Restez connectés avec nous
Matudi Rabiot, une fois qu'il une idée en tête, c'est dur de le faire changer d'avis

Autour du PSG

Matuidi « Rabiot, une fois qu’il une idée en tête, c’est dur de le faire changer d’avis »

Les réactions se multiplient face au refus d’Adrien Rabiot, milieu de 23 ans du Paris Saint-Germain, de faire partie des réservistes de l’Equipe de France pour la Coupe du Monde cet été. C’est cette fois Blaise Matuidi, milieu de 31 ans qui l’a côtoyé au PSG jusqu’à son départ l’été dernier à la Juventus Turin et qui est convoqué pour le Mondial, qui répond à L’Equipe.

« En fait, Adrien est un garçon très calme mais qui sait ce qu’il veut. Une fois qu’il a une idée en tête, c’est dur de le faire changer d’avis. Dans le vestiaire, il ne prend pas la parole mais il est souriant, toujours poli avec ses coéquipiers. Il ne se prend pas pour un autre. Après, il a son caractère, bien trempé. »

Rabiot voulait absolument être au Mondial, on peut le comprendre. C’est un événement très important que les joueurs n’ont que quelques opportunités de disputer. Ce n’est pas la déception qui est critiquée, mais le fait de se retirer des suppléants. Ce sera d’autant plus critiqué si un milieu se blesse et qu’un remplaçant est nécessaire.

Surtout que le Titi parisien n’a rien arrangé avec son communiqué à ce sujet dans lequel il critique ouvertement Didier Deschamps pour son choix de ne pas le prendre parmi les 23. C’est bien pour Rabiot d’être sûr de ce qu’il veut, mais il ne doit pas oublier de respecter ses coachs et coéquipiers. Pour le moment, cette notion semble lui échapper.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG