Restez connectés avec nous
Makelele explique le PSG doit isoler le football de l'administratif

Anciens

Makelele explique le PSG doit « isoler le football de l’administratif »

Claude Makelele, ancien milieu de l’Equipe de France (1995-2008) et du Paris Saint-Germain (2008-2011), puis entraîneur adjoint à Paris (2012-2014) et aujourd’hui à l’AS Eupen (Belgique), s’est confié dans Le Parisien. L’occasion de revenir sur les progrès à faire au sein du club parisien et la façon d’y arriver.

« Du PSG, il y a tellement de choses à dire. Quand j’étais dans ce club, j’avais compris quelque chose de très important : il faut isoler le football de l’administratif. C’est essentiel. Dans les très grands clubs, ceux qui ont des fondations très fortes, c’est compatible car l’administratif est dirigé par des anciens sportifs et que l’institution impose d’elle-même le respect. À Paris, il faut vraiment mettre le foot dans une bulle. Au PSG, il faut aller étape par étape. (…)

« Il faut arrêter de claironner ‘Ligue des champions’ chaque année. »

C’est ce qui manque au PSG aujourd’hui ?

Dans tous les clubs le processus de décision est important. Quand ce n’est pas fluide, cela peut péter. (…) Quand on recrute, il faut d’abord penser à prendre des mecs de caractère. Pas juste des artistes. Je crois toujours au projet du PSG mais il faut arrêter de claironner ‘Ligue des champions’ chaque année.

Pourquoi ?

La stratégie, ça ne doit pas être de dire «Cette année, on la gagne ». D’abord, il faut commencer par faire peur à tout le monde en Europe. D’abord ça, pas de se mettre une pression de dingue en se disant ‘faut absolument qu’on gagne sinon on va se faire déchirer’. À un moment, ça se paie. », a expliqué Makelele.

Des conseils très intéressants de la part d’un joueur qui a une immense expérience au plus haut niveau. Il faut en effet que Paris arrive à avoir un cadre clair pour avancer sportivement. Ces dernières années, on a plutôt eu le sentiment que tout se mélange entre « guerres » de pouvoir et les décisions sportives. On a vu aussi le club affirmer trop vite qu’il veut remporter la Ligue des Champions. Cela peut être son grand objectif, mais il ne faut pas que toutes les décisions soient prises avec l’idée d’y arriver le plus vite possible. Agir ainsi, c’est plutôt risquer de ne jamais avoir le titre. Il est nécessaire d’avoir une base solide. C’est une construction pour un avenir réussi. Paris a déjà de belles armes, il faut maintenant ajouter les bons ingrédients.

On peut penser à des joueurs, Makelele résume bien la pensée. Le PSG a d’excellents joueurs techniquement, mais sans doute pas assez de force mentale. Autant d’en l’envie de se battre défensivement que la capacité à lutter quand c’est plus difficile. Les recrutements au milieu évoqués dernièrement vont plutôt dans ce sens avec notamment Ander Herrera (29 ans, fin de contrat à Manchester United) et Allan (28 ans, SSC Napoli). Voire Milner (33 ans, fin de contrat à Liverpool) ou Filipe Luis (arrière gauche de 33 ans, fin de contrat à l’Atlético de Madrid) Des joueurs qui sont loin d’être malhabiles en plus. Reste à espérer que le PSG aura bien appris de ses erreurs et les avis comme ceux de Makelele seront écoutés. Il est loin d’être un cas isolé.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens