Restez connectés avec nous
L'UEFA annonce une enquête pour les incidents de PSG/Belgrade, mais pas de huis-clos à cause des fumigènes

Autour du PSG

L’UEFA annonce une enquête pour les incidents de PSG/Belgrade, mais pas de huis-clos à cause des fumigènes

L’UEFA décidait ce jeudi 18 octobre de sanctions à prendre dans certains cas, notamment pour la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Dont les procédures disciplinaires ouvertes autour de la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l’Etoile Rouge de Belgrade (6-1). Les fautes reprochées au club parisien étaient les fumigènes allumés, un coup d’envoi retardé et les « troubles dans la foule ». Voici les décisions de l’UEFA :

  • Un enquête supplémentaire autour des « troubles » et incidents autour du Parc des Princes. L’Etoile Rouge de Belgrade a la même « sentence », on peut se douter que l’enquête est donc pour l’implication de chaque partie.
  • Une amende 20 000 euros pour le coup d’envoi tardif.
  • Un avertissement pour le coach du PSG Thomas Tuchel pour le coup d’envoi tardif.

Des mesures qui semblent plutôt justes, puisqu’il ne faut pas décider trop vite dans l’affaire des incidents sans avoir tous les éléments et des certitudes. Quant au coup d’envoi, si les Parisiens sont fautifs dans son retard, il est logigue qu’il y ait une punition. On note surtout que le PSG s’en sort très bien, avec aucune mention de huis-clos à cause des fumigènes. Cela sans doute parce qu’il a déjà puni ses supporters (il y a eu des résiliations d’abonnement). Il faudra tout de même bien se tenir sur ce point lors des prochaines rencontres.-

Bien sûr, ces décisions n’ont pas de lien avec le soupçon de match truqué.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG