita Louis-Dreyfus, l’actuelle propriétaire, à vendre le club une fois la rénovation du stade Vélodrome terminée. « Si tu connais quelqu’un un jour qui veut racheter le club, moi je sais que dans un an, un an et demi au maximum, elle va le vendre (..) C’est ce que m’a dit Vincent (Labrune, l’actuel président de l’OM) l’autre jour. Il m’a dit de manière précise, si un mec arrive avec 90 millions, c’est exactement ce que Robert a mis dans le club en réalité. Pour qu’il re-rentre dans ses sous. 94 ou 95 à peu près pour qu’il retrouve sa surface financière investie », affirme José Anigo dans une nouvelle conversation téléphonique enregistrée. Autant dire que le climat risque d’être très tendu à Marseille lors des prochains jours.

    Publie le 22/02/2013 a 09:10

    L’OM dans la tourmente avant le Clasico

    A deux jours du Clasico, c’est sur un autre terrain que celui du Parc des Princes que l’OM va devoir se battre, suite aux nouvelles révélations sur les liens entre le club phocéen et le grand banditisme.

    En effet, selon RMC, « la police soupçonne la pègre d’avoir touché de l’argent sur des commissions versées par le club phocéen lors de transferts de joueurs ». Une affaire de bandistime corso-marseillais qui avait forcé la police à mettre sur écoute José Anigo, le directeur sportif de l’OM, durant tout l’été 2011, après l’ouverture d’une enquête pour « extorsion en bandes organisées et associations de malfaiteurs ». Des perquisitions ont été effectuées le mois dernier au centre d’entraînement de l’OM afin de confirmer les liens entre José Anigo et Richard Deruda, truand marseillais et fiché au grand banditisme.

    En clair, certains joueurs comme Youssef El-Arabi n’ont pas pu rejoindre l’OM car ces derniers n’auraient pas accepté d’être sous la tutelle d’agents imposés par l’OM. De son côté, José Anigo subit la pression de Richard Deruda pour qu’il trouve un club à son fils, Thomas Deruda, passé par l’OM. Une pression telle que le directeur sportif phocéen est à deux doigts de démissionner.

    De plus, le grand banditisme marseillo-corse aurait reçu de l’argent provenant des transferts de certains joueurs à l’OM, comme celui d’André-Pierre Gignac en provenance de Toulouse, sous la forme de rétro-commissions. Les agents de l’international français à l’époque se nommaient Christophe D’Amico et Jean-Christophe Cano, agents de joueurs liés de près ou de loin avec le grand banditisme. José Anigo aurait également surévalué la valeur de Nicolas Nkoulou auprès de ses dirigeants, afin que les rétro-commissions soient les plus élevées possibles.

    Enfin, Pape Diouf serait également pointé du doigt concernant le transfert de Samir Nasri à Arsenal. « Sur les transferts qu’il faisait, il était rémunéré parce qu’il y avait les primes, indique José Anigo dans une conversation téléphonique enregistrée en mars 2012. C’est-à-dire que quand il a acheté par exemple un mec à 1 million, s’il le vendait 3 millions, il avait un pourcentage sur la plus-value (…) Quand on vend Nasri 16 millions, je ne m’explique pas tellement comment il reste 10 millions dans les caisses du club (…) Comment ils ont fait M. Fournier (Julien Fournier, ex-secrétaire général de l’OM, ndlr) et M. Diouf pour donner une prime au père de Nasri qui n’est pas agent et au joueur, alors qu’il quitte club (…) Il va se passer que peut-être la justice va tout simplement regarder le transfert de Nasri et où ils sont passés ces 6 millions. Peut-être que Pape Diouf il les a pas mis dans sa poche, mais on peut considérer que le père de Nasri, qui n’est pas agent, il n’a pas le droit d’en toucher une partie (…) On peut considérer que Bernès (Jean-Pierre Bernès, agent de Nasri) en a mis une partie. On peut considérer que peut-être quelqu’un en a rétrocédé à un autre. »

    Des révélations troublantes qui pourraient faire énormément de mal à l’OM dans les prochaines semaines ou les prochains moins, au point de forcer Margarita Louis-Dreyfus, l’actuelle propriétaire, à vendre le club une fois la rénovation du stade Vélodrome terminée. « Si tu connais quelqu’un un jour qui veut racheter le club, moi je sais que dans un an, un an et demi au maximum, elle va le vendre (..) C’est ce que m’a dit Vincent (Labrune, l’actuel président de l’OM) l’autre jour. Il m’a dit de manière précise, si un mec arrive avec 90 millions, c’est exactement ce que Robert a mis dans le club en réalité. Pour qu’il re-rentre dans ses sous. 94 ou 95 à peu près pour qu’il retrouve sa surface financière investie », affirme José Anigo dans une nouvelle conversation téléphonique enregistrée. Autant dire que le climat risque d’être très tendu à Marseille lors des prochains jours.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. pauleta58 on 23 février 2013 at 00:05 said:

      qui va racheter un club qui cotoie le grand banditisme ?…ahah!

    2. maher93 on 22 février 2013 at 21:01 said:

      je comprends pas en sachant qu’anigro et un grand magouilleur pourquoi pas de mise en examen? ça aurait été paris,c ‘était le scandale du siècle.et en plus rien ou presque dans les médias.

    3. FlgCorp IronKeisyWear on 22 février 2013 at 17:57 said:

      c’est enorme ENORME,
      si la y’a pas de sanctions on marche sur la tête

    4. ecthelion2 on 22 février 2013 at 13:21 said:

      c est peut etre une question idiote mais a quoi sert la dncg alors dans ce cas la ?????????? je penser qu elle vérifié les comptes des club francais

    5. magicnene on 22 février 2013 at 13:05 said:

      c’est ça l’om,ah il est beau le plus grand français

    6. Tony586 on 22 février 2013 at 12:48 said:

      Sportivement on a besoin d’un OM pour le challenge, mais ils méritent une sanction quand même…

    7. Black Angel on 22 février 2013 at 12:21 said:

      Et on nous fait ch..r avec le fait play financier… Je crois que nos comptes sont plus sains que ceux de l’om lol

    8. gameiro75 on 22 février 2013 at 11:08 said:

      ça sent bon la merde tout ça dis donc ^^^

    9. parisien28 on 22 février 2013 at 10:55 said:

      anigo au baumette…..allez hop de suite!!!!

    10. emre_cwalk on 22 février 2013 at 10:27 said:

      ville sale, joueurs dégueulasses, accent qui pue, dirigeants mafieux, supporters impliqué… bref qui peut supporter une poubelle ?

    11. tribuneparis on 22 février 2013 at 09:56 said:

      en DH !!! et vite

      • 1.christiannie on 22 février 2013 at 10:34 said:

        Après çà, ça risquera de faire un peu d’just, le franc symbolique pour le voyage de noce de LABRUNE et la blonde…Trouveront bien un boxon improvisé dans les quartiers nord

    12. maxwell17 on 22 février 2013 at 09:53 said:

      oh mais quel surprise ?!!! j’en suis bouche bée , ce club de blanc immaculé qui n’a jamais eu recourt au dopage , jamais payer les arbitres , jamais payé les adversaires , ce club là aurait des rapports avec la mafia ?? j’en tombe de ma chaise ! .

      allez oust en national

    13. LauPSG on 22 février 2013 at 09:43 said:

      c’est ça le plus grand club français? qui ne doit tous ses titres à ses magouilles, pots de vin….?

      ça fait rêver en effet!

      • moakaPanam on 22 février 2013 at 11:32 said:

        et encore on ne sait pas tout !!!! looool

        • LauPSG on 22 février 2013 at 11:34 said:

          heureusement pour les marseillais, sinon ils se rendraient compte que le club d’evian thonon gaillard est un club plus titré que le leur… mdr

    14. on comprend mieux pourquoi y a pas un milliardaire qui s’intéresse à l’OM où qui aurait du mal à investir … dommage !!! pourquoi pas un Russe comme à Monaco , ah ouais y pas les casinos pour … oups censurer !!! ahahah …

      • 1.christiannie on 22 février 2013 at 10:31 said:

        Chez les « sardines », des casinos, t’en trouve plein derrière l’hippodromme borely…Un carton pour arnaquer trois clampins au boneto et dés qu’un flic pointe à l’horizon, un coup de latte dans la boite et le casino change trois minutes après de trottoir

        • Guest on 22 février 2013 at 11:55 said:

          Moi je te parle des big institutions de casinos là où tu peux blanchir des milliards comme un peu partout dans certains coins du monde … Mais ça m étonnerai qu’on puisse trouver ceux-là à Marseille !!!

    15. Wodan93 on 22 février 2013 at 09:31 said:

      Alors les sardines???
      Va falloir rendre des comptes bandes d’escrocs!! Vous avez les mains dans la merde et sans gans apparement!
      Il fait beau, marseille est dans une merde pas possible et ce soir c’est le week end que demandé de mieux a 9h30 un vendredi

    16. Pedromagico on 22 février 2013 at 09:24 said:

      Pas étonnant, je pense pas que ça surprenne beaucoup de gens que les marseillais soient des mafieux. Mais c’est dommage que ça sorte à quelques jours des classicos, ils vont dire que ça les a perturbé etc.. si jamais ils perdent.

      • 1.christiannie on 22 février 2013 at 10:36 said:

        Au moins, ils auront gagné la bataille…Du « milieu » !!!

        • Pedromagico on 22 février 2013 at 11:30 said:

          C’est déjà bien, ils auront gagné quelque chose comme ça. Mais ça ne me dérange pas qu’ils gagnent à ce petit jeu en tout cas

        • psg77300 on 22 février 2013 at 16:33 said:

          Avec anigo pour le rôle du seigneur des agneaux…

    17. tribuneparis on 22 février 2013 at 09:20 said:

      peuchère, ça me fend le coeur …

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Pauleta PSG

    PSG/Real – Pauleta « Je crois que Paris a tout pour passer »

    LDC

    Pedro Miguel Pauleta, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (2003-2008), et 3e meilleur buteur de l’histoire du ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    L’OM dans la tourmente avant le Clasico

    <Autour du PSG

    A deux jours du Clasico, c’est sur un autre terrain que celui du Parc des Princes que l’OM va devoir se battre, suite aux nouvelles révélations sur les liens entre le club phocéen et le grand banditisme.

    En effet, selon RMC, « la police soupçonne la pègre d’avoir touché de l’argent sur des commissions versées par le club phocéen lors de transferts de joueurs ». Une affaire de bandistime corso-marseillais qui avait forcé la police à mettre sur écoute José Anigo, le directeur sportif de l’OM, durant tout l’été 2011, après l’ouverture d’une enquête pour « extorsion en bandes organisées et associations de malfaiteurs ». Des perquisitions ont été effectuées le mois dernier au centre d’entraînement de l’OM afin de confirmer les liens entre José Anigo et Richard Deruda, truand marseillais et fiché au grand banditisme.

    En clair, certains joueurs comme Youssef El-Arabi n’ont pas pu rejoindre l’OM car ces derniers n’auraient pas accepté d’être sous la tutelle d’agents imposés par l’OM. De son côté, José Anigo subit la pression de Richard Deruda pour qu’il trouve un club à son fils, Thomas Deruda, passé par l’OM. Une pression telle que le directeur sportif phocéen est à deux doigts de démissionner.

    De plus, le grand banditisme marseillo-corse aurait reçu de l’argent provenant des transferts de certains joueurs à l’OM, comme celui d’André-Pierre Gignac en provenance de Toulouse, sous la forme de rétro-commissions. Les agents de l’international français à l’époque se nommaient Christophe D’Amico et Jean-Christophe Cano, agents de joueurs liés de près ou de loin avec le grand banditisme. José Anigo aurait également surévalué la valeur de Nicolas Nkoulou auprès de ses dirigeants, afin que les rétro-commissions soient les plus élevées possibles.

    Enfin, Pape Diouf serait également pointé du doigt concernant le transfert de Samir Nasri à Arsenal. « Sur les transferts qu’il faisait, il était rémunéré parce qu’il y avait les primes, indique José Anigo dans une conversation téléphonique enregistrée en mars 2012. C’est-à-dire que quand il a acheté par exemple un mec à 1 million, s’il le vendait 3 millions, il avait un pourcentage sur la plus-value (…) Quand on vend Nasri 16 millions, je ne m’explique pas tellement comment il reste 10 millions dans les caisses du club (…) Comment ils ont fait M. Fournier (Julien Fournier, ex-secrétaire général de l’OM, ndlr) et M. Diouf pour donner une prime au père de Nasri qui n’est pas agent et au joueur, alors qu’il quitte club (…) Il va se passer que peut-être la justice va tout simplement regarder le transfert de Nasri et où ils sont passés ces 6 millions. Peut-être que Pape Diouf il les a pas mis dans sa poche, mais on peut considérer que le père de Nasri, qui n’est pas agent, il n’a pas le droit d’en toucher une partie (…) On peut considérer que Bernès (Jean-Pierre Bernès, agent de Nasri) en a mis une partie. On peut considérer que peut-être quelqu’un en a rétrocédé à un autre. »

    Des révélations troublantes qui pourraient faire énormément de mal à l’OM dans les prochaines semaines ou les prochains moins, au point de forcer Margarita Louis-Dreyfus, l’actuelle propriétaire, à vendre le club une fois la rénovation du stade Vélodrome terminée. « Si tu connais quelqu’un un jour qui veut racheter le club, moi je sais que dans un an, un an et demi au maximum, elle va le vendre (..) C’est ce que m’a dit Vincent (Labrune, l’actuel président de l’OM) l’autre jour. Il m’a dit de manière précise, si un mec arrive avec 90 millions, c’est exactement ce que Robert a mis dans le club en réalité. Pour qu’il re-rentre dans ses sous. 94 ou 95 à peu près pour qu’il retrouve sa surface financière investie », affirme José Anigo dans une nouvelle conversation téléphonique enregistrée. Autant dire que le climat risque d’être très tendu à Marseille lors des prochains jours.

    By
    @
    OTER ?>