Restez connectés avec nous
Maracineanu évoque une "incertitude" pour la reprise du championnat de France
©IconSport

Autour du PSG

Maracineanu évoque une « incertitude » pour la reprise du championnat de France

Roxana Maracineanu, ministre des Sports, était au micro de BFM TV ce mercredi. L’occasion d’évoquer les éventuelles reprises ou tenues de compétitions sportives dans les prochains mois alors que tout est arrêté pour le moment à cause de l’épidémie du coronavirus. Elle n’a pas caché que de grandes doutes restent, notamment pour le football français.

« Pour d’autres événements comme le Tour de France qui est emblématique et historique pour notre pays – qu’on le suive à la télé ou sur les routes – les discussions sont encore en cours. L’incertitude est là comme pour la reprise du championnat de France de football. Les secteurs de l’événementiel et du secteur du spectacle sportif sont très impactés par ces deux mois d’arrêt. Beaucoup de petites entreprises  mais aussi des clubs pros sont en vraies difficultés financières.

Maracineanu « il faut avoir des sportifs en forme. »

Avec les grands organisateurs d’événements, il va falloir bien repenser la reprise et la sortie de cette crise sanitaire, prévient-elle. Tout ce secteur va vouloir se remettre d’aplomb et proposer tout de suite des événements sportifs. Il ne faut pas oublier que, pour cela, il faut avoir des sportifs en forme qui doivent avoir repris l’entraînement de manière progressive. Sinon, ce sera des blessures à coup sûr. Il faut qu’on veille à la continuité sportive qui devra s’organiser à un moment. »

Ainsi, il faut rester très prudent concernant les différentes hypothèses évoquées pour la reprise du football. Il y a surtout rien de réglé pour le moment. Tout simplement parce que la priorité est d’arrêter l’épidémie du coronavirus et il n’y a pas une date précise de prévue pour cette réussite. Et aucun calendrier ne peut être validé tant qu’il n’y a pas cet élément essentiel.

Et Roxana Maracineanu rappelle assez justement que la reprise ne doit pas être précipitée. Même si les sportifs peuvent s’entretenir à domicile, ce n’est pas la même intensité que la compétition. Il faudra une petite préparation physique pour cela. Il ne sert à rien de vouloir aller le plus vite possible. Il faut bien faire les choses. Cela commence par le respect des consignes de la part de chacun.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG