Restez connectés avec nous

Autour du PSG

L’OM peut relancer le PSG selon Riolo

Daniel Riolo est revenu comme à son habitude sur la dernière prestation du PSG, qui s’est incliné samedi soir sur la pelouse de Nancy (2-1). Le journaliste sportif n’a évidemment pas apprécié le match fourni par les Parisiens, notamment celui de Jérémy Ménez, et espère désormais que le match contre l’OM permettra aux hommes de Carlo Ancelotti de lancer définitivement leur sprint final.

« Paris n’avance plus, pire il donne l’impression de reculer. Cette défaite est terrible parce qu’elle intervient à un moment clé. On attendait, en effet, la réaction. Le seuil de médiocrité atteint face à Bordeaux, le PSG ne pouvait plus se cacher derrière tout le reste : le classement, le coach, le bilan. Et à Nancy en changeant à nouveau d’équipe et de tactique, Ancelotti voulait envoyer un message clair de bonne tenue générale. Au contraire, le PSG revient en état de crise. Sakho et Nenê sur le banc, le symbole était fort, mais pas incompréhensible. La prestation de la charnière Camara/Bisevac n’a d’ailleurs rien eu à envier aux précédentes. D’ailleurs individuellement et contrairement au match de Bordeaux, les défaillances ne sont pas nombreuses. Menez fait exception et pourrait bien goûter au banc lui aussi très vite. Ce joueur est tout de même assez perturbant. A quoi bon avoir des éclairs de génie si le reste n’est rien ? A long terme, c’est finalement un handicap pour une équipe ! En tout cas, gérer un tel joueur sans Lexomil peut être dangereux pour un coach. Avec lui tout le secteur offensif a de nouveau sombré. Pastore fut meilleur que la semaine dernière, mais ça reste insuffisant. Malgré ce triste bilan, le PSG aurait pu l’emporter en seconde période. Un score inversé aurait largement pu être envisagé. Au lieu de ça, Sirigu, l’impeccable, a craqué. A l’image de son gardien, le PSG a choisi le pire moment pour entrer dans une phase de doute. Autour, ça rôde et mentalement afficher de telles lacunes donne confiance aux concurrents. Paradoxalement, je crois que jouer l’OM dans une semaine est une chance. Ce match « hors contexte » peut relancer l’équipe. A moins que l’OM, qui viendra pour ça, n’enfonce encore un peu plus son vieil ennemi », a résumé Riolo, qui sait que ce match contre l’OM peut être à double-tranchant.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG