Autour du PSG

Menès : «Le meilleur match de la saison»

Publie le 25/09/2011 a 13:45



  • « Le PSG était attendu au tournant. Il l’a négocié à la corde. Pour tout dire, j’étais de ceux qui pensaient que le club de la capitale allait se faire taper à la Mosson et que son milieu de terrain allait se faire « bouffer » dans l’entrejeu. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé pendant les vingt premières minutes. Montpellier était parfaitement articulé au milieu autour d’Estrada et de Belhanda et asphyxiait une équipe parisienne incapable d’aligner trois passes. Mais il y a une constante dans tous les matchs du PSG depuis le début de la saison, c’est que toutes les équipes qui l’affrontent ont, à un moment ou un autre dans le match, un gros coup de pompe physique. Au bout de vingt minutes, les Héraultais ont ressenti le besoin de souffler. A partir de là, la classe individuelle a parlé. D’abord sur cette reprise parfaite de Gameiro à la réception d’un centre de Nene. Puis avec cette volée magique de Pastore. Après ça, Paris n’avait plus qu’à gérer et j’ai beaucoup apprécié l’agressivité déployée par les joueurs de Kombouaré, le replacement défensif assuré par Nene et Ménez – ce dont on pouvait douter au départ -, et la flamboyance de Matuidi au milieu. Et puis, Pastore. L’Argentin a pourtant livré un match globalement médiocre. Mais sur quelques gestes, il est capable de faire basculer un match. Et il ne ménage pas ses efforts, à l’image du pressing qui entraîne la boulette de Jourdren et son second but personnel. Le contrôle et le tir sans angle, c’est fort. Pour Montpellier, cette défaite est un peu lourde et j’ai presque de la peine pour Giroud, qui n’a pas été récompensé de son très bon match avec ce but fantastique refusé à tort par un arbitre de touche qui s’est planté pendant tout le match. Quant au PSG, au fond peu importe qu’il soit 1er devant Lyon grâce au classement du fair-play. L’essentiel, c’est que le PSG a passé ce test grandeur nature que constituait ce match à la Mosson avec brio, en livrant son meilleur match de la saison. »

    Publie le 25/09/2011 a 13:45

    Menès : «Le meilleur match de la saison»

    « Le PSG était attendu au tournant. Il l’a négocié à la corde. Pour tout dire, j’étais de ceux qui pensaient que le club de la capitale allait se faire taper à la Mosson et que son milieu de terrain allait se faire « bouffer » dans l’entrejeu. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé pendant les vingt premières minutes. Montpellier était parfaitement articulé au milieu autour d’Estrada et de Belhanda et asphyxiait une équipe parisienne incapable d’aligner trois passes. Mais il y a une constante dans tous les matchs du PSG depuis le début de la saison, c’est que toutes les équipes qui l’affrontent ont, à un moment ou un autre dans le match, un gros coup de pompe physique. Au bout de vingt minutes, les Héraultais ont ressenti le besoin de souffler. A partir de là, la classe individuelle a parlé. D’abord sur cette reprise parfaite de Gameiro à la réception d’un centre de Nene. Puis avec cette volée magique de Pastore. Après ça, Paris n’avait plus qu’à gérer et j’ai beaucoup apprécié l’agressivité déployée par les joueurs de Kombouaré, le replacement défensif assuré par Nene et Ménez – ce dont on pouvait douter au départ -, et la flamboyance de Matuidi au milieu. Et puis, Pastore. L’Argentin a pourtant livré un match globalement médiocre. Mais sur quelques gestes, il est capable de faire basculer un match. Et il ne ménage pas ses efforts, à l’image du pressing qui entraîne la boulette de Jourdren et son second but personnel. Le contrôle et le tir sans angle, c’est fort. Pour Montpellier, cette défaite est un peu lourde et j’ai presque de la peine pour Giroud, qui n’a pas été récompensé de son très bon match avec ce but fantastique refusé à tort par un arbitre de touche qui s’est planté pendant tout le match. Quant au PSG, au fond peu importe qu’il soit 1er devant Lyon grâce au classement du fair-play. L’essentiel, c’est que le PSG a passé ce test grandeur nature que constituait ce match à la Mosson avec brio, en livrant son meilleur match de la saison. »




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. magic nene on 25 septembre 2011 at 15:38 said:

      je sais pas vous mais ce match m’a rappelé om psg0-3 ou ronnie avait la différence en marquant un but et en offrant le 2ème à leroy
      j’ai eu la meme sensation

    2. Franck Caldarella on 25 septembre 2011 at 13:59 said:

      on peut quand même remercier montpellier et les respecter comme un adversaire valeureux
      eux au moins ils n’ont pas jouer à 11 derière on a donc assisté à un vrai match de foot
      merci à eux et allez PSG

      • magic nene on 25 septembre 2011 at 15:34 said:

        oui c’était un super match et puis pour une fois,ils ont cherché à jouer au ballon et non à mettre des coups

    3. Bysmusss93 on 25 septembre 2011 at 13:58 said:

      Dépêche AFP : « José Anigo, directeur sportif o combien méritant est tombé subitement dans une déprime aiguë quand il a eu connaissance de l’interview d’après matche de Javier Pastore….Souhaitons lui de ne plus jamais s’approcher d’un terrain de foot hormis les gradins »……mdrr !!!………..@chad…mdrr ton post !!!

    4. ne nous enflammons pas, nous sommes cas la 8éme journée, la semaine qui vient ,fera qu’on verra plus clair, Ligue Europa, puis LYON dimanche, si on gagne ces 2 matchs  en faisant tourner l’effectif, alors là je commencerai à rever, une chose qui m’ennuie, les commentaires de Youri sur Orange sport et l’attitude de Makélélé dans les vestiaires et en tribune, ce PARIS attire et rend fou, pourvu que tous ces égo ne savonne pas trop la planche à AK, et ce qui devait etre un beau reve ne deviennent pas un cauchemard….

      • Bordervillage on 25 septembre 2011 at 16:21 said:

         quelqu’un peut me renseigner sur ce qu’a dit youri et sur cette attitude de makélélé ? je n’en ai pas entendu parler…

    5. Mahmoudou60 on 25 septembre 2011 at 13:27 said:

      Meilleur de la saison il dit mais non on est qu’à la 8éme journée il pourrait dire c’est le meilleur match du PSG pour le moment pour lui

      • Vavax945 on 25 septembre 2011 at 15:47 said:

        C’est vré on né qu’aux debut il dit déja MEILLEUR MATCH DE LA SAISON il aurait dit Debut de saison jaurais compris mai la il abuze

    6. CHAD 75 on 25 septembre 2011 at 13:17 said:

      Jusqu’à présent, toutes les équipes – Rennes, Toulouse, Evian, Montpellier – qui ont reçu le PSG ont fait la même erreur : ils veulent nous « écraser » , nous « humilier » nous « taper » nous « ridiculiser », parce que c’est Paris Qatar, Paris le fric, Paris la capitale, Paris les Galactiques, Paris je ne sais quoi… Et ils partent à fond, comme des tarés… Au bout d’un moment (plus ou mois long), ils sont à cours d’oxygène et ils sont surpris par notre capacité de réaction… À l’avenir, je pense que les équipes vont un peu plus nous respecter et se méfier. Pendant ce temps, nous, on engrange de la confiance et on huile la machine…

      • Kefran77 on 25 septembre 2011 at 14:02 said:

        je suis pas certain de cette analyse sur la fatigue prématuré, je dirais plus qu’on est un diesel et une fois bien chaud on voit le turbo se mettre en route et les adversaires ne comprennent plus rien!!
        avec une défense qui changent chaques matchs, la cohésion mets quelque minutes a apparaitre!

    7. « Et puis, Pastore. L’Argentin a pourtant livré un match globalement médiocre »n’abusons pas non plus…

      • Pixie21 on 25 septembre 2011 at 13:19 said:

        Seul reproche à l’analyse de Pierre Ménès. Mais oui, il n’a pas livré sa meilleure performance, mais néanmoins une très bonne performance avec deux buts exceptionnels. Le premier sur une action collective bien amenée et remarquablement terminée, le second par un exploit personnel, avec cette capacité à redresser la course du ballon.

      • CHAD 75 on 25 septembre 2011 at 13:19 said:

        « médiocre » semblerait dire que JP à tout loupé, en dehors de ses deux buts… Vous l’avez vu rater beaucoup de gestes, vous ???

      • magic nene on 25 septembre 2011 at 15:36 said:

        et bah qu’est ce que ça va etre quand il sera fantastique

    8. Flgcorp Flg on 25 septembre 2011 at 12:59 said:

      ANALYSE PARFAITE RIEN D’AUTRE A AJOUTER

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Thierry Marchand Je me demande comment Mbappé peut lancer un appel...Les Parisiens ont la trouille

    Thierry Marchand « Je me demande comment Mbappé peut lancer un appel…Les Parisiens ont la trouille »

    Autour du PSG

    A l’heure de la mobilisation générale pour les joueurs du Paris Saint-Germain, notamment de Kylian Mbappé ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Menès : «Le meilleur match de la saison»

    <Autour du PSG , Interviews

    « Le PSG était attendu au tournant. Il l’a négocié à la corde. Pour tout dire, j’étais de ceux qui pensaient que le club de la capitale allait se faire taper à la Mosson et que son milieu de terrain allait se faire « bouffer » dans l’entrejeu. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé pendant les vingt premières minutes. Montpellier était parfaitement articulé au milieu autour d’Estrada et de Belhanda et asphyxiait une équipe parisienne incapable d’aligner trois passes. Mais il y a une constante dans tous les matchs du PSG depuis le début de la saison, c’est que toutes les équipes qui l’affrontent ont, à un moment ou un autre dans le match, un gros coup de pompe physique. Au bout de vingt minutes, les Héraultais ont ressenti le besoin de souffler. A partir de là, la classe individuelle a parlé. D’abord sur cette reprise parfaite de Gameiro à la réception d’un centre de Nene. Puis avec cette volée magique de Pastore. Après ça, Paris n’avait plus qu’à gérer et j’ai beaucoup apprécié l’agressivité déployée par les joueurs de Kombouaré, le replacement défensif assuré par Nene et Ménez – ce dont on pouvait douter au départ -, et la flamboyance de Matuidi au milieu. Et puis, Pastore. L’Argentin a pourtant livré un match globalement médiocre. Mais sur quelques gestes, il est capable de faire basculer un match. Et il ne ménage pas ses efforts, à l’image du pressing qui entraîne la boulette de Jourdren et son second but personnel. Le contrôle et le tir sans angle, c’est fort. Pour Montpellier, cette défaite est un peu lourde et j’ai presque de la peine pour Giroud, qui n’a pas été récompensé de son très bon match avec ce but fantastique refusé à tort par un arbitre de touche qui s’est planté pendant tout le match. Quant au PSG, au fond peu importe qu’il soit 1er devant Lyon grâce au classement du fair-play. L’essentiel, c’est que le PSG a passé ce test grandeur nature que constituait ce match à la Mosson avec brio, en livrant son meilleur match de la saison. »

    By
    @
    OTER ?>