Autour du PSG

Ménès défend la déclaration de Sirigu, qui est « énervé depuis que Trapp est arrivé »

Euro 2016 - Pierre Ménès "Matuidi a eu du mal à exister" face à la Roumanie
Publie le 04/03/2016 a 16:38



  • Salvatore Sirigu s’est fait remarquer après la qualification du Paris Saint-Germain face à l’AS Saint-Etienne en Coupe de France mercredi (1-3), affirmant avec colère et sarcasme « On a démontré jusqu’à aujourd’hui qu’on était une équipe de merde ». Une déclaration qui a choqué que certains mais le journaliste Pierre Ménès a expliqué et un peu défendu.

    « Sirigu est énervé depuis que Trapp est arrivé au Paris Saint-Germain. Même quand il joue, on sent qu’il est énervé et là, on l’a encore senti.

    Après, c’est vrai qu’on a l’impression que si le PSG se faisait éliminer, c’était la crise. Il faut arrêter, ils ont perdu un seul match en Ligue 1… », a-t-il affirmé sur le plateau de l’émission Touche pas à mon Sport.

    Les propos, comme le comportement, de Sirigu étaient certainement un peu excessifs. Mais pas beaucoup plus que ceux des journalistes et consultants qui ont affirmé être inquiets pour le PSG. Comme si une défaite remettait tout en question et pouvait être le signe d’une force perdue sur la durée.

    Dimanche soir, Lyon a été plus fort que Paris. C’est indéniable. Mais le PSG n’a pas perdu sa première place au classement général, ni ceux des buteurs et passeurs. La qualité de jeu ne s’est pas envolée, l’avatange (certes léger) sur Chelsea non plus.

    Il faudrait que certains journalistes aillent un peu moins dans les extrêmes à chaque rencontre du PSG.

    Quant à Sirigu, il peut être mécontent du fait que Trapp ait pris sa place, mais il a été toujours été très protecteur et franc face aux médias. Il n’y a rien de choquant, il grossit simplement le trait pour mettre en évidence des propos presque autant exagérés qui ont été tenus au sujet du PSG.

    Publie le 04/03/2016 a 16:38

    Ménès défend la déclaration de Sirigu, qui est « énervé depuis que Trapp est arrivé »

    Salvatore Sirigu s’est fait remarquer après la qualification du Paris Saint-Germain face à l’AS Saint-Etienne en Coupe de France mercredi (1-3), affirmant avec colère et sarcasme « On a démontré jusqu’à aujourd’hui qu’on était une équipe de merde ». Une déclaration qui a choqué que certains mais le journaliste Pierre Ménès a expliqué et un peu défendu.

    « Sirigu est énervé depuis que Trapp est arrivé au Paris Saint-Germain. Même quand il joue, on sent qu’il est énervé et là, on l’a encore senti.

    Après, c’est vrai qu’on a l’impression que si le PSG se faisait éliminer, c’était la crise. Il faut arrêter, ils ont perdu un seul match en Ligue 1… », a-t-il affirmé sur le plateau de l’émission Touche pas à mon Sport.

    Les propos, comme le comportement, de Sirigu étaient certainement un peu excessifs. Mais pas beaucoup plus que ceux des journalistes et consultants qui ont affirmé être inquiets pour le PSG. Comme si une défaite remettait tout en question et pouvait être le signe d’une force perdue sur la durée.

    Dimanche soir, Lyon a été plus fort que Paris. C’est indéniable. Mais le PSG n’a pas perdu sa première place au classement général, ni ceux des buteurs et passeurs. La qualité de jeu ne s’est pas envolée, l’avatange (certes léger) sur Chelsea non plus.

    Il faudrait que certains journalistes aillent un peu moins dans les extrêmes à chaque rencontre du PSG.

    Quant à Sirigu, il peut être mécontent du fait que Trapp ait pris sa place, mais il a été toujours été très protecteur et franc face aux médias. Il n’y a rien de choquant, il grossit simplement le trait pour mettre en évidence des propos presque autant exagérés qui ont été tenus au sujet du PSG.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • atshua

      Ces sont des conneries, ce n’est pas à cause de Trapp, Sirigu n’aime pas les journaleux qui sont bêtes et posent des questions idiotes. Ce n’est pas la première fois que Salvatore répond avec ironie a un journalix. Menès croit tout savoir…

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Le Parisien revient sur le dernier entraînement du PSG avant Nice "on les sentait très mobilisés""
    3 minutes ago
    NicolasBa publié un new post."Les images partagées par les joueurs du PSG ce samedi: motivation pour PSG/Nice"
    6 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Al-Khelaïfi et Kluivert étaient à la victoire du PSG contre Juvisy

    Féminines – Al-Khelaïfi et Kluivert étaient à la victoire du PSG contre Juvisy

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain recevait Juvisy pour le compte de la 10e journée ...

    Vidéos PSG

    Ménès défend la déclaration de Sirigu, qui est « énervé depuis que Trapp est arrivé »

    Euro 2016 - Pierre Ménès "Matuidi a eu du mal à exister" face à la Roumanie <Autour du PSG

    Salvatore Sirigu s’est fait remarquer après la qualification du Paris Saint-Germain face à l’AS Saint-Etienne en Coupe de France mercredi (1-3), affirmant avec colère et sarcasme « On a démontré jusqu’à aujourd’hui qu’on était une équipe de merde ». Une déclaration qui a choqué que certains mais le journaliste Pierre Ménès a expliqué et un peu défendu.

    « Sirigu est énervé depuis que Trapp est arrivé au Paris Saint-Germain. Même quand il joue, on sent qu’il est énervé et là, on l’a encore senti.

    Après, c’est vrai qu’on a l’impression que si le PSG se faisait éliminer, c’était la crise. Il faut arrêter, ils ont perdu un seul match en Ligue 1… », a-t-il affirmé sur le plateau de l’émission Touche pas à mon Sport.

    Les propos, comme le comportement, de Sirigu étaient certainement un peu excessifs. Mais pas beaucoup plus que ceux des journalistes et consultants qui ont affirmé être inquiets pour le PSG. Comme si une défaite remettait tout en question et pouvait être le signe d’une force perdue sur la durée.

    Dimanche soir, Lyon a été plus fort que Paris. C’est indéniable. Mais le PSG n’a pas perdu sa première place au classement général, ni ceux des buteurs et passeurs. La qualité de jeu ne s’est pas envolée, l’avatange (certes léger) sur Chelsea non plus.

    Il faudrait que certains journalistes aillent un peu moins dans les extrêmes à chaque rencontre du PSG.

    Quant à Sirigu, il peut être mécontent du fait que Trapp ait pris sa place, mais il a été toujours été très protecteur et franc face aux médias. Il n’y a rien de choquant, il grossit simplement le trait pour mettre en évidence des propos presque autant exagérés qui ont été tenus au sujet du PSG.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>