Autour du PSG

Ménès déplore « Zéro soutien pour le dernier représentant en français en Ligue des Champions…Le PSG a tous les défauts »

Ménès déplore "Zéro soutien pour le dernier représentant en français en Ligue des Champions...Le PSG a tous les défauts"
Publie le 09/02/2018 a 21:15



  • Dans sa chronique sur CNewsMatin, le journaliste Pierre Ménès a été évoqué, comme un peu tout le monde en ce moment, le 8e de finale de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid dont l’aller se jouera mercredi prochain (à Madrid). Plutôt les hésitations sur la composition parisienne (rien d’original ces derniers jours), nous avons plutôt retenu du texte du journaliste de Canal+ la critique envoyée aux médias français.

    « Sans réclamer une presse aussi sectaire ou cocardière qu’en Espagne, il y a de quoi être stupéfait du traitement médiatique du PSG en France. Evidemment, ça tourne beaucoup (trop) autour de Neymar.

    ‘c’est un club d’Etat, d’odieux riches, en plus c’est Paris’

    Neymar s’embrouille avec Edinson Cavani pour un penalty, Neymar ne laisse pas le penalty du record à Cavani, Neymar provoque et chambre, Neymar et son anniversaire. Bref, il a remplacé Martine dans les médias avides de buzz et de polémiques à deux balles tout en occultant le fait que le Brésilien n’a marqué qu’un but de moins que l’Uruguayen depuis le début de la saison en disputant six matchs de moins.

    Mais bon la presse est comme ça en France. Zéro soutien pour le seul et dernier représentant français en Ligue des champions. Mais bon, c’est un club d’Etat, d’odieux riches, en plus c’est Paris. Tous les défauts… »

    On ne peut pas demander aux journaux d’enchaîner les éloges ou d’afficher le même soutien pour le PSG qu’ils le font pour l’Equipe de France. Ce serait mal aussi. Mais il serait agréable de sentir que la presse sportive française apprécie d’avoir un grand club dans le football français qui aide la Ligue 1 à grandir. On pourrait imaginer de ne pas avoir des critiques et nouvelles polémiques autour de rien plusieurs fois par semaine.

    Les Parisiens ont le droit à un traitement particulier, mais réponde très bien pour le moment.

    L’exemple de Neymar est assez marquant. Il est l’un des meilleurs joueurs du monde et il était seulement admiré avant de venir au PSG. Mais il doit faire dorénavant avec les doutes et critiques des médias français. Comme Mbappé, adulé par tous quand il était à Monaco. Lui aussi a le droit à ses articles polémiques au moindre match d’un peu moins bien ou avec des gestes qui ne dégagent pas que de la joie.

    Le PSG n’était déjà pas très apprécié avant d’être riche, puisque c’est le club de la capitale et parce que…voilà. Mais il semble en plus être un peu devenu le club à voir tomber, contre nos « beaux » de Ligue 1 et parce que le scandale attire à Paris. Au moins, le PSG donne la bonne réponse la plupart du temps : un enchaînement de victoires et un groupe qui s’affiche comme uni. Espérons que cela finisse par pousser les médias à changer un peu de stratégie. On en est loin, avec un article du Parisien pour critiquer le capitanat de Thiago Silva paru ce vendredi, à quelques jours d’affronter le Real Madrid.

    Publie le 09/02/2018 a 21:15

    Ménès déplore « Zéro soutien pour le dernier représentant en français en Ligue des Champions…Le PSG a tous les défauts »

    Dans sa chronique sur CNewsMatin, le journaliste Pierre Ménès a été évoqué, comme un peu tout le monde en ce moment, le 8e de finale de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid dont l’aller se jouera mercredi prochain (à Madrid). Plutôt les hésitations sur la composition parisienne (rien d’original ces derniers jours), nous avons plutôt retenu du texte du journaliste de Canal+ la critique envoyée aux médias français.

    « Sans réclamer une presse aussi sectaire ou cocardière qu’en Espagne, il y a de quoi être stupéfait du traitement médiatique du PSG en France. Evidemment, ça tourne beaucoup (trop) autour de Neymar.

    ‘c’est un club d’Etat, d’odieux riches, en plus c’est Paris’

    Neymar s’embrouille avec Edinson Cavani pour un penalty, Neymar ne laisse pas le penalty du record à Cavani, Neymar provoque et chambre, Neymar et son anniversaire. Bref, il a remplacé Martine dans les médias avides de buzz et de polémiques à deux balles tout en occultant le fait que le Brésilien n’a marqué qu’un but de moins que l’Uruguayen depuis le début de la saison en disputant six matchs de moins.

    Mais bon la presse est comme ça en France. Zéro soutien pour le seul et dernier représentant français en Ligue des champions. Mais bon, c’est un club d’Etat, d’odieux riches, en plus c’est Paris. Tous les défauts… »

    On ne peut pas demander aux journaux d’enchaîner les éloges ou d’afficher le même soutien pour le PSG qu’ils le font pour l’Equipe de France. Ce serait mal aussi. Mais il serait agréable de sentir que la presse sportive française apprécie d’avoir un grand club dans le football français qui aide la Ligue 1 à grandir. On pourrait imaginer de ne pas avoir des critiques et nouvelles polémiques autour de rien plusieurs fois par semaine.

    Les Parisiens ont le droit à un traitement particulier, mais réponde très bien pour le moment.

    L’exemple de Neymar est assez marquant. Il est l’un des meilleurs joueurs du monde et il était seulement admiré avant de venir au PSG. Mais il doit faire dorénavant avec les doutes et critiques des médias français. Comme Mbappé, adulé par tous quand il était à Monaco. Lui aussi a le droit à ses articles polémiques au moindre match d’un peu moins bien ou avec des gestes qui ne dégagent pas que de la joie.

    Le PSG n’était déjà pas très apprécié avant d’être riche, puisque c’est le club de la capitale et parce que…voilà. Mais il semble en plus être un peu devenu le club à voir tomber, contre nos « beaux » de Ligue 1 et parce que le scandale attire à Paris. Au moins, le PSG donne la bonne réponse la plupart du temps : un enchaînement de victoires et un groupe qui s’affiche comme uni. Espérons que cela finisse par pousser les médias à changer un peu de stratégie. On en est loin, avec un article du Parisien pour critiquer le capitanat de Thiago Silva paru ce vendredi, à quelques jours d’affronter le Real Madrid.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Pauleta PSG

    PSG/Real – Pauleta « Je crois que Paris a tout pour passer »

    LDC

    Pedro Miguel Pauleta, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (2003-2008), et 3e meilleur buteur de l’histoire du ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Ménès déplore « Zéro soutien pour le dernier représentant en français en Ligue des Champions…Le PSG a tous les défauts »

    Ménès déplore "Zéro soutien pour le dernier représentant en français en Ligue des Champions...Le PSG a tous les défauts" <Autour du PSG

    Dans sa chronique sur CNewsMatin, le journaliste Pierre Ménès a été évoqué, comme un peu tout le monde en ce moment, le 8e de finale de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid dont l’aller se jouera mercredi prochain (à Madrid). Plutôt les hésitations sur la composition parisienne (rien d’original ces derniers jours), nous avons plutôt retenu du texte du journaliste de Canal+ la critique envoyée aux médias français.

    « Sans réclamer une presse aussi sectaire ou cocardière qu’en Espagne, il y a de quoi être stupéfait du traitement médiatique du PSG en France. Evidemment, ça tourne beaucoup (trop) autour de Neymar.

    ‘c’est un club d’Etat, d’odieux riches, en plus c’est Paris’

    Neymar s’embrouille avec Edinson Cavani pour un penalty, Neymar ne laisse pas le penalty du record à Cavani, Neymar provoque et chambre, Neymar et son anniversaire. Bref, il a remplacé Martine dans les médias avides de buzz et de polémiques à deux balles tout en occultant le fait que le Brésilien n’a marqué qu’un but de moins que l’Uruguayen depuis le début de la saison en disputant six matchs de moins.

    Mais bon la presse est comme ça en France. Zéro soutien pour le seul et dernier représentant français en Ligue des champions. Mais bon, c’est un club d’Etat, d’odieux riches, en plus c’est Paris. Tous les défauts… »

    On ne peut pas demander aux journaux d’enchaîner les éloges ou d’afficher le même soutien pour le PSG qu’ils le font pour l’Equipe de France. Ce serait mal aussi. Mais il serait agréable de sentir que la presse sportive française apprécie d’avoir un grand club dans le football français qui aide la Ligue 1 à grandir. On pourrait imaginer de ne pas avoir des critiques et nouvelles polémiques autour de rien plusieurs fois par semaine.

    Les Parisiens ont le droit à un traitement particulier, mais réponde très bien pour le moment.

    L’exemple de Neymar est assez marquant. Il est l’un des meilleurs joueurs du monde et il était seulement admiré avant de venir au PSG. Mais il doit faire dorénavant avec les doutes et critiques des médias français. Comme Mbappé, adulé par tous quand il était à Monaco. Lui aussi a le droit à ses articles polémiques au moindre match d’un peu moins bien ou avec des gestes qui ne dégagent pas que de la joie.

    Le PSG n’était déjà pas très apprécié avant d’être riche, puisque c’est le club de la capitale et parce que…voilà. Mais il semble en plus être un peu devenu le club à voir tomber, contre nos « beaux » de Ligue 1 et parce que le scandale attire à Paris. Au moins, le PSG donne la bonne réponse la plupart du temps : un enchaînement de victoires et un groupe qui s’affiche comme uni. Espérons que cela finisse par pousser les médias à changer un peu de stratégie. On en est loin, avec un article du Parisien pour critiquer le capitanat de Thiago Silva paru ce vendredi, à quelques jours d’affronter le Real Madrid.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>