Autour du PSG

Ménès : «Parfois brillant et exaspérant»

Publie le 04/11/2011 a 11:42



  • Pierre Ménès, chroniqueur pour le Canal Football Club et très proche de l’actualité parisienne, a donné son point de vue sur la rencontre du PSG contre le Slovan Bratislava. L’ex journaliste de l’Equipe, parfois très critique, garde un avis mitigé sur la prestation des joueurs parisiens.

    « Comme d’habitude avec Paris, c’est parfois brillant, souvent exaspérant… mais toujours gagnant. Le plus pénible avec le PSG cette saison, c’est ce côté « Cirque Médrano » permanent pour savoir qui a la plus grosse. Le Slovan Bratislava était pourtant le portrait-robot de la victime expiatoire, de l’équipe faiblarde qui va en prendre quatre ou cinq dans la musette. Eh oui mais pour ça, il aurait fallu que Paris joue sérieusement. Or, entre excès de facilité, excès d’individualisme et une incroyable propension à faire compliqué quand on peut faire simple, les joueurs de la capitale ont finalement remporté ce match sur la plus petite des marges. Alors oui, le but de Pastore est très joli, mais sur ce match l’Argentin a symbolisé tous les « maux » parisiens à lui seul : pendant une heure il a joué en chaussettes, parfois en marchant sur le terrain. Et puis, sur une action ratée, il a poussé un cri de rage, exaspéré par sa propre médiocrité. Dix minutes après, il scorait d’une belle volée croisée. En ce moment, Paris c’est ça : un peu de nonchalance, voire de suffisance, et puis un éclair de talent qui fait la différence. On pourra toujours dire que le but de Lugano était valable, mais dans ce cas il ne faudra pas omettre de signaler que le Slovan aurait dû bénéficier d’un pénalty. Au classement, le PSG conforte sa deuxième place et se trouve en position idéale pour la suite. Mais à l’évidence, cette équipe a de plus en plus de mal à se motiver face aux « petites » équipes. Visiblement, l’élimination en Coupe de la Ligue à Dijon n’a pas servi d’avertissement…»

    Publie le 04/11/2011 a 11:42

    Ménès : «Parfois brillant et exaspérant»

    Pierre Ménès, chroniqueur pour le Canal Football Club et très proche de l’actualité parisienne, a donné son point de vue sur la rencontre du PSG contre le Slovan Bratislava. L’ex journaliste de l’Equipe, parfois très critique, garde un avis mitigé sur la prestation des joueurs parisiens.

    « Comme d’habitude avec Paris, c’est parfois brillant, souvent exaspérant… mais toujours gagnant. Le plus pénible avec le PSG cette saison, c’est ce côté « Cirque Médrano » permanent pour savoir qui a la plus grosse. Le Slovan Bratislava était pourtant le portrait-robot de la victime expiatoire, de l’équipe faiblarde qui va en prendre quatre ou cinq dans la musette. Eh oui mais pour ça, il aurait fallu que Paris joue sérieusement. Or, entre excès de facilité, excès d’individualisme et une incroyable propension à faire compliqué quand on peut faire simple, les joueurs de la capitale ont finalement remporté ce match sur la plus petite des marges. Alors oui, le but de Pastore est très joli, mais sur ce match l’Argentin a symbolisé tous les « maux » parisiens à lui seul : pendant une heure il a joué en chaussettes, parfois en marchant sur le terrain. Et puis, sur une action ratée, il a poussé un cri de rage, exaspéré par sa propre médiocrité. Dix minutes après, il scorait d’une belle volée croisée. En ce moment, Paris c’est ça : un peu de nonchalance, voire de suffisance, et puis un éclair de talent qui fait la différence. On pourra toujours dire que le but de Lugano était valable, mais dans ce cas il ne faudra pas omettre de signaler que le Slovan aurait dû bénéficier d’un pénalty. Au classement, le PSG conforte sa deuxième place et se trouve en position idéale pour la suite. Mais à l’évidence, cette équipe a de plus en plus de mal à se motiver face aux « petites » équipes. Visiblement, l’élimination en Coupe de la Ligue à Dijon n’a pas servi d’avertissement…»




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Okocha

      au vue du titre je croyais qu’il parlait de lui même

    • Pixie21

      En ce qui me concerne, le plus fort que j’ai vu à Paris (même si le plus « doué » restera Ronaldihno) est Safet Susic (comme Gérard Houllier qui considère qu’il fut le plus grand joueur qu’il ait dirigé dans sa vie).

    • Tercium1

      tout comme le PSG qui aurait du bénéficier d’un penalty non sifflé suite à un ceinturage dans la surface de réparation.

      • magic nene

        sur erding

    • majestik is back

      Ma classic team:
       
                                                               LAMA
       
                            NGOTTY(AK)             SAKHO            HEINZE
       
                                                        MAKELELE(LUIS)
       
       OKOCHA                                                                             GINOLA
      (DJORKAEFF)                                                                      (LEO)
                                         RAI                                RONNIE  
                                (PASTORE)             
                          
                                           WEAH                   ANELKA
                                                                        (PAULETA)                   
       
      et bientot gameiro , dur dur pour la défense de trouver ..ngotty on sait pourquoi…pochettino pas mal aussi

      • majestik is back

        jai oublié angloma c vrai!

        • Perso, j’adorais Valdo

          • Roche, Guerin, Susic, Valdo, Dahleb, Sorin (que j’adorais), Ricardo, Pilorget, Bravo, Alonzo .. j’en oublis ! ;) 

      • Nico K

        Anelka en titulaire devant Pauleta et Okoha bas à droite. T’as craqué ton slip toi

      • pierrick marsy

        et bé ça ces de la compo hyper desequilibré … visiblement trop offensif avec que 3 defenseurs …
        En attaque un duo de feu Pauleta, Gameiro, la ces du 4 but par match minimum ^^
        un seul MO avec Rai the capitaine.
        A gauche Ginola, a droite, fabrice fiorese.
        Makelele comme MDF
        En def  a droite, je met jallet au centre sakho et déhu, puis a gauche Heinze, même si j’avou que j’adore sylvain Armant

      • Tetin974

        ——————-lama
        ——————(sirigu)
        ———ricardo-dehu-sakho
        ———(Ngotty-AK-heinze)
        Okocha-makelele-matuidi-ginola
        (djorkaeff-chantome-raï-sorin)
        ————susic——Ronaldinho
        ———–(pastore—-simone)
        ———————weah
        ———(pauleta)

    • Juano Mada

      Sauf qu’il a omis de dire que Paris doit également bénéficier d’un pénalty sur la faute dans la surface sur Erding.

    • Totalement d’accord !

      • majestik is back

        yes , on se doit de terminer 1er vu notre équipe, sans faire injure a bilbao , cest en dessous logiquement
        on avait lesprit coupe, faut garder cet etat d esprit meme si le championnat est plus important.. je pense qu en janvier les joueurs seront meilleurs et plus collectif!!

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Un match nul pas rassurant pour le Bayern Munich avant d'affronter le PSG

    LDC – Un match nul pas rassurant pour le Bayern Munich avant d’affronter le PSG

    Adversaires

    A quelques jours d’aller affronter le Paris Saint-Germain au Parc des Princes en Ligue des Champions ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Cavani "Neymar ? Je ne sais pas pourquoi on crée ces histoires...il n'y a aucun problème""
    4 days ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Moulin «la différence entre les deux équipes : deux tirs cadrés pour eux, deux buts»"
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Arnaud Péricard « Les filles sont chez elles à Saint-Germain-en-Laye et on veut qu’elles y restent »

    Actu Féminin

    Volte face temporaire du Paris Saint-Germain qui ne veut plus accueillir les matchs officiels de son ...

    Vidéos PSG

    Ménès : «Parfois brillant et exaspérant»

    <Autour du PSG , Interviews

    Pierre Ménès, chroniqueur pour le Canal Football Club et très proche de l’actualité parisienne, a donné son point de vue sur la rencontre du PSG contre le Slovan Bratislava. L’ex journaliste de l’Equipe, parfois très critique, garde un avis mitigé sur la prestation des joueurs parisiens.

    « Comme d’habitude avec Paris, c’est parfois brillant, souvent exaspérant… mais toujours gagnant. Le plus pénible avec le PSG cette saison, c’est ce côté « Cirque Médrano » permanent pour savoir qui a la plus grosse. Le Slovan Bratislava était pourtant le portrait-robot de la victime expiatoire, de l’équipe faiblarde qui va en prendre quatre ou cinq dans la musette. Eh oui mais pour ça, il aurait fallu que Paris joue sérieusement. Or, entre excès de facilité, excès d’individualisme et une incroyable propension à faire compliqué quand on peut faire simple, les joueurs de la capitale ont finalement remporté ce match sur la plus petite des marges. Alors oui, le but de Pastore est très joli, mais sur ce match l’Argentin a symbolisé tous les « maux » parisiens à lui seul : pendant une heure il a joué en chaussettes, parfois en marchant sur le terrain. Et puis, sur une action ratée, il a poussé un cri de rage, exaspéré par sa propre médiocrité. Dix minutes après, il scorait d’une belle volée croisée. En ce moment, Paris c’est ça : un peu de nonchalance, voire de suffisance, et puis un éclair de talent qui fait la différence. On pourra toujours dire que le but de Lugano était valable, mais dans ce cas il ne faudra pas omettre de signaler que le Slovan aurait dû bénéficier d’un pénalty. Au classement, le PSG conforte sa deuxième place et se trouve en position idéale pour la suite. Mais à l’évidence, cette équipe a de plus en plus de mal à se motiver face aux « petites » équipes. Visiblement, l’élimination en Coupe de la Ligue à Dijon n’a pas servi d’avertissement…»

    By
    @
    OTER ?>