Restez connectés avec nous
Mediapro ne compte pas baisser le prix de son abonnement et reste confiant
©IconSport

Autour du PSG

Mediapro ne compte pas baisser le prix de son abonnement et reste confiant

Jaume Roures, président de Mediapro, qui sera le diffuseur principal de la Ligue 1 sur la période 2020-2020 pour 780 millions d’euros par an, a accordé une interview à L’Equipe qui a été publiée ce jeudi. Outre son avis sur les soucis entre les clubs de Ligue 1 et les diffuseurs (Canal+ et beIN SPORTS) en cette période de suspension de la saison, l’Espagnol a été invité à parler de l’avenir avec notamment ses plans pour son arrivée dans le football français. Cela avec un point essentiel : le prix de l’abonnement.

« On pense toujours pouvoir recruter 3,5 millions d’abonnés à 25 euros par mois ?

Le prix est très correct. On n’a pas pensé que l’on aurait 3,5 millions d’abonnés le premier jour. Mais on les aura.

«  quand on aura atteint nos objectifs en termes d’abonnés, on pourra proposer un meilleur prix. »

Quand ?

À la fin de la première saison ou au début de la deuxième. Et quand on aura atteint nos objectifs en termes d’abonnés, on pourra proposer un meilleur prix. Mais 25 euros, c’est le meilleur prix qu’il y a eu sur le marché français, surtout par rapport à Canal… (35 euros par mois pour voir le Championnat, l’abonnement à beIN Sports est de 15 euros par mois).

Où en est l’avancement de votre chaîne en France ?

On est sur notre planning. On n’est pas préoccupés.

Nos accords avec les distributeurs ?

On a parlé avec tous les distributeurs. On est avancés avec quelques-uns, même si le processus est momentanément arrêté avec la crise. Toutes nos discussions avec les opérateurs étaient pour un démarrage en juillet. On est sur le même calendrier. »

Les plans de Mediapro ont donc l’air d’être totalement inchangés. C’est dommage pour les supporters, qui vont devoir faire avec un prix qui n’est pas négligeable. Il faudra voir ce que comprend l’offre complète. Car Canal+ et beIN SPORTS n’ont pas que des matchs de Ligue 1 ou de Ligue 2. On peut se dire qu’il faudra rapidement un grand nombre d’abonnés pour que le prix baisse, ou alors qu’il y en ait peu pour que le groupe pense à proposer un prix plus attractif afin d’attirer les abonnements pour des supporters qui auraient accès au football à un prix plus raisonnable. En tout cas, la stratégie est pour le moment inchangée et les fans de football vont devoir s’adapter pour la saison prochaine.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG