Restez connectés avec nous
Pierre Ménès "le PSG a atomisé Toulouse au Parc", Cavani n'a réussi "que le contrôle anti-dopage"

Autour du PSG

Ménès avait envie de tailler Ménez

Pierre Ménès, consultant sportif pour le Canal Football Club, est revenu via son blog personnel sur la rencontre des Parisiens sous le maillot bleu vendredi soir face aux États-Unis.

Dans une rencontre assez moyenne en qualité, Jérémy Menez, titularisé sur le flanc droit du milieu de terrain tricolore, s’est montré à la fois séduisant, mais aussi exaspérant selon Pierre Ménès. « Jusqu’à un quart d’heure de la fin, j’avais une irrépressible envie de le tailler. Pourquoi ? Mais parce qu’il m’énerve ! Quand il prend la balle, il ne sait jamais à l’avance ce qu’il va en faire et pêche souvent dans le dernier geste. Mais on ne peut lui enlever sa combativité sur ce match. Il a couru dans tous les sens, a défendu, et aurait pu finir avec une passe décisive si Giroud avait été plus réaliste. Le jour où il sera plus clairvoyant à la sortie de ses dribbles, il deviendra indispensable à cette équipe. Pour le moment, il est un paradoxe vivant : atypique, exaspérant et séduisant à la fois. »

Tout comme Kevin Gameiro, qui n’a pas réellement réussi à se montrer à son avantage à la pointe de l’attaque. « A l’instar du débat dont avait fait l’objet Trezeguet à une époque, difficile de dire si Kevin n’a pas été trouvé par ses coéquipiers ou bien si c’est lui qui était introuvable. Car autant il multiplie les appels dans le vide avec Paris, autant là il en a moins fait. Parfois, les buteurs doivent se procurer des occasions tout seuls. Il ne l’a pas fait et n’a pas non plus participé au jeu. Une mauvaise soirée pour le Parisien… »

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG